Skip to main content

[Aperçu] Soirée PlayStation Little Big Planet & PlayStation All-Stars Battle Royale

La semaine dernière, avait lieu le premier gros événement de cette rentrée pour PlayStation pour la sortie de trois jeux, LittleBigPlanet sur PS Vita, LittleBigPlanet Karting sur PS3 et PlayStation All-Stars Battle Royale sur PS Vita et PS3.

Nous fûmes réunis dans le 11e arrondissement de Paris dans un lieu très spacieux pour découvrir ces prochains hits en compagnie de Tom’ O’Connor (Senior Producer), Mattias Nygren (Executive Producer), Dave Mervik (Narrative Designer) pour LittleBigPlanet PS Vita et Jen Timms (Producer) pour LittleBigPlanet Karting.

LBP pour… LittleBigPlanet. Obvious

Au fil des années, les petits Sackboys sont devenus de véritables mascottes pour PlayStation et Sony, tellement que ces adorables peluches commencent à toucher des domaines jusqu’alors inconnus. Parlons peu, parlons bien.

LittleBigPlanet est un jeu de karting, sous licence LittleBigPlanet, voulant se mesurer au roi incontesté, Mario Kart. Le jeu est mignon, la customisation est à hauteur de ce qu’on attend dans un LBP mais c’est tout. Le jeu pêche par manque de… pêche. Le fun n’est pas super au rendez-vous, les karts se trainent et la jouabilité m’a paru mal dosée. Je ne suis pas certain que la communauté sera aussi présente derrière ce titre mais ne partons pas pessimiste. Pour vous dire, j’ai largement préféré Sonic & SEGA All-Stars Racing alors bon… Néanmoins, la licence se rattrape avec l’opus PS Vita qui est une véritable pépite !

Retrouver son Sackboy dans sa console portable est un plaisir de gosse. Le jeu est beau, c’est fluide, tout s’enchaîne à merveille et les fonctionnalités spéciale PS Vita sont des atouts conséquents. De plus, on a pu voir une vidéo avec les différents modes concoctés spécialement pour les possesseurs de la portable et ça va donner un jeu avec une durée de vie incroyablement longue, en plus de sa thématique de créativité. Un petit doute planait quand même : les niveaux étaient relativement longs, ce qui nous a semblé bizarre pour un jeu de console portable même s’il est vrai qu’on met la console en veille dès qu’on arrête une phase de jeu. Sinon l’objectif de plaire à un maximum de personnes est atteint selon moi.

LBP pour… Little Baston PlayStation. OOPS !

L’autre fait de la soirée était la possibilité de mettre la main sur le Sony Smash Brawl. L’influence du célèbre jeu de chamaillerie de Nintendo n’est plus à démontrer. J’ai vraiment vu une skin du jeu de Nintendo mais avec moins de saveur.

Pour les amateurs du genre aucun dépaysement, on est propulsé dans une arène vivante où le danger peut surgir de nulle part. et partout en même temps. Les boutons carré, triangle et rond, servent à attaquer, il suffit de maintenir une direction pour obtenir différentes attaques. Certains personnages peuvent faire des combos mais ces derniers restent néanmoins limités.

Quelques différences évidentes se font sentir et rendent le jeu un peu trop bourrin à mon goût.
Nous avions 5 arènes de disponible, toutes provenant de différents univers (God of War, LittleBigPlanet, Ratchet & Clank etc…) mais parmi tous ces environnements, aucun n’était infini. Des murs invisibles se dressaient et nous empêchaient de disparaître, ce qui laisse le choix de revenir sur le terrain aussi facilement que des souris au Quick.

Pas de pourcentage de dégâts mais une barre de vie qui une fois vide fait que vous perdez une vie. Lorsque vous terrassez un adversaire, c’est +2 et lorsque vous perdez une vie, c’est -1 dans le score. Et il est possible de récupérer de la vie avec des caisses de bonus apparaissant aléatoirement.

Autre apparition remarquée : le super pouvoir. Possédant 3 niveaux de puissance et utilisable en pressant la gâchette R2, certains personnages étaient beaucoup trop crackés comme Sly Raccoon qui ne laissait aucune chance aux adversaires au corps à corps, en niveau 1. Je vous laisse imaginer au niveau maximum.
Cela dit, l’éventail des persos PlayStation & consorts est sympa avec des Big Daddy, Heihachi, Dante et surtout d’anciennes icônes modélisées au goût du jour comme Parappa the Rapper.

La fonctionnalité Cross-Play marche bien, même si on privilégiera de regarder l’écran de la télé, mieux défini que celui de la PS Vita. Le rendu reste toutefois agréable et la jouabilité adaptée. On notera aussi un superbe effort de PlayStation avec la fonctionnalité Cross-Buy : le jeu acheté sur PS3, physique ou dématérialisé, donne accès gratuitement sur le même compte PSN au jeu sur PS Vita.

J’ai passé plus de temps sur PlayStation All-Stars Battle Royale qui était assez fun malgré tout avec des tueries improbables (ou comment Fat Princess terrasse Cole, Kratos et Colonel Radec en envoyant des coeurs !). Rappelons que LittleBigPlanet PS Vita sort le 19 septembre, LittleBigPlanet Karting le 7 novembre sur PS3 et PlayStation All-Stars Battle Royale a été repoussé au 21 novembre sur PS3 et PS Vita.

Remerciements à Julien, PlayStation France et les potes pour les délires.
Crédits photos : PlayStation France.

Kendo

Joueur de jeux vidéo depuis très très longtemps, partisan du si tu ne sais pas, ce n'est pas grave mais apprends au lieu de raconter des salades. Mon Shin vous guidera.

Laisser un commentaire