Skip to main content

Joueurs PC et « MASTER RACE » : le 3è Reich à la cool ?

J’ai un aveu à vous faire : l’utilisation de plus en plus abusive, sur les sites et les réseaux sociaux, de l’expression « PC MASTER RACE » me dérange au plus haut point.

Il n’y a plus un forum sans que l’on ne voie à tour de bras la navrante expression, répétée comme un leitmotiv. Outre-Atlantique, elle a acquis une popularité telle qu’elle est devenue un cri de ralliement pour de nombreux joueurs PC, qui en ont fait le nom d’un des plus populaires subreddit sur le jeu vidéo. Dans une sorte de révisionnisme collectif béat, plus personne ne semble se soucier du sous-texte porté par de tels mots. Comment une terminologie directement issue de l’Allemagne nazie est-elle devenue un porte-étendard faussement cool pour une communauté entière de gamers ?

Au commencement…

Pour comprendre, un rapide historique s’impose. Le Wikipédia des Internets du futur de 2015 nous apprend que l’expression est née début 2008 dans une chronique vidéo de The Escapist, sur The Witcher. L’auteur, Ben Croshaw, évoque la « glorieuse race supérieure des joueurs PC » sur un ton moqueur et ironique, dénonçant ainsi le côté parfois hautain et fermé de cette communauté, habituée à des mécanismes de jeu trop complexes pour être compris des joueurs console. C’est aussi de là que provient l’image souvent associée au meme « PC MASTER RACE ».

Rétrospectivement, le chroniqueur n’hésitera pas à chanter la complainte de l’artiste incompris, rappelant que ses propos étaient « destinés à être ironiques » (encore heureux, hein), et dénonciateurs de l’« attitude élitiste » de certains joueurs PC. Le mea culpa sonne tout de même faux, puisque The Escapist n’hésitera pas à réutiliser l’expression dans de nombreuses vidéos par la suite, en particulier après qu’elle ait trouvé un nouvel écho sur le net.

Inconsciemment, dès la première vidéo, Ben Croshaw mesurait peut-être déjà l’indécence crasse de sa comparaison : si les joueurs PC arborent une belle rangée d’abdominaux et de beaux cheveux flottant au vent comme la simili-race aryenne évoquée, les joueurs console ne sont que de simples « paysans sales ». Et pour cause…

C’est d’l’humour t’as rien compris !

Le terme de « race supérieure » (ou Herrenrasse, tel qu’il était utilisé dans la langue de Goethe) désigne une idéologie inventée par les Nazis. Elle découle de l’idée selon laquelle il existe une race humaine pure, la race « proto-aryenne », historiquement localisée sur les côtes de la mer du Nord et la mer Baltique : pays nordiques et, bien sûr, nord de l’Allemagne. C’est en s’appuyant sur ces croyances que le parti nazi va justifier la traque et l’extermination de ceux qu’il considère comme les races « inférieures » : les Juifs, les Gitans, les Slaves. Dans ce concept, sont également mis au ban les handicapés et les homosexuels, considérés eux aussi de race impure. Voilà pour la piqûre de rappel nécessaire.

Si notre brave et fier Ben Croshaw avait poussé le raisonnement jusqu’au bout, pour le fun, le LOL et les clics, il n’aurait pas dessiné un paysan couvert de terre mais un déporté portant l’étoile, un un handicapé en fauteuil roulant… Et pourquoi pas un joueur PC arborant un joli brassard rouge et blanc ? Qu’est-ce qu’on se serait marrés, dites donc ! On se serait fendu la poire avec plein de potes suprématistes !

"Personnellement, il m’arrive de renâcler à l’idée d’inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée. C’est quelquefois au-dessus de mes forces, dans certains environnements humains. La compagnie d’un stalinien pratiquant me met rarement en joie. Près d’un terroriste hystérique, je pouffe à peine, et la présence à mes côtés d’un militant d’extrême droite assombrit couramment la jovialité monacale de cette mine réjouie (...)"
« Personnellement, il m’arrive de renâcler à l’idée d’inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée. C’est quelquefois au-dessus de mes forces, dans certains environnements humains. La compagnie d’un stalinien pratiquant me met rarement en joie. Près d’un terroriste hystérique, je pouffe à peine, et la présence à mes côtés d’un militant d’extrême droite assombrit couramment la jovialité monacale de cette mine réjouie (…) »

Ce raisonnement n’est pas tiré par les cheveux, c’est exactement ce que comportent les deux mots « MASTER RACE » dans un tel contexte. Ce n’est que l’aboutissement de la blague que l’auteur n’a pas assumée jusqu’au bout. Mais c’est de l’humour, donc c’est pas grave ! C’est drôle non ? Hein ?

Fausse subversion, vraie ignorance

Retour en 2015 où l’expression est devenue « mainstream ». Les auteurs du subreddit « /r/PCMasterRace », en grande partie responsable de la popularisation de l’expression depuis 2011, déclarent très sérieusement, sur une page explicative, avoir voulu « prendre un terme qui était utilisé comme une insulte et se le réapproprier ». Il ne « s’agit pas d’un subreddit satirique », insistent-ils d’ailleurs. Conscients de l’aspect polémique de l’expression originale, ils arguent dans un long paragraphe que le terme, ainsi réutilisé, n’a tout simplement plus la même signification qu’à l’origine.

Pourquoi pas… mais, en plus de puer le sentiment de culpabilité à des kilomètres, cette justification ne tient pas la route. Loin de s’éloigner de l’idéologie nazie pour créer une expression nouvelle, la communauté en question en réutilise les codes sans vergogne dans un joyeux amalgame : longs cheveux blonds au vent et imagerie de Dieux nordiques, décidément tout un programme.

Bannière de /r/PCMasterRace sur Reddit
Bannière de /r/PCMasterRace sur Reddit

Non content d’avoir supprimé le peu de pertinence du propos initial (sur le caractère élitiste des joueurs PC), /r/PCMasterRace a donc légitimé le terme en tant que bannière de ralliement socialement acceptable et tout à fait premier degré. On ne compte plus les joueurs PC se revendiquant de cette communauté ou reprenant le terme à leur compte, parfois dans une volonté humoristique, parfois non. Certains semblent même ignorer le bagage historique de l’expression.

Pourquoi c’est gênant ?

Pour conclure, les utilisateurs du terme ayant toujours conscience de ce qu’il signifie réellement sont peut-être ceux qui m’interrogent le plus. Portés par l’effet de groupe inhérent aux communautés du net, ils se croient ainsi spirituels et subversifs. Bref ; en bons cons, ils assument à fond !

Tout va bien sur Internet
Tout va bien sur Internet

On observera une certaine similitude avec l’expression « grammar nazi », qui a elle aussi perdu sa substance critique au fil des années pour devenir un cri de ralliement, un titre honorifique purement assumé par certains.

Il faut souligner que le « PC MASTER RACE » est beaucoup moins utilisé de ce côté-ci de l’Atlantique, y compris dans des pays pourtant anglophones comme le Royaume-Uni. Plus durement marqués par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, les Européens n’arrivent pas à trouver drôle un tel sujet. Manifestement, les Américains, qui ont pour eux des lois moins restrictives sur la liberté d’expression, n’ont pas tant de scrupules. Sur Reddit, je fais ce que je veux, je dis ce que je veux, essayez un peu de m’en empêcher pour voir !

Sauf que non. Les références obstinées au Troisième Reich ne sont pas drôles, elles ne sont pas « cool » et ne doivent pas le devenir. Et il est important de le faire entendre à ceux qui, de bonne foi, lâcheront un jour cette satanée phrase sans en comprendre le sens réel (par simple esprit de contradiction, par volonté de ne pas en démordre…). La sphère des gamers est déjà suffisamment sclérosée par les cons et les beaufs ; n’en jetez plus, la coupe est pleine !

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d’autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J’aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n’écris pas sur Café Gaming, j’écris… sur Freenews — il paraît même que c’est mon job.

6 thoughts to “Joueurs PC et « MASTER RACE » : le 3è Reich à la cool ?”

  1.  » les Européens n’arrivent pas à trouver drôle un tel sujet »

    Ah si, moi je trouve ça très marrant! Il faut être un coincé du cul bien pensant pour se sentir offusqué par des caricatures du nazisme.

  2. J’allais te livrerune réponse sérieuse en développant comment la fonctionnalisation d’une expression transcendait le contexte folklorique que certains voulaient lui accorder.

    Puis, j’ai lu que tu attribuais l’invention du concept de race supérieure aux (je cite) « Nazis », c’est, du point de l’histoire de la pensée, une erreur grotesque qui me force à ne pas te prendre au sérieux.

Laisser un commentaire