Skip to main content

Café Gaming au… Bargaming

Le bar Baboto

Le site Vie de geek a orga­nisé, hier soir, une soi­rée spé­ciale à Paris, au bar Baboto (Châ­te­let). Le nom de l’évé­ne­ment dit à peu près tout : Bar­Ga­ming !

Cock­tails, biè­res et tapas entre deux par­ties de Street Figh­ter IV et Gui­tar Hero World Tour… il n’en fal­lait pas plus pour réveiller notre ins­tinct alcoo­li­que joueur. Kendo et moi-même y étions… petit résumé.

C’est dans le cadre ma foi bien sym­pa­thi­que du bar Baboto, situé à quel­ques pas des Hal­les à Paris et pri­va­tisé pour l’occa­sion, que se tenait le pre­mier évé­ne­ment Bar­Ga­ming. L’afflux était impor­tant pour ce petit bar, puis­que près de 150 per­son­nes sont venues tout au long de la soi­rée… pro­vo­quant par­fois de minis-embou­teilla­ges. Les orga­ni­sa­teurs ne s’atten­daient vrai­sem­bla­ble­ment pas à tant de monde à pre­mière vue, mais avaient cepen­dant mis en place un sys­tème d’ins­crip­tions pour parer à toute éven­tua­lité.

Le bar, avec un DIO qui boit déjà dans un coin :p

Pre­mier excel­lent point : les pos­tes de jeux étaient nom­breux et variés. Tout d’abord, les stars : un Gui­tar Hero World Tour sur rétro­pro­jec­teur, idéa­le­ment sono­risé et placé à l’étage ; mais éga­le­ment un Street Figh­ter IV sur PS3 et un Mario Kart Wii avec qua­tre Wheels. Inu­tile de dire que tous ces block­bus­ters ont tourné non-stop, de 19h à plus de minuit…

On pou­vait éga­le­ment retrou­ver, dis­per­sés ça et là : Lit­tle­Big­Pla­net, Sega Mega Drive Ulti­mate Col­lec­tion, une Xbox 360 en libre ser­vice (Ninja Blade, Bom­ber­man Live…), et un coin oldies (asso MO5 oblige).

Mario Kart a été joué massivement toute la soirée

Du tout bon de ce côté, donc. Mais l’inté­rêt de cette soi­rée était éga­le­ment l’aspect “bar”, trop sou­vent absent des autres types de soi­rées de jeux vidéo. Les bois­sons (cock­tails, biè­res…) étaient à un prix par­ti­cu­liè­re­ment acces­si­ble, sur­tout pour un bar en plein cœur de Paris ; j’avoue ne pas con­naî­tre le Baboto et je ne sais donc pas s’il s’agit de leurs tarifs habi­tuels ou juste d’une pro­mo­tion pour l’occa­sion, mais il s’agit là d’un attrait sup­plé­men­taire pour cette soi­rée.

Côté ani­ma­tion, et pour faci­li­ter les con­tacts entre joueurs – objec­tif avoué de la soi­rée, divers tour­nois ont été orga­ni­sés. Le plus mou­ve­menté étant à coup sûr le tour­noi Street Figh­ter IV. Ici, pas de honte à être mau­vais, l’impor­tant, c’est de par­ti­ci­per et de s’amu­ser ! La preuve, votre ser­vi­teur n’a pas hésité une seule seconde à se ridi­cu­li­ser. Kendo, grand Shin devant l’éter­nel, a su tenir l’ensem­ble des joueurs en res­pect grâce à son Zan­gief et sur­tout à son Akuma… avant de s’incli­ner en finale face à Leclo­clo, 2-1, en jouant Dan. Hé oui, chez Café Gaming on est fair play 😉

Le tournoi Street avait comme un petit goût de domination goukienne...

Mal­gré le carac­tère modeste de ce pre­mier Bar­Ga­ming, quel­ques lots étaient pro­po­sés. Le gagnant du tour­noi Street a eu le plai­sir de repar­tir avec un Buzz PS3, tan­dis que sur Gui­tar Hero, les joueurs les plus calés se voyaient pro­po­ser un t-shirt ou une coupe de cham­pa­gne gra­tuite. Une ini­tia­tive ultra-sympa et qui m’a per­son­nel­le­ment per­mis, suite à une belle per­for­mance sur Pull Me Under (Dream Thea­ter) en expert, d’empo­cher un splen­dide t-shirt La Fraise – Lit­tle­Big­Pla­net !

Magnifique t-shirt La Fraise - LittleBigPlanet !

Le grand mani­tou de la soi­rée, Praska, se déme­nait clai­re­ment pour satis­faire tout le monde, par­ler à un maxi­mum de per­son­nes et répan­dre une bonne ambiance (à tel point que je n’ai pas réussi à l’attra­per au vol une seule fois !). Une vraie bonne humeur se déga­geait de la soi­rée, au final, avec un public sen­si­ble­ment dif­fé­rent des con­ven­tions payan­tes et autres noc­tur­nes Epi­ta­nime, ce qui fait plai­sir. On notera enfin la pré­sence remar­quée de Davy Mou­rier et Mon­sieur Poulpe.

Davy et Poulpe sur SFIV ; c'est moins facile que dans Roadstreet ?!

On ter­mi­nera sur une note inso­lite, mais qui illus­tre selon moi le soin apporté à l’orga­ni­sa­tion de cette soi­rée : des écrans dif­fu­saient, un peu par­tout dans le bar, des vidéos de jeux rétro pas for­cé­ment con­nus du grand public mais com­plè­te­ment cul­tes. Par ailleurs, la pro­gram­ma­tion musi­cale était un délice, fleu­rant bon la cul­ture geek sous tou­tes ses cou­tu­res avec du Bomb the Bass, M.I.A., Dub­mood, et même du por­no­pho­ni­que (vous savez bien, le groupe du géné­ri­que de fin de C.R.A.X !). Je ne sais pas trop qui se char­geait de cette par­tie-là, mais quoi qu’il en soit : cha­peau.

Bar­Ga­ming est une superbe ini­tia­tive, venant com­bler un cer­tain vide autour des “soi­rées gaming” et orga­nisé de main de maî­tre. En d’autres ter­mes : ça change !

On attend main­te­nant la pro­chaine ses­sion avec impa­tience…

A l’excep­tion de la photo du t-shirt LBP, tou­tes les pho­tos de cet arti­cle sont tirées de la gale­rie Fli­ckr de Bar­Ga­ming, sous licence Crea­tive Com­mons by-nc-nd 2.0 fr.

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

6 réponses à “Café Gaming au… Bargaming

  1. Heureusement qu’il avait pris dan, mais je rappel quand meme qu’il m’a mis un perfect au premier round et qu’il a ecarté gentillement les fesses à Davy avec le sus nommé dan, donc je me dis ca va 🙂 et puis ca à permis de mettre une magnifique ambiance pleine de testostéronne 🙂
    En tout cas je serais la à la prochaine car j’avoue ambiance du tonnere 🙂

  2. merci que de gentillesse !

    La musique c’est moi ( mouahahhaah ) merci de l’avoir remarqué 😉 , mo5 était tout gentil mais là les consoles c’était les notres et font partie du concept :p ( Seul la Nes nous a été prété par un gentil particulier )

    La prochaine fois ça sera encore mieux, enfin j’espère !

  3. Hé bien, bravo pour tout ça… les premières ont souvent des petits défauts, mais là c’était vraiment super bien géré. Impressionnant. Et je pense qu’un paquet de monde va adhérer au concept… on a trop peu l’occasion de jouer avec du monde devant une bonne bière dans un cadre sympa 😉

    Au plaisir d’y retourner à la prochaine…

  4. L’événement était vraiment agréable, et des personnes comme Lecloclo et Rudy ont vraiment contribué à une ambiance détendu sans prise de tête. Même dans la défaite on était bien.
    Ça a déjà été dis, mais merci à Praska.
    Vivement la prochaine avec sûrement du Saturn Bomberman pour 10 pochtrons 😉

Laisser un commentaire