Skip to main content

CG’s X-Mas Late Selection 2010

Notre sélec­tion des jeux imman­qua­bles de l’année est enfin là, et pour ne pas déro­ger à la règle, elle est à la bourre. Esti­mez-vous heu­reux, amis de la der­nière minute et par­ti­sans du chè­que-cadeau, le CG’s X-Mas Late Selec­tion 2010 est de retour !

Arti­cle écrit en coo­pé­ra­tion par Eldroth, Nadrien et yoann007

La sélec­tion d’Eldroth

Assez peu d’achats cet année : peu de jeux m’ont enthou­siasmé sur Xbox 360, donc j’en ai pro­fité pour me remet­tre aux sur­plus des années pré­cé­den­tes ! Mais trê­ves de bavar­da­ges, pas­sons au cho­ses sérieu­ses !

Top 2010

Ils échap­pent au clas­se­ment…

  • Coupe du Monde de la FIFA – Afri­que du Sud 2010 : FIFA10_CoupeDuMonde_360_Jaquette.jpg Épi­sode esti­val de la série Fifa sorti à l’occa­sion de la Coupe du Monde 2010, AFS 2010 avait offert des sen­sa­tions et une vitesse de jeu assez gri­san­tes ainsi qu’une superbe ambiance. Mal­heu­reu­se­ment, il s’est mon­tré assez limité -les équi­pes natio­na­les étaient les seu­les pré­sen­tes- et déserté en ligne une fois la com­pé­ti­tion finie et l’arri­vée de Fifa 11 fin sep­tem­bre… Trop court pour un prix assez élevé !

  • Red Dead Redemp­tion : RDR360.jpg Déve­loppé par Rocks­tar, ce GTA-like sauce wes­tern et pre­nant place au début du XXème siè­cle sem­blait avoir de sérieux argu­ments pour détrô­ner GTA IV dans mon coeur. Mais pas­sées les pre­miè­res heu­res de décou­ver­tes j’ai trouvé le jeu assez fade. Cer­tes l’ambiance est réus­sie de par son envi­ron­ne­ment sonore et ses décors tout droit sor­tis des wes­tern spa­ghet­tis, mais j’ai trouvé le titre court, peu accro­cheur et mar­quant. Cri­ti­ques acer­bes, humour noir et cynisme à la GTA IV aux abon­nés absents, des tra­jets ennuyeux dans des décors super­bes, mais vides, des sou­cis tech­ni­ques rageant auront con­tri­bué à faire naî­tre une légère décep­tion. Loin d’être inou­blia­ble.

  • Assas­sin’s Creed Bro­the­rhood : ACB_X360_Inlay.indd Un an après l’excel­lent Assas­sin’s Creed II, Ubi­soft nous pro­pose un nou­vel opus de cette série. Pas de nou­vel assas­sin ou de chan­ge­ment d’épo­que, on retrouve Ezio, dési­reux de pour­sui­vre sa tra­que des Tem­pliers dans Rome. J’ai été quel­que peu déçu par ce point puis­que l’épo­que et l’envi­ron­ne­ment ont un goût de déjà vu. L’aven­ture solo voit sa ges­tion des biens immo­bi­liers et des grou­pes de recrues amé­lio­rée. Avec un scé­na­rio qui s’égare afin de mul­ti­plier les opus, un côté bour­rin et un mode multi tra­his­sant l’idée même d’assas­si­nat fur­tif (on a vu plus dis­cret qu’un arle­quin ou un moine esca­la­dant une façade), des gar­des au QI d’une hui­tre sous LSD, Assas­sin’s Creed Bro­the­rhood est écarté de mon top 2010 !

Meilleur jeu con­sole (Xbox 360, PS3, Wii)

heavy_rain_jaquette1.jpg J’ai hésité Heavy Rain et Fifa 11 pour mon jeu de l’année… Et, coco­rico !! C’est Heavy Rain que je retien­drai. Inno­vant, je me suis laissé emporté par l’intri­gue subli­mée par une bande son et une réa­li­sa­tion tech­ni­que assez magis­trale. Assu­ré­ment mon coup de coeur 2010. Fifa 11 quant à lui est arrivé un peu tard pour que j’exploite plei­ne­ment ses pos­si­bi­lité, mais son mode car­rière repensé et son game­play tou­jours plus pointu et réa­liste en font pour moi, un incon­tour­na­ble de fin d’année, pour peu qu’on appré­cie le foot !

Meilleur jeu télé­char­gea­ble (XBLA, PSN, Wii­Ware, Steam)

DeathS­pank : Orphans of Jus­tice & Thongs of Vir­tue : original.png Au cours des deux pré­cé­den­tes cri­ti­ques je vous avais déjà parlé de ces deux épi­so­des extrê­me­ment sym­pa­thi­ques : clas­si­ques, mais bourré d’humour sauce Ron Gil­bert ! La con­cur­rence dans le genre indie aura été légère pour moi… Des jeux sym­pas mais sans plus (Toy Sol­diers, Risk : Fac­tions) ou encore quel­ques flops (Sonic qu’as tu fait ?).

Meilleur jeu por­ta­ble (PSP, DS)

Dis­gaea 2 : Dark Hero Days : Disgaea_2_Psp.jpg Pas de grosse con­cur­rence dans cette caté­go­rie en 2010. Je ne tou­che plus à la DS depuis belle lurette, et à mes yeux il res­tait Dis­gaea 2 et Val­ky­ria Chro­ni­cles 2… Le pre­mier sera l’heu­reux élu ! Scé­na­rio lou­fo­que, mais sur­tout une très bonne durée de vie et un sys­tème de jeu qui est l’un des plus inté­res­sants que j’ai ren­con­tré dans un T-RPG !

La sélec­tion de Nadrien

Je tiens tout d’abord à dire que je n’ai pas joué à énor­mé­ment de jeux de 2010. Cette année, j’ai pré­féré rat­tra­per mon retard sur d’anciens jeux (Dead Space, magis­tral, ou bien Braid etc) ou bien res­ter sur des jeux tou­jours aussi bons comme Rock Band ou Léa Pas­sion Che­val. Mais pas­sons à mon top vou­lez vous ?

Top 2010

  • Scott Pil­grim vs. The World : The Game
  • Rock Band 3
  • Heavy Rain
  • God of War III
  • Just Dance 2

Ils échap­pent au clas­se­ment…

  • Blur : Blur_Cover_Xbox360.jpg Jeu très sympa, à mi-che­min entre Mario Kart et Bur­nout, il a quand même fait un beau bide. C’est un peu le Ping du jeu vidé (et ne me deman­dez pas ce qu’est Ping) Pour reve­nir au jeu, celui-ci pos­sède énor­mé­ment de qua­li­tés, mais il ne pos­sède pas la com­mu­nauté suf­fi­sante pour pas­sion­ner en mul­ti­joueur, ce qui est tout l’inté­rêt du titre. C’est vrai­ment, vrai­ment dom­mage.

  • Mon­day Night Com­bat : cover-monday-night-combat.jpg Dans cet habile mélange d’action et de stra­té­gie à la troi­sième per­sonne, on se retrouve face au même pro­blème que pour Blur. Une com­mu­nauté trop réduite et un online vite déserté : on tourne donc vite en rond. Mais mal­gré son humour et ses allu­res de TF2-like en ver­sion déma­té­ria­li­sée, le jeu ne tient pas vrai­ment la route et s’oublie bien trop vite dans la jun­gle des indie games.

  • Dance Cen­tral : 10146884.jpgLe Just Dance de la Wii. Uti­li­sant Kinect, sa détec­tion est très pré­cise (à con­di­tion d’avoir une pièce de 10m2 pour jouer, oui, ceci était un troll), mais il n’a pas sa place dans le top car je n’ai tout sim­ple­ment ni le jeu ni l’appa­reil. Mais à ce que j’ai testé du jeu, c’est quand même très très bon.

Meilleur jeu con­sole (Xbox 360, PS3, Wii)

Rock Band 3 : rockband-3-cover.jpgLes jeux musi­caux, c’est mon dada. Rock Band 3 est à l’heure actuelle ce qu’on a de mieux dans ce genre. Les modes pro, le cla­vier, les cen­tai­nes de chan­sons à télé­char­ger… le jeu musi­cal ultime.
Le début du méga­test de Yoann est à lire impé­ra­ti­ve­ment, il en parle bien mieux que moi !

Meilleur jeu télé­char­gea­ble (XBLA, PSN, Wii­Ware, Steam)

Scott Pil­grim vs. The World : the Game : scottpilgrim_1.jpg En tant que fan­boy de la licence, Scott Pil­grim est bien évi­dem­ment à mes yeux le meilleur jeu télé­char­gea­ble de 2010 et le jeu de l’année. Une excel­lente adap­ta­tion (plus pro­che du comic book que du film, et c’est tant mieux) aux gra­phis­mes très sym­pas et à la musi­que incroya­ble. À ce pro­pos, je vous ren­voie bien entendu à l’excel­lent billet de Yoann.

Meilleur jeu por­ta­ble (DS, PSP, iPhone)

Aucun ! Ma PSP et ma DS pren­nent la pous­sière, et je vais quand même pas vous met­tre Angry Birds en jeu por­ta­ble de l’année. Je veux gar­der mon hon­neur et ma place chez Café­Ga­ming !

(mais bon, Angry Birds c’est quand même super chouette)

La sélec­tion de Yoann

Last but not least, le con­nard pré­ten­tieux impose sa sélec­tion. Face à tant de bons titres cités par mes con­frè­res, il va être dif­fi­cile de pro­po­ser mieux, mais j’ai heu­reu­se­ment de quoi faire dans mon sac, loin des pétards mouillés encen­sés tout au long de l’année (Limbo, c’est de toi que je parle). Allons-y, let’s go, c’est parti les amis !

Top 2010

  • Rock Band 3
  • Mass Effect 2
  • Heavy Rain
  • God of War III
  • Space Inva­ders: Infi­nity Gene
  • Scott Pil­grim vs. The World: The Game
  • God of War: Ghost of Sparta

Ils échap­pent au clas­se­ment…

  • Sonic & SEGA All-Stars Racing : Jaquette avantSEGA réus­sit son pari en pro­po­sant une alter­na­tive cré­di­ble aux frè­res plom­biers. Le game­play, plus pro­che d’un OutRun 2 que d’un Mario Kart, satis­faira les fans d’arcade à coup sûr. Glo­ba­le­ment, l’ambiance est assez réus­sie mal­gré un nom­bre d’uni­vers res­treint sur les cir­cuits, et on saluera le grand nom­bre de per­sos à dis­po­si­tion (dont Banjo & Kazooie sur Xbox 360 !). Imman­qua­ble­ment, un des hits (oubliés) de l’année.

  • Van­quish : vanquishcover.jpg la nou­velle bombe des stu­dios Pla­ti­num­Ga­mes ne res­tera pas aussi indé­lé­bile que ses pré­cé­den­tes. Dans son genre, Van­quish est une perle du TPS : exces­si­ve­ment rapide et ner­veux, dif­fi­cile, avec tou­jours cette mania­bi­lité fluide hors du commu, pro­pre aux jeux du stu­dio, il pro­pose des pas­sa­ges au spec­ta­cu­laire à toute épreuve et des boss dan­tes­ques. Il laisse cepen­dant un arrière-goût de bâclé : plu­tôt court, il dis­pose en outre d’une ambiance “spa­tiale” (trop) banale, à mille lieues de la folie furieuse d’un Mad­world ou d’un Bayo­netta.

  • Bloody Good Time : boxartsm.jpg ce petit jeu en télé­char­ge­ment a tout du FPS pour psy­cho­pa­thes. Fou­tez des sté­réo­ty­pes vivants en espace clos et regar­dez-les s’entre­tuer, dans la joie et la bonne humeur, selon toute une variété de règles très “show télé­visé” ! Sans pré­ten­tion, on s’en lasse vite, mais il pro­cure quand même de bons moments d’amu­se­ment. A essayer sur PC.

  • Bit.Trip Run­ner & Bit.Trip Fate : bittrip.jpgmon pre­mier est un jeu de réflexes impi­toya­ble, s’appuyant sur des actions sim­ples (sau­ter, se bais­ser…), à la Vib Rib­bon. Mon second est un jeu de shoot bâtard à mi-che­min entre Geo­me­try Wars et un manic. Mon tout est une série ouver­te­ment rétro con­çue par Gai­jin Games sur Wii et qu’il ne faut man­quer sous aucun pré­texte.

  • Epic Mickey : jaquette-epic-mickey.jpgle suc­ces­seur spi­ri­tuel de Mickey Mania (SNES, MD) avait tout pour plaire : on y retrouve l’ambiance carac­té­ris­ti­que des vieux Dis­ney (sauce Fan­ta­sia), avec une patte gra­phi­que pas désa­gréa­ble, les voix offi­ciel­les en prime. Mais rien n’y est, niveau game­play : Mickey se traîne, la caméra est insup­por­ta­ble, les énig­mes ne tien­nent pas la route et le sys­tème de pein­ture, fina­le­ment peu ins­piré, a de quoi lais­ser per­plexe. Epic Mickey était bon sur le papier, mais quel gâchis…

Meilleur jeu con­sole (Xbox 360, PS3) et PC aussi

Mass Effect 2 : 3-14-mass-effect-2.jpg what else ? Le pre­mier épi­sode de Mass Effect était exem­plaire en tous points. A l’heure où les RPG asia­ti­ques ont tel­le­ment ten­dance à se ren­fer­mer, avec des titres à la linéa­rité affli­geante, aux per­son­na­ges niais et aux scé­na­rios qui tien­nent sur la face B d’un tim­bre-poste, les gars de Bio­ware, à la répu­ta­tion sans faille, remet­taient tout à plat et nous offraient l’enfant illé­gi­time né d’une par­touze hété­ro­clite entre Bat­tles­tar Galac­tica, The Elder Scrolls et Gears of War.
Mass Effect 2 vous pro­pose d’incar­ner She­pard à nou­veau. Suite à un évé­ne­ment dra­ma­ti­que, vous devez com­po­ser un tout nou­vel équi­page pour repar­tir à l’aven­ture, ce qui ne vous empê­chera pas de croi­ser à l’occa­sion cer­tains de vos anciens cama­ra­des… Avec un sys­tème de com­bat infi­ni­ment plus dyna­mi­que, un inven­taire enfin bien pensé et un des finals les plus épi­ques de l’his­toire vidéo­lu­di­que, l’arri­vée de per­son­na­ges inou­blia­bles cam­pés par de bons comé­diens (Char­lie Sheen, Yvonne Stra­hovski…), Mass Effect 2 est tel­le­ment en avance sur son temps que ç’en devient indé­cent pour les autres.
Seule petite faute de goût, néan­moins com­pré­hen­si­ble d’un point de vue nar­ra­tif : on s’attarde plus, au final, sur l’équi­page du Nor­mandy que sur le sort de l’uni­vers…

Meilleur jeu télé­char­gea­ble (XBLA, PSN, Wii­Ware, Steam)

Space Inva­ders: Infi­nity Gene : space-invader1.png 2010 s’est fina­le­ment révé­lée déce­vante sur les pla­te­for­mes déma­té­ria­li­sées, après des années bien plus enthou­sias­man­tes. Limbo, Sonic 4, Cast­le­va­nia : Har­mony of Des­pair… beurk !
Face à tout cela, et pour ne pas citer un énième remake (Per­fect Dark, Guwange, Quake Arcade…), je ne peux que vous recom­man­der Space Inva­ders: Infi­nity Gene. Un titre bizar­re­ment méconnu, voire mal-aimé des joueurs… et, il faut bien l’avouer, assez dérou­tant au pre­mier abord avec ses gra­phis­mes en fil de fer et ses sons évo­quant l’Atari 2600…
Ne vous fiez pas à son nom, il s’agit bien d’un tout nou­veau shoot, dans lequel le con­cept ori­gi­nal des Space Inva­ders est trans­cendé. Ici, en fonc­tion de vos per­for­man­ces, vous pro­gres­sez sur un arbre de niveau non-linéaire et déblo­quez des pou­voirs dif­fé­rents, le tout accom­pa­gné par les ryth­mes entê­tants de Zun­tata. A essayer abso­lu­ment. Notez qu’il existe éga­le­ment en ver­sion iPhone…

Meilleur jeu por­ta­ble (PSP)

God of War: Ghost of Sparta : PSPcoversheet_108un énième God of War, ça ne se refuse jamais. D’autant plus si, mal­gré sa pré­sence sur la con­sole por­ta­ble de Sony, celui-ci se révèle pres­que aussi bon qu’un épi­sode de salon. Cer­tes, le scé­na­rio ne soit qu’un pré­texte à de nou­vel­les tue­ries et sem­ble bien terne après God of War III. Mais le game­play, sen­si­ble­ment sim­pli­fié pour cor­res­pon­dre au sup­port, garde tout son charme : Kra­tos se manie avec aisance, les niveaux sont bien fichus et le jeu pas trop court, ce qui est à saluer. Un must en cette année si pau­vre, tant pour la DS que la PSP.

Note finale : “et le PC dans tout ça ?”… bah, on s’en fout !

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

4 thoughts to “CG’s X-Mas Late Selection 2010”

Laisser un commentaire