Skip to main content

[E3] Retour sur la conférence EA

Après la conférence de Microsoft où EA a bien pris le soin d’afficher son Mass Effect 3 et sa compatibilité Kinect, on pourrait presque dire que l’éditeur est resté dans la continuité en surenchérissant sur les licences présentées une heure avant. Néanmoins, quelques surprises ont percé.

EA a commencé sa conférence sur les chapeaux de roue en diffusant une vidéo de Mass Effect 3. On en a pris plein les mirettes puis ensuite le producteur du jeu, Casey Hudson, a réalisé une petite démonstration. La réalisation était soignée et on s’attend encore une fois à une superproduction digne des plus grands films américains, ce n’est pas un Space Battle Opera pour rien. Les aficionados de la série retrouveront facilement leurs marques, on a pu voir d’anciens personnages. La phase ingame était très orientée action, une baston contre un énorme mecha éblouissait nos yeux, ça explosait de tous les côtés. Pour finir on a eu une date de sortie, il est prévu pour le 6 mars 2012, on a donc le temps de le voir venir.

On change de registre avec une autre licence historique d’EA. Après un Hot Pursuit excellent, la série Need for Speed revient dans une itération prénommée The Run. Après une petite présentation ingame où l’on a pu voir la préservation du système Autolog, on a été surpris de voir que le héros sortait du véhicule pour s’enfuir à pied, poursuivi par les forces de police aussi bien en voiture qu’en hélicoptère. Nous n’avons pas été si emballé que ça surtout que ces phases à pied étaient très peu interactives à cause d’un usage intensif des QTE (Quick Time Event). On attend d’en voir plus, et surtout on ne sait pas qui développe, sont-ce toujours les fous de Critérion ? Il ne faudrait pas trop lorgner du côté de GTA, on attend autre chose d’un Need For Speed.

On a enchaîné avec le très attendu Star Wars : The Old Republic. Une vidéo et puis c’est tout. Toujours aussi beau, les confrontations Sith-Jedi ont l’air particulièrement crackées mais le MMO de Bioware se fait toujours attendre.

Sans transition, on enchaîne avec un plan sur le sommet d’une très haute montagne de laquelle s’élancent des riders déchaînés. La célèbre licence SSX revient dans une version encore plus extrême. Après la petite vidéo de présentation, Peter Moore fait son entrée pour nous parler des trois types de gameplay du jeu, « Race it, Trick it, Survive it » ce qui nous donne en français un mode course, un mode figure freestyle et un mode survie. Même si pour l’instant rien n’est finalisé, le titre est juste SSX et sa sortie est prévue pour janvier 2012.

Toujours sur scène, le big boss d’EA vante les services online et applications iPhone/mobiles de la firme, puis il enchaîne par énumérer les performances autour du jeu Fifa 11 et des jeux affiliés. Dans la logique et comme on s’en doutait, Fifa 12 fait son apparition. A part quelques améliorations au niveau du moteur de jeu et surtout une meilleur gestion des impacts physiques, EA a annoncé l’EA Sports Football Club. Un service social en ligne pour plus d’interactivité entre les joueurs et en fonction des performances réelles des clubs. On s’attend également à des ajouts et transferts en temps réel mais je doute quand même sur ce point : ce serait se tirer une balle dans le pied connaissant la philosophie économique de l’éditeur.

On reste dans le football mais on prend la déclinaison américaine pour Madden 12. Des joueurs de la NFL sont montés sur scène pour nous montrer leur anatomie gonflée par les substances dopantes. A part ça, rien de bien transcendant, nous ne sommes pas trop football américain. A noter quand même que la série Madden est une licence juteuse sur le continent américain c’est pour ça qu’elle est quand même bien chouchoutée. Nouveau système de collision etc…

Registre bien différent maintenant, on retourne dans les jeux sociaux et ce sont Les Sims qui reviennent mais cette fois-ci seulement sur Facebook. On sait que la plupart des gens au bureau sont connectés sur Facebook mais prendront-ils le temps de jouer à The Sims Social ? Stratégie sûrement payante, on verra bien.

Par la suite, on nous a présenté Kingdom of Amalur : Reckoning. Un jeu de rôle dans un univers héroïc-fantasy laissant une grande place à la baston si on se fie à la vidéo de présentation. Prévu pour 2012.

Il aura fallu attendre 45 minutes pour avoir la surprise de cette conférence E3 avec l’annonce d’un projet par les équipes d’Insomniac Games. Intitulé Overstrike, ce jeu d’action nous laisse incarner des personnages d’une même équipe, la team Overstrike, une faction de combat. La vidéo de présentation misait plus sur les personnages qui ont des personnalités bien différentes, plutôt que sur le jeu. On a quand même pu voir un méchant se transformer en un ersatz de Terminator. On n’en sait pas beaucoup plus mais on approuve déjà cette nouvelle IP même si avec le peu qu’on a vu, ça fait très déjà vu.

EA a pris soin de dévoiler son arme de destruction massive à la fin de la session. Développé par DICE, Battlefield 3 nous en a mis pleins la vue. Y a pas à tergiverser, DICE et EA soignent leur bébé et de l’autre côté, Modern Warfare 3 a du souci à se faire tant le jeu a l’air de poutrer. Karl Magnus Troedsson évoque le système Frostbite 2 : il s’agit de la deuxième version du célèbre moteur de jeu Frosbite Engine utilisée pour les précédents Battlefield. Sa principale caractéristique étant d’offrir un environnement hautement destructible, la toute nouvelle monture pousse le réalisme à son paroxysme. Couplé à la destruction massive de décors, on aura aussi droit à de vastes environnements, des graphismes de folie et une expérience auditive unique. Dubitatifs ? EA a décidé de nous montrer une longue vidéo ingame et y a pas à dire ça dépote ! Toutefois on ne connaît pas les configurations pour faire tourner le jeu comme ça, on imagine bien que sur consoles le rendu sera moins bon que sur PC mais ça impose le respect.
Pour assurer le coup, la beta multijoueurs sera disponible à partir de septembre prochain. La longue scène du désert, bluffante de par sa réalisation nous a bien fait baver et le jeu sera disponible à partir du 25 octobre prochain. La guerre contre Call of Duty commence.

EA a donc réalisé une conférence bien rythmée qui n’a pas traîné en longueur. Il aura fallu une heure pour que l’éditeur nous montre ses prochaines grosses nouveautés. On notera bien évidemment Battlefield 3 et Mass Effect 3 qui s’annoncent déjà comme deux grosses bombes mais aussi la nouvelle IP Overstrike développée par Insomniac Games à surveiller. Un dernier détail à rajouter : à part pour les MMO dont on se doute qu’ils arriveront sur PC, et Battlefield 3, sur PC et consoles next-gen, on n’a pas eu de précision sur les supports…

Kendo

Joueur de jeux vidéo depuis très très longtemps, partisan du si tu ne sais pas, ce n'est pas grave mais apprends au lieu de raconter des salades. Mon Shin vous guidera.

Laisser un commentaire