Skip to main content

À la découverte des indés du Stunfest : Wako Factory

Café Gaming est allé à la rencontre des développeurs indépendants présents au Stunfest 2016 et en a ramené toute une série d’interviews ! On commence avec la jeune pousse nantaise Wako Factory, venue pour présenter Samurai Riot, un beat’em up très typé arcade.

Nous nous sommes entretenus avec Charlotte Buchet, la Directrice Artistique du studio.


Café Gaming – Pouvez-vous nous parler du studio et de votre premier jeu ?

Charlotte Buchet – Bien entendu. Samurai Riot est le tout premier jeu sur lequel nous travaillons avec Wako Factory ; le studio a d’ailleurs été créé spécialement pour l’occasion en 2014, au début du développement.

Pour résumer, Samurai Riot est un Beat’em Up coopératif qui se déroule dans des ambiances à mi-chemin entre Japon traditionnel et science fiction. On peut y incarner le samouraï Tsurumaru ou la ninja Sukane, tous deux en mission pour mettre fin au conflit entre deux clans rivaux : l’un très traditionnel, l’autre plutôt progressiste.

L’histoire du Japon et la thématique des samouraïs sont des sujets qui nous passionnent depuis de nombreuses années et bien que la trame de Samurai Riot ne soit pas située dans une temporalité ou une géographie réelle, nous trouvions assez intéressant de nous inspirer d’une époque comme la guerre civile japonaise (ou Bakumatsu) pour la création de l’univers du jeu.

Sukane et Tsurumaru — croquis
Sukane et Tsurumaru — croquis

Concernant le gameplay coop, même si Samurai Riot est jouable en solo, l’accent est vraiment mis sur le “jouer ensemble” et le jeu va jusqu’à noter la qualité de coopération des joueurs ! Le scénario de Samurai Riot est également jouable à deux via un système de choix cruciaux qui seront proposés aux joueurs tout au long de l’aventure, menant jusqu’à 8 fins différentes. Il n’y a aucun choix cosmétique, chaque décision sera lourde de conséquence.

Aussi, nous voulions depuis le départ intégrer de la coopération en local. Le but étant de retrouver le plaisir de jeu que nous avions quand nous jouions gamins à des jeux comme Streets of Rage, assis sur le tapis du salon. Une proximité directe avec les potes !

Un exemple de gameplay en coopération dans Samurai Riot
Un exemple de gameplay en coopération dans Samurai Riot

Le jeu est prévu sur Steam pour la fin de l’année 2016. Nous sommes également en train de travailler la possibilité d’un portage XBox One et PS4.

CG – Question d’ordre assez personnel : comment vivez-vous au quotidien le fait d’avoir votre mari tout le temps avec vous que ce soit pour votre vie privée comme pour votre vie professionnelle ?

CB – Haha ! C’est une problématique qui n’est pas forcément liée au domaine du jeu vidéo, ça…

Je dirais que chaque couple a son fonctionnement propre et que pour nous, le fait de bosser ensemble s’est imposé comme normal au fil du temps. Le principal étant de bien savoir faire la scission entre les moments « boulot » et les moments « perso ». Il faut tout de même avouer qu’être un duo « Game Designer/Game Artist », tous les deux passionnés de jeux vidéo depuis tout-petits… Ça aide !

Comicstrip — extrait du dev blog de Wako Factory
Comicstrip — extrait du dev blog de Wako Factory

CG – Qu’ont pensé les visiteurs du Stunfest de Samurai Riot ?

CB – De notre côté, on a ressenti un réel engouement de la part des joueurs et les retours sur la version Alpha présentée ont été très positifs ! Le public du Stunfest est vraiment génial pour tester les démos en cours de développement et relever aussi bien les bugs que certains défauts de réglage.

Nous apprécions beaucoup ce type de retours !


— Entretien réalisé par Maikigeeky
— Relecture et mise en forme par Yoann Ferret
— Pour en savoir plus sur le jeu, visitez le site de Wako Factory

À la rencontre des indés du Stunfest
Cet article est le premier d’une série consacrée aux développeurs indépendants présents lors du Stunfest 2016. Restez à l’affût des prochaines publications !

Sur le même sujet :
Écoutez notre podcast Otak’Coffee spécial, enregistré au Stunfest en mai 2016

MaikiGeeky

Je suis un gamer qui joue à tout et n'importe quoi et j'ai eu la chance de bosser dans l'industrie JV. Je suis le vrai noir de cette rédaction.

Laisser un commentaire