Skip to main content

[E3] Retour sur la conférence Microsoft

Après la conférence surprise de Nintendo hier soir, Microsoft était officiellement la première firme à se lancer dans le marathon E3. La présentation terminée, que faut-il retenir de cette heure et demie de doutes et d’angoisses ?

Malheuresement, pas grand-chose. Cette année, comme prévu, Microsoft n’annonce pas de nouvelle console et laisse ainsi le champ libre à Nintendo avec sa Wii U. En attendant, la vieillissante Xbox 360 devra tenir une année de plus, et ce ne sera pas facile au vu des jeux à venir…

Commençons par les jeux. De ce côté-là, Microsoft déçoit et se contente, à son habitude désormais, de prolonger ses licences phares. Ainsi nous aurons prochainement droit à Halo 4, Forza Horizon, Gears of War Judgment dans les prochains mois. Les trailers sont certes jolies, mais n’étonnent plus.
Splinter Cell fait aussi un retour plus ou moins flamboyant dans un TPS action très axé sur les ralentis et les explosions. Le Sam Fisher discret semble très loin. Dans le même registre, le très attendu Tomb Raider se dévoile un peu plus. Le gameplay est nerveux, vif et intéressant. L’inspiration Uncharted est omniprésente et on espère que ce reboot disposera de son propre univers. Lara mérite bien ça. Enfin, Resident Evil 6 montre un peu plus le bout de son nez. Comme attendu, Leon ne fait pas dans la dentelle, tire à tout va, enchaîne les QTE à la vitesse de la lumière. Si vous doutiez encore que Resident Evil a définitivement quitté le statut de survival-horror, cet opus saura cette fois vous convaincre.
Finalement, derrière toutes ces licences surexploitées, de petits jeux sans prétention se sont présentés au public. Si, faute d’avoir plus d’informations, on oubliera très vite Ascend New Gods, une sorte de God of War du pauvre selon les images, on portera notre regard sur South Park à paraître prochainement sur Xbox Live Arcade. Microsoft semble miser sur l’univers déjanté de la série car ses deux créateurs, Matt Stone et Trey Parker, sont venus dévoiler le projet. Intéressant. Dans la catégorie des ovnis déroutants, on retiendra aussi LocoCycle. Dans un univers à la Tron, il semble que l’on contrôlera une petite boule à la recherche d’on ne sait quoi, on ne sait où. Déroutant aussi, car seule annonce inédite de la conférence.

Si l’on pardonnera Microsoft de nous sortir Wrecklers, une sorte de Angry Birds en 3D moche et sans intérêt aucun, on passera par contre difficilement sur le temps accordé au nouveau Dance Central de Harmonix et à Call of Duty Black Ops 2. Si le second a bénéficié d’une très longue phase de gameplay, le premier eut droit à une visite surprise d’Usher…
Difficile à accepter, aussi, car tout le reste du show de Microsoft fut dédié au software et à l’interface Xbox. Ainsi, côté sport, on passera outre les FIFA 13 et les NHL Maiden, désormais jouable grâce à la reconnaissance vocale de Kinect et on s’attardera un peu plus sur Kinect Training. Véritable programme d’entraînement, ce jeu utilise là encore la caméra du Kinect pour placer votre corps au sein d’un environnement numérique. Le plaisir de la réalité augmentée en somme.
Au final, la plus grosse partie de la conférence Microsoft fut accordée au nouveau système soi-disant révolutionnaire permettant de connecter une multitude de périphériques ensemble : le SmartGlass. Si sur le papier et sur scène cela fonctionne bien, on doute de l’utilité de la chose dans la vie courante. Fait amusant cependant, en utilisant une tablette connectée à la Xbox, sur certains jeux, et grâce au SmartGlass, vous pourrez jouer via l’écran de cette tablette. La Wii U déjà copiée ?

En bref, que retenir de cette conférence longue, ennuyeuse et sans réel intérêt pour nous autres européens qui ne pourront pas profiter des offres sportives par exemple ? Et bien quelques petites choses. Tout d’abord Tomb Raider est convaincant, joli et semble pouvoir relancer la saga correctement. Ensuite, on reste curieux vis-à-vis de LocoCycle dont on ne sait encore rien. Enfin, SmartGlass et l’arrivée de Internet Explorer au sein de l’interface Xbox devraient permettre au système pas mal de choses sympathiques. Microsoft déçoit, encore, et l’année à venir pour la Xbox sera sans doute difficile…

Kyubi

Je suis l'éternel mec qu'on ne voit jamais IRL pour entretenir le mythe. Tout le monde est jaloux de mon pseudo et je les comprend. Il n'est pas rare qu'on adule mes goûts musicaux et mes compétences à Mario Kart. Sinon j'aime mater des films, l'informatique et manger équilibré.

Laisser un commentaire