Skip to main content

Otak Coffee #41: spéciale Paris Games Week 2016

L’équipe d’Otak Coffee s’est rendue cette semaine au Paris Games Week, la grand-messe à marche forcée du jeu vidéo en France.

Dans ce podcast spécial, enregistré sur place, nos reporters de l’extrême s’expriment sur la septième édition du salon. Placée sous le signe de la VR et de l’e-sport, celle-ci occupait pour la première fois trois pavillons du Parc des Expositions de la porte de Versailles. Elle était également marquée par l’absence de deux gros exposants : Nintendo et Activision.

Dans un grand tour de table, chacun donne son avis sur la vision du monde vidéoludique que renvoie le PGW.

À propos de l’émission

Une émission présentée par Shomaa
Avec Raton-Laveur, Jaycota et Yoann Ferret

Comme toujours, vos commentaires sont les bienvenus. Réagissez directement sur cette page, via les réseaux sociaux, ou par mail : otak@cafegaming.fr !

Retrouvez Otak Coffee sur…

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d’autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J’aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n’écris pas sur Café Gaming, j’écris… sur Freenews — il paraît même que c’est mon job.

6 thoughts to “Otak Coffee #41: spéciale Paris Games Week 2016”

  1. Merci pour votre podcast les gars, comme toujours j’ai écouté avec attention.

    L’an dernier, PlayStation faisait 3 000m². Cette année, près de 2 500m²
    Activision était mutualisé avec PlayStation.
    EA était de retour avec un stand à eux.
    Pour Uncharted 4, le jeu est sorti y a 6 mois mais les bornes étaient en multi, c’était juste du multijoueur avec de nouvelles features et maps.

    Pour les booth babes, ça a clairement évolué. Lorsque Raton dit le contraire c’est vraiment être de mauvaise foi. Que ce soit chez Xbox, chez PlayStation ou d’autres, pour les plus gros, tout était lisse. Après il y a toujours des filles bien foutues dans des tenues moulantes qui se baladent mais « y en a partout » -> NON.

    Trop d’approximations encore, certains ne devraient vraiment pas parler JV en faisant croire qu’ils y bitent quelque chose, restez dans les manga et anime.

    Shomaa: une diatribe c’est une critique acerbe virulente et parfois injurieuse, c’est pas une louange.

    1. Je suis obligé de prendre la défense de Raton sur les « babes ». Cette année c’était un déluge. Tu ne parles probablement que des exposants « traditionnels » mais côté e-sport par exemple, c’était n’importe quoi. L’ESWC est réputée pour faire précéder ses shows de danses de babes en petite tenue et ils n’ont pas fait exception à la règle.

    2. Un déluge uniquement chez l’ESWC. Avant c’était partout. Maintenant il ne reste que l’ESWC. Il y a eu une nette amélioration, ce qu’on ne comprend pas dans les propos de Raton.

    3. Hé bien, ce n’est vraiment pas ce qu’on a pu constater.
      Y’a bien eu une amélioration perceptible au PGW au fil des dernières éditions, mais cette année justement on a plutôt pu voir une certaine relâche.

  2. Émission courte mais qui va à l’essentiel, on aurait pu penser que ça partirait dans tous les sens vu les conditions sur place.
    Je rebondis juste sur un truc, il me semble que le dépôt légal à la BNF est obligatoire et non facultatif. (sauf livre à compte d’auteur) et a priori la règle est la même pour tous les contenus qui s’y trouvent.

Laisser un commentaire