Skip to main content

Microsoft nous donne une leçon de marketing

Dans une interview avec Next-gen.biz, Marc Whitten, grand manitou de la branche Xbox Live chez Microsoft, nous fournit tout un tas d’infos d’importance (et peu réjouissantes dans l’ensemble) sur le Dashboard, le Xbox Live et le Xbox Live Arcade.

Je commence par la bonne nouvelle ou les mauvaises ?

On va commencer par la principale : il n’y aura pas vraiment de Spring Update (mise à jour du firmware de la Xbox 360) cette année.

Marc Whitten nous annonce que l’équipe a préféré se concentrer sur une unique fonction de gestion des DRM pour les jeux Xbox Live Arcade. Vous avez déjà rencontré le problème du changement de console, qui vous oblige à vous connecter pour jouer aux jeux que vous aviez précédemment achetés ? Cet outil vous proposera de mettre à jour votre licence en ligne, pour que le jeu fonctionne à nouveau en mode déconnecté.

Côté Xbox Live Arcade, le poids maximum des jeux a été revu à la hausse (de 150 Mo à 350 Mo ; c’est désormais officiel) et les éditeurs profitent désormais d’une nouvelle tranche de tarification : 1600 MS points (les options possibles jusqu’à maintenant étaient 400, 800 ou 1200 points). Penny Arcade Adventures, dernier jeu sorti, est le premier à bénéficier de cette possibilité.

Whitten annonce donc ainsi un élargissement du champ des possibles pour les titres Xbox Live Arcade ! Oui mais voilà, c’est en totale contradiction avec une de ses autres déclarations… accrochez-vous bien, c’est la nouvelle la plus stupide que vous ayez entendu depuis des lustres provenant de Microsoft, c’est absurde et ridicule : certains jeux Xbox Live Arcade seront retirés de la liste !

Oui oui, vous avez bien lu. Sous prétexte de clarté et de qualité pour les joueurs (!), Microsoft va commencer à retirer des titres de son catalogue XLA. Les critères annoncés à titre d’exemple sont : l’âge (jeu de plus de 6 mois), le score sur Metacritic (en dessous de 65%) et les ventes.

Autant dire qu’on imagine mal en quoi cette nouvelle est censée réjouir et attirer les développeurs !

Quoi d’autre à part ça ? Ah oui ! Microsoft va créer un studio interne spécialisé dans le développement pour Xbox Live Arcade. On suppose qu’eux auront droit à une dérogation toute particulière pour ne pas voir un jour leurs titres retirés du catalogue… ahem.

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d’autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J’aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n’écris pas sur Café Gaming, j’écris… sur Freenews — il paraît même que c’est mon job.

4 thoughts to “Microsoft nous donne une leçon de marketing”

  1. J’avoue trouver assez « dur » leur idée de supression là.
    J’espère que les developpeur vont pas se décourager pour autant =/
    Enfin, c’est cool pour récup ces jeux au moin =)

  2. C’est juste de la merde en boîte. Quelle idée de supprimer des jeux sous prétexte qu’ils sont mal notés et/ou trop vieux… je pensais pas qu’on en arriverait là un jour.

    De pire en pire.

  3. Je dirai même plus, c’est juste un grosse boite avec plein de merde dedans, le pire c’est que je ne suis même pas étonné. Il ne faut pas oublier que Microsoft ne fait ça que, et uniquement que pour le fric.

  4. Oui sauf quen non, c’est pas du tout le sens de mon propos. Ce que je critique, c’est une certaine politique de gestion, complètement stupide.

    Les « Microsoft cénul » ou « Nintendo kaka » ça n’a pas sa place ici.

Laisser un commentaire