Skip to main content

inFAMOUS 2, une soirée électrique

A l’appro­che des nou­vel­les aven­tu­res de Cole, PlayS­ta­tion France a orga­nisé jeudi der­nier une soi­rée bien sym­pa­thi­que pour inFA­MOUS 2 dans un endroit qui se prê­tait bien à l’expé­rience, le Palais de la Décou­verte.

Situé dans le 8e arron­dis­se­ment de Paris, le Palais de la Décou­verte est un musée mais éga­le­ment un cen­tre cul­tu­rel scien­ti­fi­que où l’on peut assis­ter à de nom­breu­ses expé­rien­ces et démons­tra­tions scien­ti­fi­ques, ce à quoi on a eu droit évi­dem­ment.

Une fois ren­tré dans ce beau lieu de Paris, on s’est rapi­de­ment dirigé vers une par­tie de l’édi­fice, inves­tie par les bor­nes PS3 et bien accueilli par Kuo et Nix (per­sos du jeu). Après une rapide prise en main, la pré­sen­ta­tion offi­cielle com­men­çait avec la pré­sence du pro­duc­teur du jeu Brian Fle­ming, qui est éga­le­ment le cofon­da­teur du stu­dio Sucker Punch, à qui l’on doit les inFA­MOUS mais éga­le­ment les Sly Rac­coon.

inFA­MOUS 2 se déroule après le pre­mier opus dans la ville de New Marais (ins­pi­rée par la Nou­velle Orléans). Le prin­cipe du jeu est tou­jours le même ; dans un monde ouvert, on suit les aven­tu­res de Cole Mac­Grath qui béné­fi­cie de pou­voirs élec­tri­ques qui dépas­sent l’enten­de­ment. Pour cette suite, le stu­dio Sucker Punch s’est con­cen­tré sur ce que pou­vait déga­ger le jeu en terme de puis­sance.

IMG_6739.jpg

Cole est plus agréa­ble à diri­ger, la mania­bi­lité est beau­coup plus sou­ple que dans le pre­mier épi­sode. Et puis, il a tous ses pou­voirs et est en quête de nou­veaux qui le ren­dront encore plus cra­cké. Avec ça, la réa­li­sa­tion a été tra­vaillée de manière à tou­jours impres­sion­ner le joueur, la ver­sion tes­tée nous don­nait un bel aperçu de ce que la ville de New Marais nous lais­se­rait faire, tou­jours plus grand et plus vaste. Le moteur du jeu a été amé­lioré et on reste quand même dans le jeu “Comics”, la tou­che cell-sha­ding y est tou­jours pré­sente. Je n’ai pas eu le temps de déce­ler des bugs ou de quel­con­ques ralen­tis­se­ments cela dit donc je n’émet­trai aucun com­men­taire des­sus.

Après tout ça, on a eu droit à un exposé sur l’élec­tri­cité avec comme thé­ma­ti­que, l’élec­tro­sta­ti­que, réa­lisé par un pen­sion­naire des lieux, Guillaume. Il a refait le point sur cer­tains prin­ci­pes bien con­nus et a qua­li­fié de “bull­shit” ce qu’on voyait dans inFA­MOUS : les éclairs rou­ges n’exis­tent pas. La célè­bre expé­rience de la cage de Fara­day fut pré­sente puis le clou du spec­ta­cle est arrivé quand les spec­ta­teurs se sont mêlés à l’expé­rience. L’actrice Nyoww a enfin eu le rôle de sa vie grâce à une magni­fi­que pres­ta­tion de Air Hair. Puis ensuite est venu le sui­cide col­lec­tif ou 4 grands mâles forts et endu­rants se sont tenus la main pour se man­ger un coup de bourre. Les dif­fé­ren­tes expé­rien­ces parais­saient inté­res­ser les spec­ta­teurs comme si on assis­tait à un C’est pas Sor­cier en live avec Guillaume dans le rôle de Jamy.

IMG_6921.jpg

Clodokachu <3

Fina­le­ment, après ces expé­rien­ces à dres­ser des che­veux sur la tête (sauf les miens évi­dem­ment), on a pris le temps de rejouer, et faire la queue pour une séance de dédi­cace de jolies litho­gra­phies à l’effi­gie d’inFA­MOUS 2, par Brian Fle­ming avec qui j’ai été ravi de con­ver­ser.

IMG_7028.jpg

Le jeu est prévu pour le 8 juin pro­chain, en espé­rant que le PSN aura fait son retour d’ici là. On y croit. Merci à PlayS­ta­tion France pour la soi­rée.

Cré­dits pho­tos : PlayS­ta­tion France.

Kendo

Joueur de jeux vidéo depuis très très longtemps, partisan du si tu ne sais pas, ce n'est pas grave mais apprends au lieu de raconter des salades. Mon Shin vous guidera.

4 thoughts to “inFAMOUS 2, une soirée électrique”

  1. Franchement idée originale l’exposé scientifique qui démonte la SF du jeu! Manquait plus que les boules à plasma au tableau.

Laisser un commentaire