Skip to main content

Otak Coffee #45: le retour de Code Geass et Sakura, et la vie au Japon

Au menu du 45è épisode cette semaine, l’équipe Japon d’Otak Coffee réinvite Amanda pour parler de la vie au Japon. Raton-Laveur se montre très intéressé par les dessous féminins japonais.

Avant cela, Mereck nous parle de Stella No Mahou disponible sur Daisuki, plate-forme de streaming mise en place via une collaboration entre studios japonais. Shomaa revient sur Kono Bijutsubu ni wa Mondai ga Aru! (This Art Club Has a Problem!) sur ADN. Et Raton enflamme toute l’équipe en rappelant que Sunrise évoque une possible suite à Code Geass (dont les deux saisons sont disponibles sur ADN).

L’équipe parle enfin de la sortie prochaine de la suite de Card Captor Sakura, de la convention Jounetsu et de la nouvelle politique d’Anime Digital Network.

À propos de l’émission

Une émission présentée par Shomaa
Avec Amanda, Raton-Laveur et Mereck

Pause musicale : FLOW – Colors (Code Geass)

Comme toujours, vos commentaires sont les bienvenus. Réagissez directement sur cette page, via les réseaux sociaux, ou par mail : otak@cafegaming.fr !

Retrouvez Otak Coffee sur…

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

Une réponse à “Otak Coffee #45: le retour de Code Geass et Sakura, et la vie au Japon

  1. C’était à la fois drôle de vous entendre rapporter mon commentaire, et à la fois triste. Ce n’est pas une histoire de « oh les éditeurs ils prennent souvent des première année de l’INALCO lol ». Les tarifs que l’on peut constater sont entre 4 et 25 fois inférieurs à ce qu’ils devraient être. Quatre à vingt-cinq fois inférieurs. En toutes lettres pour être sûr que vous compreniez. Donc forcément les vrais traducteurs – ou les gens qui ont déjà travaillé dans leur vie – se barrent de là dès que possible. Mais comme il y a de la relève derrière qui a été élevée au fansub gratuit et au coffret à 15 euros les 26 épisodes, le problème n’est pas près de disparaître.
    Le pire dans tout ça, c’est que l’industrie a besoin de ces tarifs d’esclavagistes (et des conventions de stage etc) pour pouvoir justement nous sortir des coffrets pas chers qui font plaisir la famille. Et de ce que j’en sais c’est à peu près la même merde chez les yankees.
    Pour l’instant, je gueule avec les japonais en leur expliquant un peu la situation. Eux sont occupés à survivre, ils s’en battent les couilles, mais je ne désespère pas.
    Sinon à l’occasion on pourra parler du rakugo et la vie (c’est moi qui ai fait la VF pour ADN)

Laisser un commentaire