Skip to main content

League of Legends

Aujourd’hui, dans le monde du jeu vidéo, deux types de jeux coexistent : le pay-to-play et le free-to-play. Si le premier est depuis longtemps gage d’une certaine qualité, c’est moins vrai pour le second, souvent juste bon à passer le temps sur Facebook. Pourtant, un certain League of Legends tend à prouver que c’est meilleur quand c’est gratuit.

[box]

League of Legends

  • Editeur : GOA
  • Développeur : Riot Games
  • Sortie France : 27 octobre 2009
  • Type : MOBA, stratégie, jeu de roles
  • Support : PC (Windows), Mac

[/box]

 

Annie est l’un des meilleurs mages du jeu. Une petite fille qui lance des boules de feu et qui utilise un ours géant pour tuer ses ennemis, quoi de mieux ? 

 

Difficile de ne pas être tombé au moins une fois face à face avec le célèbre mod de Warcraft 3, DotA (Defense of The Ancients) qui s’est imposé comme une référence du multijoueur online il y a quelques années.  Créateur d’un nouveau genre de jeu, le MOBA (Multiplayer Online Battle Arena), DotA a inspiré nombres de créateurs souhaitant exploiter un filon plutôt juteux avec Demigod, Heroes of Newerth ou League of Legends. Si les deux premiers ont pendant longtemps été payants, le dernier eut directement la bonne idée de se lancer dans le free-to-play. Celle-ci fut payante (ahah.) car LoL, aujourd’hui, c’est plusieurs millions de joueurs à travers le monde qui malgré la gratuité du soft dépensent parfois sans compter dans l’achat de nouveaux champions, de skins ou de runes.

Une fois le launcher lancé et les souvent nombreuses mises à jour effectuées, vous aurez directement le choix entre les différents modes de jeux. Vous pourrez bien entendu jouer avec vos amis préalablement enregistrés dans votre liste ou entrer directement en matchmaking avec des inconnus. Il faut signaler que les serveurs sont de bonne qualité et que les problemes de connexions viendront le plus souvent de vous. Afin de vous entrainer, un mode de jeu contre des bots est également disponible. Si vous faites partie des nombreux joueurs qui veulent prouver leur supériorité au monde entier, un mode classé est également disponible dès le niveau 30 atteint (et ça fait déjà un petit nombre de parties). Depuis peu, un nouveau mode, le Dominion, a fait son apparition. Le but ? Capturer différents points sur une map circulaire et détruire le nexus adverse en ayant le plus de points possibles simultanément. Je ne m’attarderais pas sur ce mode, certes sympathique, mais loin d’être aussi bon que le mode classique. Si vous désirez personnaliser votre personnage, acquérir runes ou champions supplémentaires, un shop bien fourni et bien fichu est à votre disposition ou vous pourrez dépenser sans compter tous vos précieux deniers. Sachez cependant qu’il n’est jamais obligatoire d’acheter quoi que ce soit pour profiter complètement du soft. En effet, vous gagnerez des PI (points d’invocateurs) à chacune de vos parties, victoires comme défaites. Vous pourrez également dépenser ces points sur le shop. Il vous faudra juste être patient, très patient. Apres plus de 600 heures de jeu sur LoL, je ne dispose personnellement que de 50 personnages sur 80, en ayant jamais dépensé le moindre sou, c’est dire. Autre point important, qu’importe l’argent que vous pourriez dilapider dans le jeu, jamais l’équilibre des parties ne serait altérée. Le joueur pauvre aura toujours autant de chances de gagner que le joueur riche, et ça c’est cool.

Dans le mode Dominion, il vous faudra prendre ou défendre ce genre de points. Gare aux tires des tourelles !

 

Outre sa gratuité, ce qui fait le succès de LoL depuis maintenant deux ans, c’est son lot de personnages, ou champions, tous aussi réussis les uns que les autres. Maintenant, plus de 80 champions sont disponibles, avec une fréquence de sortie de trois semaines. Oui c’est énorme, d’autant que les clones sont inexistants, que chacun a sa propre histoire, son propre style et ses propres compétences. Les développeurs rivalisent sans cesse d’ingéniosité pour proposer des champions sympathiques, novateurs et classes. L’équilibrage de tous ces champions est parfois hasardeux, mais de nombreux patchs sauront dans l’ensemble octroyer nerfs et up intelligemment.

Que dire de plus si ce n’est que LoL dispose d’un design cartoon très sympathique et bien maitrise, d’une bande son discrète mais efficace et que c’est aujourd’hui l’un des jeux les plus appréciés en compétition. Nul doute qu’une fois les mécanismes acquis, votre style de jeu trouvé (tank, support, mage ou ad carry) et votre champion favori maitrisé, vous deviendrez accro à ce jeu qui aux premiers abords répétitif dispose finalement d’une richesse incroyable, d’un contenu étonnant et d’un  potentiel de plaisir infini.

Ce champion sera disponible dans League of Legends dans quelques semaines. Je ne vous dirais pas pourquoi je l’attends avec grande impatience !

 

[box type= »info »]Pour conclure, je ne saurais que trop vous conseiller de télécharger gratuitement League of Legends et de vous essayer au digne successeur du célèbre DoTA. Peut-être deviendrez-vous rapidement l’un des meilleurs joueurs du monde en disposant d’un classement ELO impressionnant, ou peut-être prendrez-vous seulement du plaisir à jouer à un jeu complet en équipe à la fois simple mais demandant un réel investissement, et tout cela gratuitement. Le free-to-play peut parfois réellement être intéressant, preuve est faite.[/box]

Kyubi

Je suis l'éternel mec qu'on ne voit jamais IRL pour entretenir le mythe. Tout le monde est jaloux de mon pseudo et je les comprend. Il n'est pas rare qu'on adule mes goûts musicaux et mes compétences à Mario Kart. Sinon j'aime mater des films, l'informatique et manger équilibré.

2 réponses à “League of Legends

  1. PI c’est Points d’Influence si jamais. Pas Points d’Invocateur. 😛

    Bon test sinon. T’as ptet pas assez parlé du flaming qui règne et de la dimension e-sport du jeu par contre.

  2. Ah et autre petite erreur: C’est pas GOA qui édite le jeu, c’est Riot. D’ailleurs je crois que GOA ça n’existe plus.

Laisser un commentaire