Skip to main content

Café Gaming, c’est quoi ? et ça devient quoi ?

cg_pixelated.png Cela sort de nulle part, mais je vous dois une petite expli­ca­tion à tous. Quand Café Gaming est né, je le décri­vais comme un blog col­la­bo­ra­tif ou encore un web­zine met­tant l’accent sur les billets d’humeur. En deux années et demi d’exis­tence (déjà !), cer­tai­nes cho­ses demeu­rent, et d’autres ont sen­si­ble­ment changé…

Pro­fi­tez-en, ça n’arri­vera pas tous les jours : ce billet est un con­cen­tré d’auto-cri­ti­que. Ne vous y trom­pez pas, tou­te­fois : il n’est pas ques­tion de déva­lo­ri­ser quoi que ce soit ici, mais plu­tôt de voir que, très étran­ge­ment, ce n’est pas for­cé­ment là où on s’y atten­dait que le site a fonc­tionné.

Ce qui a foiré

Si on jette un coup d’œil au billet où j’effec­tue la toute pre­mière des­crip­tion du site, Café Gaming : le pour­quoi du com­ment, on se rend vite compte que tout n’a pas fonc­tionné comme prévu.

rip.gif A l’ori­gine, Café Gaming était pensé comme un vaste blog d’opi­nions où un grand nom­bre de rédac­teurs pour­raient venir se lâcher, un peu sur le modèle d’Ago­ra­vox — avec une entrée sélec­tive tou­te­fois. Évi­dem­ment, c’était un pos­tu­lat de départ, avec le recul, plu­tôt naïf : les rédac­teurs talen­tueux ne sont pas venus par cen­tai­nes vers CG. D’autre part, à la même épo­que ont émergé des poids lourds, beau­coup plus gros que nous, tels que les Fluc­tuat et autres Game­blog. Ceux-ci ont rapi­de­ment rendu mon idée de base obso­lète…

Et puis, petit à petit, un noyau dur s’est formé, avec les mem­bres fon­da­teurs (Kendo, Maxof­s2d et moi-même…) et d’autres (Nadrien, Eldroth, Jay­cota, Kyubi…). C’est ce qui fait qu’on s’est mis pro­gres­si­ve­ment, et natu­rel­le­ment, à par­ler d’une “équipe” Café Gaming. Ce n’était pas du tout le but, au départ. Mais ce n’est pas plus mal, donc qui s’en plain­dra ?

Autour de cette équipe, quel­ques thé­ma­ti­ques ont fleuri : la musi­que de jeux vidéo, par exem­ple. Ou encore les vidéos (j’y revien­drai plus bas). CG n’est plus une sim­ple coquille vide que des rédac­teurs, sans lien entre eux, vien­nent rem­plir.

Voilà pour l’essen­tiel de ce qui a changé depuis la créa­tion. J’envi­sage de met­tre pro­chai­ne­ment à jour les des­crip­tions du site, tou­jours en lien sur la page d’accueil, pour mieux reflé­ter et “offi­cia­li­ser” ce sta­tut quel­que peu dif­fé­rent ; cela vien­dra dans les jours qui vien­nent.

Ce qu’on a gardé depuis la créa­tion

Il faut quand même le dire aussi : j’ai gardé en tête quel­ques-uns des prin­ci­pes fon­da­teurs, qui cons­ti­tuent en quel­que sorte “la phi­lo­so­phie de Café Gaming”. Tout d’abord, j’inter­viens aussi peu que pos­si­ble sur le con­tenu des billets, que je me con­tente à 99% de publier en ligne en m’assu­rant que la mise en forme est cor­recte. Pour moi, CG est, et doit res­ter, un espace de liberté pour ses rédac­teurs. Sans cela, je pense qu’il n’aurait plus de rai­son d’exis­ter.

D’autres prin­ci­pes fon­da­teurs sont res­tés ancrés dans l’ADN de Café Gaming :

  • Ne pas faire d’actu. Il existe déjà des sites d’actu par cen­tai­nes, on n’a pas voca­tion à en être un. Ca pren­drait trop de temps, et on ne serait jamais suf­fi­sam­ment com­plets. Bref, ce n’est pas notre objec­tif. On offre depuis peu une alter­na­tive mini­ma­liste par le biais de notre flux Twit­ter, où on “ret­weete” l’actu ce qui offre une colonne de liens sur la page d’accueil de notre site, mais ça n’ira jamais beau­coup plus loin.
  • Le con­tenu prime. CG n’a jamais été une cla­que tech­ni­que, son design est celui d’un blog Dot­clear 2 à peine cus­to­misé. Je ne dis pas qu’on ne le fera jamais évo­luer (en fait, une nou­velle ver­sion est même en che­min) mais on ne cher­chera jamais vrai­ment à faire un truc ultra-fancy et très évo­lué ; la mise en page de type “blog” nous con­vient pour l’ins­tant.
  • Peu importe le nom­bre de visi­teurs. On n’a jamais cher­ché à faire des stats à tout prix. L’héber­ge­ment du site coûte quel­ques dizai­nes d’euros par an, que je finance de ma poche comme ce n’est pas grand-chose ; et on n’a pas besoin de plus d’argent, donc le nom­bre de visi­teurs (pour la pub) importe peu. Ca ôte toute la pres­sion et ça nous évite d’essayer de “plaire”. Si un rédac­teur a un avis impo­pu­laire, il n’essayera pas d’arron­dir les angles. Du coup, notre audience est res­treinte, mais fidèle et super sympa. Et ça, c’est un peu grave cool.
  • Peu importe les par­te­na­riats. Si un édi­teur veut de nous et nous invite à ses évé­ne­ments, c’est très bien et on ne dira pas non ; mas s’il attend en retour une “cer­taine” orien­ta­tion édi­to­riale (ce qui est la norme pour 99% des blog­geurs et des jour­na­lis­tes spé­cia­li­sés, il faut bien le dire), bye-bye. Ce n’est pas grave, notre for­mat fait qu’on a pas besoin d’être exhaus­tifs et de trai­ter de tout.
    Petit clin d’œil aux com­mu­nity mana­gers de la Xbox 360 à qui notre atti­tude a déplu. Plu­tôt que de céder au chan­tage, on est par­tis. Plain & sim­ple : pour­quoi se com­pli­quer la vie ?

10commandements.jpg

Ces prin­ci­pes ont d’ailleurs créé une pri­vate joke récur­rente autour du site : Café Gaming, “ce n’est pas un blog”. Ou encore, “on n’est pas des blo­gueurs”. Avec quel­ques bla­gou­net­tes gen­tilles sur des blo­gueurs célè­bres comme DamonX. Par­fois, cer­tai­nes per­son­nes ne com­pren­nent pas ce qu’on veut dire par là : après tout, Dot­clear est une pla­te­forme de blog, et on répond typi­que­ment au rythme édi­to­rial d’un blog, donc CG est un blog, pas vrai ?

Oui et non ; c’est un blog, mais pas au sens que les gens l’enten­dent. La plu­part des blog­geurs n’accor­dent que peu d’impor­tance à la per­ti­nence édi­to­riale (tests ridi­cu­les, billets sans réel con­tenu, éloge régu­lier des édi­teurs par­te­nai­res). Ca va jusqu’aux arti­cles sur le débal­lage d’un colis, sur le prix du der­nier dis­que dur acheté à Sur­couf, etc. et c’est ce qu’on refuse abso­lu­ment de faire. Ca peut sem­bler pom­peux dit comme ça (si c’est le cas, tant pis), mais clai­re­ment, pour nous, c’est impor­tant de faire des dos­siers com­plets et véri­fiés, des arti­cles iné­dits, des tests de plus de 20 lignes, qui ne feraient pas tâche sur un “vrai” site spé­cia­lisé.

Pour for­mu­ler la chose dif­fé­rem­ment, on pour­rait dire que CG est un blog, mais ne fait pas par­tie de la blo­go­sphère. Ca con­vient mieux ?

Ce qu’on a créé

Ce qui n’a jamais été prévu, c’est que CG allait aussi per­met­tre de lan­cer des pro­jets auquel on n’avait jamais pensé lors de la créa­tion du site.

Je pense aux vidéos. Cela a com­mencé avec Bruit blanc (actuel­le­ment en état de mort céré­brale, à mon grand regret, par man­que de temps) et con­ti­nue avec C.R.A.X. D’autres vidéos ont éga­le­ment été réa­li­sées : con­certs de DoReMi Game & Cie, repor­ta­ges divers, les JT E3… Cer­tes, pas mal de blog­geurs pro­dui­sent du con­tenu vidéo, ce n’est pas un scoop ; mais mon opti­que a tou­jours été de me dire “il faut faire suf­fi­sam­ment bien pour que ça ne paraisse pas ridi­cule, même si un jour ça devait pas­ser à la télé”.

Tech­ni­que­ment, ce n’est pas la pana­cée, loin de là (sur­tout en ter­mes sono­res, faute d’équi­pe­ment), mais on ren­tre bien dans un for­mat, dans une case ; on a notre ton. Résul­tat, aujourd’hui, de plus en plus de per­son­nes décou­vrent Café Gaming grâce aux dif­fu­sions télé­vi­sées de C.R.A.X sur Free­news TV ; ils y res­tent ensuite pour ses arti­cles. Je ne le cache pas ; en tant que réa­li­sa­teur, c’est jouis­sif. Tant pis pour la modes­tie.

Max of S2D apporte même l’éten­dard de Café Gaming à l’inter­na­tio­nal, puis­que tous ses machi­ni­mas (de plus en plus célè­bres, et sous con­trat avec Machi­nima.com) sont frap­pés de notre logo et de notre jin­gle. “Une pro­duc­tion Café Gaming, bien entendu !”… euh, je veux dire, of course !

Tout cela, on ne l’avait pas prévu. Mais ça fait désor­mais par­tie inté­grante de ce qu’est devenu CG. A tel point qu’on veut fran­chir une étape et aller encore plus loin. Vous en sau­rez pro­ba­ble­ment plus dans quel­ques mois, mys­tère, mys­tère, moua­ha­haha !

crax01.jpg

Ce qu’on vou­drait relan­cer

Vous allez vous deman­der en quoi ce billet, qui résume fina­le­ment en grande par­tie les “vic­toi­res” de CG, est aussi “auto-cri­ti­que” qu’il le pré­ten­dait. On va donc finir sur un bilan en demi-teinte de ce qu’on a lancé sans réus­sir à main­te­nir :

  • CG Tunes : vous en sou­ve­nez-vous ? A l’épo­que, j’étais tout heu­reux de pou­voir lan­cer cette webra­dio 24/24, dédiée aux musi­ques de jeux vidéo et de films, entiè­re­ment légale de sur­croît. La créa­tion d’un tel pro­jet m’avait pris plu­sieurs mois et j’étais donc vrai­ment fier du résul­tat, qui con­tri­buait à mar­quer un peu plus la “dif­fé­rence” Café Gaming. Gros revers ; con­trai­re­ment au site, la webra­dio néces­si­tait plus de fonds pour fonc­tion­ner. Donc des visi­tes. Je n’en ai pas fait la pro­mo­tion, et ça n’a pas man­qué ; en quel­ques mois, faute d’audience, il a fallu la fer­mer.
    Actuel­le­ment, on tra­vaille (avec Maxof­S2D) sur une nou­velle webra­dio pour CG ; sans doute assez dif­fé­rente, et peut-être éga­le­ment sous un autre nom. Mais elle arrive, c’est obligé. Et quand on la lan­cera, croyez-moi, on ne va pas repro­duire la même erreur en la lais­ser cou­ler bête­ment, on va essayer de faire en sorte que ce soit HUGE.
  • L’Hebdo du déma­té­ria­lisé : c’était, à l’ori­gine, une superbe idée ame­née et gérée par Jay­cota. Quand on y pense, c’est tout con, mais aucun site ne pro­pose un réca­pi­tu­la­tif exhaus­tif des sor­ties de la semaine en télé­char­ge­ment sur l’ensem­ble des sup­ports (Xbox Live, PlayS­ta­tion Net­work, Wii­Ware, Steam…). L’équipe a d’ailleurs rapi­de­ment adhéré au pro­jet, en pro­po­sant régu­liè­re­ment des mini-tests qui étaient inté­grés à l’ensem­ble… bref, c’était top. Hélas, faute de temps, l’hebdo a rapi­de­ment été aban­donné. C’est dom­mage, d’autant que pour ma part, je n’ai vrai­ment pas le temps de m’en occu­per non plus. Avis à la popu­lace ? *wink*

Pour finir…

Cette cla­ri­fi­ca­tion me sem­blait indis­pen­sa­ble, puis­que Café Gaming change pas mal de visage récem­ment.

Il se trouve qu’à la suite de cer­tains mois à l’acti­vité zéro (un ou deux billets, dans le meilleur des cas), je me suis dit : “PLUS JAMAIS CA”. C’est en grande par­tie pour cela que le Twit­ter, la VALC du diman­che et le son­dage du jeudi ont été créés. Afin que, même les semai­nes où on n’a pas d’arti­cle à vous pro­po­ser (ça arrive, même si on évite), le site ne tombe pas tota­le­ment en léthar­gie. Pour le moment, cela sem­ble por­ter ses fruits, et vous avez tous remar­qué un vrai regain d’acti­vité sur le site. Pourvu que ça dure, comme dirait Jean-Yves.

Et puis, il est pos­si­ble que vous enten­diez par­ler de CG bien­tôt, dans un autre domaine, plus “musi­cal”… tout ce qu’on peut vous dire, c’est que c’est quel­que chose qu’on n’a jamais tenté pour l’ins­tant. Tea­sing un jour, tea­sing tou­jours !

Bref ; ce billet ayant déjà atteint une lon­gueur équi­va­lente à trois mois de blog­ging JV “stan­dard”, il est plus que temps que j’arrête là. J’espère que ces peti­tes expli­ca­tions, qui valent ce qu’elles valent, vous auront plu et que vous com­pre­nez un peu mieux ce qui me motive, ce qui NOUS motive, à con­ti­nuer CG jour après jour 😉

stfu.jpg

See you soon on CG

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

2 thoughts to “Café Gaming, c’est quoi ? et ça devient quoi ?”

  1. Une bonne récap même si je ne suis pas franchement d’accord avec le passage sur “Café gaming c’est un blog oui et non”. Le qualificatif de Blog vaut surtout pour le format plus que pour le contenu. Donc oui, Café Gaming est un blog ensuite le contenu n’est pas forcément en adéquation avec l’ensemble des autres blogs Jeux vidéos mais cela ne l’écarte pas pour autant de cette blogosphère.

    Sinon ce sont plutôt de bonnes évolutions et finalement assez logique ! 🙂 Si vous avez besoin d’aide je serai ravi de vous aider sur certains projets, d’autant que cela rendre un peu dans mon cadre professionnel. Vous pouvez me mailé si intéressé.

Laisser un commentaire