Skip to main content

Coup de gueule : Epitanime, la nocturne de trop ?

Ceux qui suivent régulièrement Café Gaming connaissent l’association Epitanime. Outre leur convention annuelle bien connue, celle-ci organise des nocturnes régulières tout au long de l’année, où il est possible de s’adonner à de nombreuses activités.

Pour rappel, j’avais consacré un reportage à l’une de ces nocturnes, en 2009 (oui, cela remonte) :


Si je me saisis à nouveau de mon clavier dans cet article, c’est pour adresser un petit coup de gueule non-dissimulé aux décideurs d’Epitanime. Après une période difficile, où les nocturnes étaient régulièrement gâchées par une poignée de visiteurs en manque de sensations (comprendre « ivres morts »), les nocturnes Epitanime ont repris il y a peu, le 24 novembre. Rien à dire du côté de l’organisation renforcée ; fouille à l’entrée, vérification de l’identité et éthylotests étaient au programme, pour une soirée sans soucis. Mais autant dire que les prochaines éditions risquent fort de se dérouler sans moi si la tendance actuelle se poursuit.

Et là vous me dites « qu’est-ce qu’il y a Yoyo, t’as pas pris tes cachets ? ». Donc, je m’explique.

Pour cette édition, l’équipe historique en charge des jeux vidéo depuis de nombreuses années avait été remplacée… avec, à l’arrivée, un constat déroutant : les nouveaux organisateurs n’ont manifestement aucun intérêt pour les jeux vidéo. Mal (ou pas) organisée, la salle JV se résumait à une tripotée de Wii, Xbox 360 et PS3 faisant tourner les derniers hits à la mode (Black Ops, Naruto et cie.) sans cohérence et, il faut bien le dire, sans aucune ambiance.

Jusqu’à maintenant, les nocturnes (et conventions) Epitanime ont toujours pris soin de proposer des jeux vidéo variés : grands classiques et jeux plus obscurs, anciens et récents… On sentait que l’équipe se cassait la tête pour créer une vraie programmation et la renouveler d’édition en édition. Plus maintenant. Quand aux consoles rétro, elles sont passées à la trappe. Sacrilège ultime : le fil conducteur des nocturnes, l’indémodable et indétrônable Bomberman Saturn, permettant à 10 joueurs de se fritter dans la bonne humeur toute la nuit, était également absent.

Autre point qui chagrine : l’équipe JV brillait par sa discrétion (ou son absence ?) dans sa propre salle. Pour le non-habitué, impossible de se sentir à l’aise sitôt arrivé dans un lieu hermétique, sans aucune animation, renvoyant une image extrêmement privée voire élitiste — une tendance malheureusement de plus en plus forte au sein d’Epitanime dans sa globalité. J’ai le souvenir qu’auparavant, les joueurs étaient incités à prendre le pad, et les plus gros squatteurs étaient encouragés à céder leur place. Pourtant, à cette nocturne, il n’était pas rare de voir un même joueur rester toute la soirée devant une console sans jamais quitter son siège !

Tout cela est d’autant plus regrettable pour un événement dont l’entrée est peu chère (5€) mais payante malgré tout. On sent un évident mépris pour la section « jeu vidéo », qui passe désormais pour le parent pauvre d’Epitanime. Désormais l’événement se résume donc à son sempiternel karaoké… on en prendra bonne note avant d’envisager l’achat de nos pré-réservations pour la prochaine convention. À bon entendeur.

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

5 thoughts to “Coup de gueule : Epitanime, la nocturne de trop ?”

  1. Bonsoir,

    L’équipe des JV ne pouvais pas être disponible pour cette nocturne et à donc été remplacé pour celle ci.
    Pour la prochaine nocturne c’est bien l’éternel section JV d’Epitanime qui reprendra le poste.

    « Désormais l’événement se résume donc à son sempiternel karaoké »

    Je trouve cette phrase un peu dur…

    Les associations qui vienne pour proposer des activités, ou encore les projections que nous nous efforçons de négocier avec les ayant droit et je ne parle même pas des autres sections Epitanime c’est quoi ? 😡

    1. Je ne suis pas d’accord avec toi RINCHAMA.

      Tout d’abord je me présente : 13Kill (Hédi de mon prénom) je ne suis pas un membre de l’asso mais j’y participe autant que faire se peut. C’est à dire que je n’ai pas ma carte de membre mais je suis là à tout les évents et j’aide à la mise en place et ceci essentiellement sur le côté JV. Je fais ça depuis bien 3 ans mais qu’importe là n’est pas le sujet.

      Pour avoir participer à la nocturne que décrit Yoann dans cette article je peux dire qu’il a raison.

      Tu dis que : « L’équipe des JV ne pouvais pas être disponible pour cette nocturne » or Kendo, Darkstef, Chris ainsi que d’autres staff récurant était présent dans la sale en tant que visiteurs! Le problème n’était donc pas leur disponibilité mais bien un problème avec le Bureau de l’asso! Je ne sais pas de quoi il en retourne mais ne met pas la faute sur les JV s’il te plait.

      J’ai pu remarqué que : Le staff mis en place n’a pas du tout était briefé par vos soins! C’est DarkStef qui les a aidés! Alors qu’il ne staffait pas. Un comble! J’ai pas entendu parler d’un debriefing. Pour des intermittents c’est la moindre de chose que l’asso les cadrés non?

      De plus, comme l’a indiqué Yoann, aucun signe distinctif entre les visiteurs et le staff. Moi même je m’y suis perdu. Là encore c’est grave non? Tu fais respecter l’autorité comment si tu sais pas qui est en charge?

      Tu parles d’autres asso qui viennent pour proposer des activités. Très louable de leurs parts. Mais toi et moi on sait que chaque années le plus gros débit d’Epita c’est le JV mais même sans aller aussi loin, si les autres asso sont lâcher dans la nature comme l’a était l’équipe de TecAnime sur le coup.

      Tu m’as dis ailleurs qu’ici qu’il y avait d’autres personnes mécontentes. Pourquoi ne pas pour une fois l’ouvrir et pousser une gueulante comme l’a fait Yoann ? Résultat des courses ? Une nocturne bien fade durant les Journées Mondiales du Jeux Vidéo.

    2. Dire que les responsables ne sont pas disponible est une conséquence et non une cause. On peut ne pas être disponible pour de multiples raisons (logistique, emploi du temps, désaccord, etc). Je ne vois à aucun moment qu’il accuse les JVs… (Une pointe de remords de ta part pour te sentir visés au sein des JVs? Avec le niveau d’infos dont tu nous fais part la faute peut venir des JVs et/ou du bureau; je suis plutôt partisan du « don’t feed the troll » mais là abusay quoi ta remarque n’aide personne. Si tu as plus d’infos dévoile tout ou mieux rien, laisse faire le responsable)
      Rinchama n’étant pas au bureau, j’en déduis donc que le désaccord ne le concerne pas directement.

      En ce qui concerne les débriefings globales (qui enchaîne l’évènement) il n’y en a pas eu depuis des années (plus de 3ans). Chaque section est libre d’en faire ou pas de son côté.
      C’est au responsable de la section JVs pendant la nocturne qui s’occupe de staffs JVs. Si tu as rencontré des soucis pendant l’évènement, il aurait été judicieux d’en informer les responsables. L’as tu fait?
      Parce que d’habitude il y a un signe distinctif?
      Si TecAnime a eu des soucis c’est au responsable de les faire connaitre.

      La nocturne pour pleins d’autres c’est très bien passé. Tu vois la nocturne à travers le prisme de la section JV mais une nocturne ce n’est pas que ça (J’ai l’impression que tu oublies même la section JVM qui comme d’habitude est présente et semble avoir fait du bon boulot; message pour l’auteur de l’article : « ceux qui sont l’élite ne sont peut être pas ceux que l’ont croit!? » voilà de quoi méditer). Projections, karaokés, popsicle, thalie, La brigade SOS, la section jeux asiatiques, les jeux de cartes (avec 2 tournois), la section bouffe, la sécu. Je ne pense pas que l’association est arnaqué ses visiteurs même si des difficultés à empêché les organisateurs de proposer plus d’activités.

      Commentaire pour l’auteur de l’article :
      Il faut savoir que les responsables des précédentes nocturnes utilisent presque exclusivement leur propres consoles, jeux et accessoires, ce n’est pas tout le monde qui le ferait. L’association ayant peu de matériels, je trouve déjà bien qu’une section JV soit présente lors de cette nocturne.

  2. @Hisoka : je ne sais pas quoi te répondre tant ton commentaire m’a interloqué. Si c’est vraiment toute l’estime que vous portez à votre public (et je l’ai bien constaté), c’est pathétique. Et pendant ce temps-là la qualité de vos events se dégrade…

  3. Je me permet d’intervenir… 🙂

    Dans un premier temps, effectivement, pour des raisons personnelles, moi et Kendo n’avons pas fait la salle JV de cette nocturne. Suite à ça, L’association TECANIME c’est proposé. Cette association était déjà venu lors des nocturnes précédentes et a fait ce qu’elle sait faire mais qui n’est pas dans notre « philosophie »…
    Ils n’étaient pas forcement au point sur certain point d’où mon aide au début de la nocturne.

    Maintenant d’autres point soulevé montre les problèmes des nocturnes, chacun vient pour son activité sans savoir ce qui se passe dans la salle d’à coté…

    Pour ma part, je pense que ceux qui son habitué à notre salle ont du être déçu de pas avoir le bomberman et autre de nos spécialité.

    Vivement la prochaine nocturne…

Laisser un commentaire