Skip to main content

Sonic Jump

Un nouveau jeu Sonic qui fait des bonds jusqu’à ne plus pouvoir voir le sol ça vous dit ? Et si je vous dis que c’est loin d’être un nouveau concept ? Redbull donne des ailes mais Sonic en a-t-il vraiment besoin ?

[box]

Sonic Jump

  • Éditeur : SEGA
  • Développeur : UK Hardlight
  • Type : Plate-forme
  • Support : iOS
  • Date de sortie : 18 octobre 2012
  • Classification : 3+

[/box]

Testé sur iPad.

Croire que Sonic Jump est un nouveau jeu est une grossière erreur. En fait, cette version spécialement pour iOS et donc compatible iPhone/iPad est une version revue d’un ancien Sonic Jump développé en Java et sorti en 2005 au Japon (en Occident, il a débarqué en 2006 sur les mobiles compatibles). Ce Sonic Jump est développé par le studio UK Hardlight, très centré sur le marché des smartphones.

Le but du jeu est on ne peut plus simple : aller le plus haut possible sans tomber. Sonic rebondit tout le temps et on le dirige en penchant son appareil vers la gauche et la droite. Vous pouvez aussi toucher l’écran pour exécuter un double saut qui vous sauvera très souvent d’une chute certaine. Le gameplay est simplissime mais le challenge se corse par la suite grâce à de bons ajouts de pièges et autres subtilités dans les niveaux comme les ventilateurs qui obligent à bien négocier la trajectoire ou les plates-formes mouvantes et basculantes.

Le jeu est divisé en deux modes : le mode histoire et le mode arcade.
Comme d’habitude, Dr. Eggman sème la pagaille un peu partout et c’est donc Sonic qui a la lourde tâche de l’arrêter. On commence donc dans l’environnement Green Hill et c’est après 11 actes qu’on peut enfin affronter Eggman. Onze actes de plus en plus tordus, la difficulté est très progressive. Deux autres zones sont ainsi déblocables par la suite, Zone Moutain et Zone Jungle. On a au total 36 stages pour finir le jeu et ensuite c’est la course au rang comme d’habitude. Un système de succès donne un petit coup de boost à la durée de vie du jeu et permet de faire évoluer votre personnage mais aussi de récupérer Knuckles et Tails.
Le mode arcade quant à lui est un mode dédié au scoring et le but est d’aller le plus haut possible. Le ciel est infini et seule votre habileté vous sauvera d’une chute certaine. Un classement des meilleurs sauteurs est disponible.
Les anneaux sont la monnaie d’échange du jeu mais bien sûr vous pouvez effectuer des micro paiements pour glaner des anneaux plus vite et donc acheter les items.

Quoi de plus ? Les musiques sont sympas mais aux antipodes de ce qu’on a l’habitude d’entendre sur consoles et graphiquement c’est joli mais est-ce que cela suffit pour succomber ?

Sonic sait maintenant tout faire mais il est loin de tout faire bien. Surtout que ce principe de jeu que le grand public a vraiment découvert avec le mythique Doodle Jump est bien dépassé à l’heure d’aujourd’hui… Sonic Jump est loin d’être un mauvais jeu bien au contraire mais SEGA n’a-t-il pas mieux à nous proposer qu’un énième remix ?

Au prix auquel il est vendu, 1,59€, il n’y a pas de quoi se plaindre évidemment mais qui est visé ? Les plus jeunes seront ravis. Les autres, si vous galérez cinq minutes, pourquoi pas. Et si vous ne rentrez dans aucune des deux catégories précédemment citées, vous trouverez le jeu sympathique mais complètement décalé par rapport aux Sonic habituels.

Kendo

Joueur de jeux vidéo depuis très très longtemps, partisan du si tu ne sais pas, ce n'est pas grave mais apprends au lieu de raconter des salades. Mon Shin vous guidera.

Laisser un commentaire