Skip to main content

Amiibo : attention, photo non contractuelle

Il y a des pratiques qui ne se font généralement pas dans le milieu de la communication. S’il est répandu et admis que l’on puisse embellir ses produits, en les vendant sous un certain angle, en vantant ses mérites avec des tournures de phrase flatteuses, en sélectionnant soigneusement les facettes qu’on en montre… il existe une frontière, tracée entre la flatterie et le mensonge pur et simple. On admet beaucoup moins qu’un communiquant vous annonce une feature finalement absente, par exemple.

Dans le jeu vidéo, cela se manifeste de plusieurs façons. On peut penser aux screenshots retouchés, voire totalement truqués, qui sont l’apanage d’une poignée d’éditeurs (coucou Ubisoft, oui, on se souvient encore de tes screens de Red Steel sur Wii…). Heureusement, il s’agit d’une pratique qui reste marginale dans le milieu.

Mais Nintendo a franchi, tout récemment, un nouveau palier. Avec ses fameux Amiibo.

Amii-quoi ?

Les Amiibo sont la tentative de Nintendo de se lancer sur le lucratif marché des figurines NFC, accaparé par les Skylanders et autres Disney Infinity.

Les figurines ont été présentées à la presse, de visu et sous forme d’assets (photos presse fournies par Nintendo) à l’E3 2014. J’ai moi-même pu les observer de près lors du showcast post-E3 de l’éditeur à Paris… et l’avis était unanime : la qualité de conception était au rendez-vous. Finement modélisées et jolies, ces figurines semblaient justifier leur tarif élevé (12,99€ l’unité) malgré leur petite taille et leur utilité plus que douteuse en jeu.

Amii-sère

Les mois se sont écoulés et la première série d’Amiibo est finalement distribuée dans le commerce. Très mauvaise surprise pour les premiers acheteurs ayant réservé : les figurines n’ont plus grand-chose à voir avec les photos présentées partout sur la toile…

Je vous laisse juger directement avec ces quelques comparaisons des cas les plus gratinés. À gauche, les photos des versions de l’E3 2014 (photos presse fournies par Nintendo) ; à droite, les vraies figurines telles qu’elles sont commercialisées (photos piquées à Joystiq).

Link se casse la figure et écope d'un plastique jaune dégueulasse
Link se casse la figure et écope d’un plastique jaune dégueulasse
Peach, entre rhinoplastie ratée et soudaine crise de pudeur
Peach, entre rhinoplastie ratée et soudaine crise de pudeur
Mario a oublié de remettre du liquide dans son Zippo
Mario a oublié de remettre du liquide dans son Zippo

Placee-bo

Sur le net j’ai pu lire que certains minimisaient la situation en parlant de la différence inévitable entre des « prototypes » et des modèles mis en production.

Il faut mettre les choses au clair tout de suite : ce n’est pas du tout ce qui s’est passé. À aucun moment Nintendo n’a présenté ses modèles de l’E3 comme des prototypes ; si tel était le cas, ils en auraient informé les journalistes, et auraient fourni des photos des modèles définitifs à la presse dès que possible, ce qui n’a pas été le cas. À l’heure actuelle, Nintendo continue d’utiliser les photos des modèles E3 dans ses différentes communications sur les Amiibo !

Il y a un certain cynisme dans la démarche. Présenter sciemment de très belles figurines (qui ont donc bien du être éditées, conçues, PENSÉES) uniquement pour communiquer sur un produit de qualité en réalité bien inférieure, cela confine à la promo mensongère. C’est au moins du même niveau que ce qu’on voit un peu partout dans l’agro-alimentaire, avec ces fameuses pubs où un très photogénique Big Mac en plastique deviendra un espèce de bun écrasé à la viande sèche et la salade humide une fois commandé dans votre McDonald’s…

Dans l’analyse, en filigrane, il semble assez évident que Nintendo a lui-même conscience du tarif prohibitif de ses Amiibo. D’où sa volonté de faire croire à un produit plus qualitatif pour faire vibrer la corde sensible et séduire la fibre collectionneuse d’un public plus prompt à dépenser pour du haut de gamme (amateurs de Nendoroid et cie). Ceux-là auront peut-être, par réflexe, précommandé leurs figurines sur Internet. Du coup, difficile de leur donner totalement tort s’ils se sentent floués à la réception de leur Amii-pas-si-beau-que-ça… et difficile de trouver des excuses à Nintendo, pris la main dans le sac.

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

20 réponses à “Amiibo : attention, photo non contractuelle

  1. Quel article de merde franchement, depuis le début on sais que c’est des prototype et non des modèle finaux, revois tes sources mon pauvre.
    De plus, dans les dernière vidéo de Nintendo sur ces figurines, ils les montrent en modèle final, tu repend un ramassis de connerie et de mensonge, sérieux change de métier !
    On attend avec impatience un dossier sur le comparatif avec les photos des figurines de Disney Infinity et Skylander…

  2. Au moins moi j’ai des sources !
    http://www.youtube.com/watch?v=odUjMhc6YgU la vidéo de la présentation des figurines lors de l’E3
    Et a la fin: « game footage and figures shown are not final »

    http://www.youtube.com/watch?v=C3c_JDDp99k Une des dernière vidéo de présentation des Amiibo
    C’est difficile de faire croire qu’il était jolie et qu’on te les vend moche étant donné que la boite est transparente et qu’on vois clairement le design final !

    Bref, si tu pensais surfer sur la vague et faire du buzz avec du vent, c’est raté mon pauvre…

    1. C’est marrant comme à chaque fois qu’un de mes articles offusque un fanboy, il gueule à la course au clic… Si c’est ta première visite sur CG, pars et ne reviens pas, on n’a pas besoin de visiteurs, on est bien entre nous 😉

      Pour le reste, je te dirais bien encore une fois, même si ça n’a pas l’air de rentrer, que non, Nintendo n’a jamais présenté ses figurines comme des prototypes, qu’une mention comme celle que tu signales n’a de toute façon aucune valeur légale, et que la firme continue à utiliser joyeusement des images de la version E3 dans sa comm’ un peu partout, mais à quoi bon ? Tu n’es qu’un gros nounours au cœur brisé :'(

  3. Ok ok ta raison on va en rester la.
    On te prouve le contraire avec des faits, on a tjs tord, bon bah ok mec, reste discuter avec toi même et tes rêves 😉
    Comme on dit, le ridicule ne tue pas ^^

    1. Je comprend qu’on arrive pas à s’entendre : si tu penses qu’il s’agit des versions finales, tu fais erreur, il s’agit bien des photos des versions E3 (à ma connaissance Nintendo n’a pas réalisé de photos officielles de la série initiale d’Amiibo depuis, en tout cas, ce n’est pas disponible dans les assets pour la presse).

      Si tu as un doute, je t’invite à regarder quelques détails : la flamme de Mario (qui était faite de plastique transparent sur la version E3, et qui est plus opaque sur la version finale), les jambes de Peach (la robe les recouvre nettement plus sur la version finale), et le plus flagrant, la couleur de la petite barre de maintien de Peach, complètement transparent sur la version E3, mais orangé sur la version finale.

      On peut prendre les assets Amiibo de l’E3 de l’article ci-dessus, et voir que c’est toujours ceux-là que Nintendo utilise dans ce screen, au pixel près. Essaye de les empiler avec un logiciel d’image, pour t’en convaincre…

      Je sais que tu as l’air de m’en vouloir pour une raison X, et que tu n’as pas l’air de me prendre bien au sérieux, mais tu sais, je débute rarement un article sans m’être soigneusement documenté et sans de très bonnes raisons 😀

    2. Vraiment triste que tu ne fasses pas l’effort de prendre mes commentaires au sérieux, car tu enchaînes les énormités à force de ne même pas vouloir vérifier ce que tu racontes. C’est con, parce que si tu t’ennuies, y’a plein d’autres façon d’occuper ton temps… aller voir un Amiibo de visu, par exemple 😉

    3. Ah oui tu les a en mains ? Tu peut nous faire de jolie photo avec un belle éclairage et un flash donc ?
      Ah bah non tu te base sur des photo fait par un tier dont on ne sais dans quel condition…
      Désolé d’être sceptique hein mais je te conseille de faire un effort pour voir que ton article ne tient pas la route

    4. Je vais conclure alors:
      Non, Nintendo n’a jamais dit que c’était des aspect finaux a l’E3, même si pour toi ça veut rien dire, ça à au moins été dit une fois que ce n’était pas le résultat final.

      Oui, la qualité des figurines a baissé, faut pas oublier qu’il faut pouvoir les produire à la chaine et surtout qu’elle tienne sur le socle, si la figurine s’annonce plus lourd que prévu fallait bien renforcé la barre de soutient, mais ça reste des suppositions, on verra définitivement à leur sorti !

      Bien sur que c’est plus ou moins décevant de ne pas avoir de figurine parfaite, cela reste tout de même de belle figurine avec un bonus non négligeable pour un nombre de jeux encore indéterminée.
      Je n’ai pas honte d’en avoir précommandé et je suis impatient de les avoir en mains.

      Sinon j’ai 30 ans, père de famille et une sainte horreur des article bâclé qui n’annonce aucune source ><
      Revois un peu ta copie, attends leur sorti avant de cracher dessus parce que la tu t’enfonce et n'avance a rien avec ce genre d'article !
      Sur ce, bonne nuit aussi ^^

    5. Sauf que ce que tu expliques est répréhensible, en termes commerciaux. « Ne pas dire que c’est final » n’équivaut pas à dire « ce sera différent », surtout quand on se fait beau jeu de diffuser des assets à foison et qu’on présente des modèles dans les showcases. Ce n’est ni innocent ni involontaire. De la même manière qu’on ne peut pas diffuser des photos d’un produit totalement différent du produit vendu, et ce MÊME avec une mention de type « photo non contractuelle », qui n’a aucune valeur juridique (ce n’est pas pour rien que je m’en moque dans mon titre).

      C’est quand même extraordinaire, j’ai l’impression de devoir réécrire chaque point de mon article dans les commentaires, un peu parce que tu n’as pas fait l’effort de le comprendre (ou que tu as préféré vite écarter ce qu’il explique, intrinsèquement, sur le thème du mensonge en communication).

      Du reste, je ne savais pas que la faculté d’élever un môme te rendait automatiquement compétent pour que tu m’apprennes mon job. En l’occurrence, je suis obligé d’attirer ton attention sur de nombreux points de l’article que tu n’as pas compris, dois-je pour autant qualifier ta lecture de bâclée ?

      Je passerai pudiquement sur la manifestation parfaite du syndrome « j’ai déjà payé donc ce sera FORCÉMENT BIEN et je t’interdis de dire le contraire », quasiment un cas d’école.

      et puis merde, je m’étais juré d’arrêter de te répondre.

    6. Le pied de Link ne touche pas le socle sur la version made in photoshop et il le touche sur le produit final. ‘nuf said.

  4. En fait, pour réellement comparer le produit distribué et les photos de présentation, il faudrait déjà se remettre dans les conditions studios de la prise de vu …

  5. L’article laisse un peu à désirer en effet, je ne suis pas un fan de mario je tiens à le dire je viens juste de tomber sur cet article via fb et franchement c’est à mourir de rire, personnellement je trouves ces figurines plutot réussies car sur des photos prises avec un téléphone portable, sans flash et sans éclairage il est clair que l’on ne peut tout simplement pas faire de comparaison ….

    1. Salut nick/anonyme, un conseil : la prochaine fois que tu veux poster plusieurs commentaires de suite en te faisant passer pour des personnes différentes, au moins, ne le fais pas depuis la même IP.

      Bisous,

  6. Bon, promis je suis une personne différente des deux zygotos 😉
    Il est clair que la qualité a baissé entre les images de l’E3 et celles qui popent sur internet ces derniers temps. Malgré tout, effectivement, les photos floues, moches et sombres n’aident clairement pas. En l’absence de source photographique de qualité, je dirais qu’il vaut mieux attendre avant de cracher sur des figurines qui seront certes moins sympa que les images prototypes de l’E3, mais peut-être moins moches que tu sembles le dire à partir de prises de vue dégueulasse ? Je précise que je n’ai pas d’actions chez big N et que je n’ai rien précommandé du tout :’)

  7. Entièrement d’accord, la baisse de qualité est flagrante. J’ai eu les figurines du commerce sous le nez, et pouah la désillusion ! On est à des années lumière des prototypes, on a même l’impression que ce sont les figurines vendues qui sont les prototypes et les versions vitrines qui sont les produits finaux.

    Je comprend que Nintendo veuille faire des économies sur les coups de production, mais là… Et on ne parle même pas des défauts de conception que l’on peut trouver (samus avec deux bras droit, peach cul de jatte), il est passé ou le Nintendo seal of quality ???

Laisser un commentaire