Skip to main content

[E3] Retour sur la conférence Sony

Le marathon hardcore des conférences s’est finie avec celle de Sony qui au lieu de débuter à 2h précises heure française, a commencé avec 17 minutes de retard. Oui, seulement 17 minutes sauf que quand on a bossé toute la journée et commenté toutes les conférences, la fatigue se faisait bien sentir. Quoiqu’il en soit, elle a bien eu lieu et beaucoup de choses ont été dites durant cette session.

Nous ferons juste remarquer que les journalistes présents à cette conférence étaient invités à mettre leurs lunettes 3D, on sait que Sony mise énormément dessus.

La conférence a commencé par une petite vidéo nous montrant la prochaine portable de Sony sur laquelle nous reviendrons plus bas et ensuite les différents produits et jeux Sony, de la PS3, du Move, de la 3D partout puis on introduit le CEO de Sony Computer Entertainment of America, Jack Tretton. Comment aurait-il pu mieux commencer que présenter ses excuses aux utilisateurs du service, aux développeurs, aux éditeurs et au monde entier avec l’épisode très médiatisée de la coupure du PlayStation Network. Toutefois, il a eu l’audace de lâcher un « de rien » aux journalistes pour qui l’affaire du PSN Gate a fait couler beaucoup d’encre. Tretton insiste ensuite pour dire que Sony travaille d’arrache-pied pour rendre son réseau meilleur mais surtout booster le service du PSN histoire de reconquérir son public.

Je vous passe les quelques minutes autour des réseaux sociaux sur la PS3, avec des services purement américains qui ne verront jamais le jour en France pour me concentrer sur les jeux.

On commence par la suite très attendue d’un des plus beaux jeux de ces dernières années, Uncharted 3. Après un trailer de qualité, Christophe Balestra et Evan Wells, les co-fondateurs du studio Naughty Dog, ont assuré une présentation ingame. La séquence inédite présentée mettait Nathan Drake dans une bien mauvaise posture comme d’habitude. Les mécaniques qui ont fait le succès de la série sont toujours d’actualité, infiltration, élimination en douce et bien sûr escalade. Les scènes d’action sont toujours aussi prenantes et spectaculaires et il nous tarde de mettre les mains dessus. Du côté du multijoueur, une bêta est prévue pour le 28 juin prochain, Drake’s Illusion, et la sortie est prévue pour le 1er novembre 2011.

On enchaîne par une autre franchise de la PS3, Resistance 3. Toujours développé par Insomniac Games, cette suite prend place 4 ans après le deuxième épisode. Le virus qui transforme les humains en chimères se propage toujours sans qu’il y ait espoir de guérison. Marcus Smith, dualshock rose en mains, nous fait une démonstration live classique. Un énorme monstre prend place en fond et on doit le dégommer tout en se frayant un chemin en détruisant les hordes de Chimères. Personnellement, j’ai trouvé la présentation un peu brouillon. Le jeu m’a paru beaucoup trop bourrin pour pas grand chose.
Jack Tretton intervient pour vanter l’alliance du Move et de la 3D et annonce un pack réunissant le jeu Resistance 3, un controleur Move et l’accessoire de tir Sharp Shooter au prix défiant toute concurrence de 150$. On aura bien évidemment droit au même pack à 150€, grâce à la conversion magique 1€ = 1$.

Toujours dans la continuité d’assurer sur les licences les plus prolifiques, Jack annonce Kratos en 3D et là on se demande s’il parle d’un quatrième épisode console de salon de la saga God of War mais non il n’en est rien. Cependant, les deux épisodes sortis sur PSP seront disponibles prochainement sur PS3 dans une refonte HD. Ce sera day one pour moi, même si je connais les jeux par coeur ! Idem pour la compilation Ico/Shadow of the Colossus. Quel dommage de ne pas voir leur dernier projet, The Last Guardian.

Tretton nous reparle de la 3D et insiste sur le fait que le principal problème vient du prix pour l’instant assez élevé de cette technologie. C’est pour ça que Sony prévoit de sortir une télé 3D, griffée PlayStation. Avec une diagonale de 24″ (environ 61cm), cet écran bénéficie d’une technologie bien à lui. En effet, on pourra jouer à deux en 3D sur un seul écran, sans split. Utilisant la stéréoscopie, chaque joueur verra son image sans possibilité de voir l’autre, le filtre étant opéré par les lunettes 3D. J’avais expliqué le concept dans un article parlant de la stéréoscopie (lien). Cet écran sera disponible à partir de l’automne dans un pack réunissant le jeu Resistance 3 + une paire de lunettes à un prix de 499$. On a hâte de tester chez nous.

Vous prendrez bien encore un peu de PlayStation Move ?
NBA 2k12 a eu droit à une présentation avec le joueur de basket des Lakers, Kobe Bryant qui nous a gratifié d’une vieille prestation sur le mode de jeu NBA on the move, qui simplifie grandement le gameplay avec le Move. Rien de bien transcendant, on s’en serait bien passé.

On reste quand même en MOVEment avec la présentation de Medievil Moves, Sony est parti piocher loin dans son catalogue PlayStation. Malheureusement, nous ne sommes pas du tout convaincus par la démo. Aussi, il faut se dire qu’il est développé par la même équipe ayant réalisé Sports Champions ce n’est pas un gage de réussite. Graphiquement parlant c’était sans vie et le gameplay était tellement rigide que ça ne donnait aucune envie.

De retour sur scène, Jack Tretton nous parle d’inFamous 2. On veut bien mais il sort cette semaine donc on connaît déjà le jeu par coeur. Pourtant il réussit quand même à annoncer que le Move sera de la partie mais plus tard dans l’année, pareil pour LittleBigPlanet 2 qui bénéficiera d’une mise à jour.

On enchaîne directement avec la suite de Warhawk, Starhawk, qui prolongera les guerres jusque dans l’espace.
Sans transition, le raton-voleur revient. Les studios Sucker Punch annoncent un épisode pour 2012, Thieves in Time.

Plus obscur, Hilman Petursson de CCP parle d’EVE Online sur PC puis enchaîne par un autre jeu destiné à la PS3, Dust 514, un FPS lié à l’univers d’EVE Online.

Ken Levine d’Irrational Games arrive par la suite pour nous parler du très attendu Bioshock Infinite. Il en parle juste pour annoncer une compatibilité avec le PS Move mais sans rentrer dans les détails.
On remarque également qu’il détient une PS Vita et sans le dire, Irrational Games travaille sur la dernière portable de Sony. La prestation de Ken Levine a été bien évasive…

Jack Tretton reprend le pouvoir pour nous parler de choses plus ou moins anecdotiques. Un jeu Star Trek serait en développement basé sur le 2e film de J.J Abrams, ça plaira peut-être aux fans.
S’ensuit l’annonce de quelques exclusivités PS3 concernant les jeux EA présentés quelques heures avant. Dans le prochain SSX, on aura droit à un niveau exclusif, le Mont Fuji situé au Japon. Pour Need for Speed : The Run, les possesseurs de PS3 auront droit à 7 supercars exclusives comprenant la sublime Bugatti Veyron, (ça devrait faire plaisir à elChikito ça !) et pour finir, Battlefield 3 sera livré avec l’épisode PC, Battlefield 1943.

On a dépassé l’heure de conférence quand arrive Kazuo Hirai, assez confiant malgré les rumeurs qui l’annonçaient sur le départ après l’épisode douloureux du PSN. Un peu de blabla en guise d’introduction et hop il parle de la prochaine portable.
On nous parle du PlayStation Suite qui permet d’avoir des jeux sur les différentes plateformes PlayStation, de la console portable jusqu’à la PS3 en passant par le téléphone Xperia Play.

Quelques minutes après, l’officialisation du nom de la nouvelle console portable, la PlayStation Vita. Tout le monde fait semblant d’être surpris. Les specs de la console sont déjà connues, écran OLED tactile multitouch de 5″ (12,7cm de diagonale), Wifi + 3G en option selon la version etc…
Quelques nouvelles features sont présentées comme Near, l’équivalent du Streetpass pour la 3DS. Si vous rencontrez des gens qui ont également une PS Vita, vous pouvez devenir les ajouter en contact PSN.

Présentation d’un premier jeu et pas un inconnu au bataillon, Uncharted Golden Abyss. Les contrôles habituels peuvent être utilisés mais aussi on peut profiter des fonctionnalités de la console comme le système de gyroscopie ou le tactile. Le présentateur insiste que le joueur aura le choix de jouer comme il lui plaît. Malgré le stream, nous avons été agréablement surpris par la qualité de l’écran OLED.

On passe à un autre jeu pour la PS Vita, Ruin, un action-RPG en vue isométrique. On insiste sur le fait qu’il est important de rester connecté afin de pouvoir sauvegarder sur le cloud et de reprendre le jeu sur un autre système PlayStation. Classe.

Les autres licences PlayStation plus connues arrivent et dévoilent de nouvelles choses particulièrement intéressantes, exploitant les features de la Vita.
Pour ModNation Racers, on peut créer son circuit en quelques secondes avec l’écran tactile, ce qui simplifie grandement la chose. On peut même corriger le relief rien qu’en glissant sur le pavé.

La licence de course Wipeout que j’apprécie tant revient avec un tout nouvel épisode exclusif, Wipeout 2041. La grande nouveauté est l’implantation du système cross-play qui permet de jouer aussi bien sur Vita que sur PS3 via l’épisode Wipeout HD Fury. Du gros tout simplement.
Toujours dans le même principe, on pourra partager le contenu créé entre ces deux machines, la connectivité PlayStation prend enfin de l’ampleur. S’ensuit une démonstration avec LittleBigPlanet pour Vita.

Un peu de baston pour changer, c’est Yoshinori Ono qui squatte la scène pour nous parler de son Street Fighter X Tekken. Il arrivera également sur Vita avec en guise de bonus, un personnage exclusif, Cole d’inFamous. On se demande ce qu’il fait là-dedans mais pourquoi pas ! On a droit à une démo ingame où Ryu et Ken prennent cher face au Pikachu Sonyesque.

Une vidéo nous montre par la suite, les projets qui arriveront sur la Vita, on nous promet pas moins de 80 jeux actuellement en développement. On peut apercevoir rapidement des licences telles que Call of Duty, Resistance, Killzone, Assassin’s Creed, PixelJunk, Naruto etc… Beaucoup d’éditeurs sont favorables à cette machine, on a hâte de voir ce qui arrivera.

Le plus important est annoncé à la fin, les dates de sortie et les prix bien évidemment.
La Vita arrivera pour les fêtes de fin d’année avec deux versions. La première sera au prix de 249$, soit le même positionnement que la 3DS, et ce sera la version Wifi uniquement. La version 3G sera 50$ plus chère soit 299$ (autant en euros bien évidemment).

La conférence se finit là-dessus, après deux heures de parlotte. Sony a assuré une assez bonne prestation. Tout en évitant le piège de parler chiffres surtout aux vues des récentes histoires liées au PSN, Jack Tretton est allé droit au but et a à mon humble avis rassuré tous les joueurs que nous sommes. Obnubilés par la dernière console portable de Sony, nous avons quand même eu une bonne sélection pour la PS3. Sony n’est pas tombé dans le trop Motion Gaming et le Move n’était pas là à outrance. La PS Vita arrive, mettant fin à la PSP et surtout la PSP Go qui aura peu vécu. Le positionnement du prix de la Vita au même niveau que la 3DS est une excellente surprise et le line-up ainsi que tous les projets prévus nous rassurent sur le choix de cette console. La rédaction de Café Gaming valide.

Kendo

Joueur de jeux vidéo depuis très très longtemps, partisan du si tu ne sais pas, ce n'est pas grave mais apprends au lieu de raconter des salades. Mon Shin vous guidera.

One thought to “[E3] Retour sur la conférence Sony”

Laisser un commentaire