Skip to main content

Motorstorm : Apocalypse au Sony Style

Une semaine avant la sor­tie offi­cielle du der­nier épi­sode de la saga Motors­torm, PlayS­ta­tion France a orga­nisé une petite soi­rée dans son lieu féti­che, le Sony Style de George V.

Des pneus et une moto en guise de déco­ra­tion devant l’entrée de la bou­ti­que : le Sony Style était aux cou­leurs de Motors­torm Apo­ca­lypse. Le jeu était tes­ta­ble sur les deux éta­ges qui com­po­sent l’endroit, aussi bien en 2D qu’en 3D. Per­son­nel­le­ment, j’ai pré­féré y jouer en 2D, la 3D n’appor­tant pas grand-chose niveau immer­sion.

Pour le petit rap­pel, Motors­torm Apo­ca­lypse est le qua­trième numéro (trois sur PS3 et un sur PSP) d’une saga de jeu de course assez déjan­tée où se mêlent motards, chauf­feurs du diman­che, con­duc­teurs de camion et autres mons­ter-trucks. Pour cette nou­velle ité­ra­tion, les déve­lop­peurs d’Evo­lu­tion Stu­dios (à l’ori­gine de la série) ont décidé de mêler la course avec un scé­na­rio apo­ca­lyp­ti­que à la 2012. Me fai­sant direc­te­ment pen­ser à Split Second Velo­city, l’uni­vers de Motors­torm Apo­ca­lypse est dyna­mi­que et en pleine des­truc­tion. Tout ou pres­que est en train de se détruire et il ne faut pas être cho­qué de voir un train dérailler et tout défon­cer sur son pas­sage à quel­ques mètres de votre véhi­cule.

SONY DSC

Par rap­port aux anciens opus, de nom­breu­ses clas­ses de véhi­cu­les ont été rajou­tées, tou­jours plus fan­tai­sis­tes comme les Minis ou les Chop­pers.

Je n’ai pas trop tou­ché les dif­fé­rents modes donc j’ai pu aper­ce­voir rapi­de­ment un mode solo dit Fes­ti­val, avec trois cam­pa­gnes cor­res­pon­dant en fait à trois degrés de dif­fi­culté. Le mode en ligne, non testé, qui per­met des cour­ses à 16 en ligne et, ce qui est bien, à 4 en écran splitté (rare de nos jours) même en ligne. En team de 4, à con­qué­rir le monde, y’a de quoi faire ; si les autres copains de la team CG sont par­tants, on s’empare du Motors­torm World ! Par con­tre, pri­vi­lé­giez un grand écran en mode splitté, parce que jouer sur une sur­face d’une taille équi­va­lente à un ticket de métro, c’est pas évi­dent — mais pas impos­si­ble.

Gra­phi­que­ment, c’est pota­ble. Comme l’envi­ron­ne­ment est très chargé l’ani­ma­tion s’en res­sent, on a droit assez sou­vent à des chu­tes de fra­me­rate… pas très gra­ves cer­tes, mais qui font tâche. Mis à part ces petits sou­cis, la joua­bi­lité est nickel, le son a l’air au poil aussi (dur à tes­ter dans les con­di­tions d’une soi­rée) et les char­ge­ments ne m’ont pas paru super longs.

Après une rapide prise en main, un tour­noi a été orga­nisé entre tou­tes les per­son­nes pré­sen­tes. À 4 en local en écran splitté, il fal­lait juste être pre­mier pour pas­ser au tour sui­vant jusqu’à la finale. Le gagnant est reparti avec un pack PS3 + Motors­torm Apo­ca­lypse. Le second rem­por­tait un cas­que de moto­cross et le troi­sième repar­tait avec le buggy télé­com­mandé. Je vous laisse devi­ner ce que j’ai rem­porté, sachant que ma col­lec­tion de PlayS­ta­tion 3 ren­drait jaloux un Micro­ma­nia, que mon nom­bre de cas­ques est suf­fi­sant pour toute une équipe de rugby (ND Yoann : mais pas encore pour une équipe de foot­ball amé­ri­cain…) et que je n’ai pas de buggy télé­com­mandé. Lais­sez par­ler votre skill.

SONY DSC

Autre­ment, si vous n’en aviez pas, jouez-la comme Praska. Il suf­fi­sait de lais­ser par­ler votre karma. Comme d’habi­tude, un tirage au sort a été effec­tué afin de rem­por­ter des jeux mais aussi des smart­box de pilo­tage auto­mo­bile. On vous laisse devi­ner qui a gagné.

Pour finir, je tiens à féli­ci­ter la pres­ta­tion hila­rante du pré­sen­ta­teur du soir, un hockeyeur qué­bé­cois, bolidé en pro du stunt­car ou moto­cross au choix. Il nous a fait beau­coup rire (je ne cite­rai pas les com­pa­trio­tes, nous som­mes déjà con­dam­nés pour un aller sim­ple en enfer) donc s’il passe par là, je te remer­cie pour les bar­res de rire.

SONY DSC

Remer­cie­ments à PlayS­ta­tion France, et les copains qui m’ont bien amusé ainsi que notre superbe hockeyeur qué­bé­cois. Note de fin : je par­ti­cipe de plus en plus rare­ment à ces soi­rées de lan­ce­ment mais cel­les de PlayS­ta­tion sont très sym­pas, si vous avez un jour la pos­si­bi­lité d’y par­ti­ci­per, allez-y sans hési­ter.

Cré­dits pho­tos : PlayS­ta­tion France

Kendo

Joueur de jeux vidéo depuis très très longtemps, partisan du si tu ne sais pas, ce n'est pas grave mais apprends au lieu de raconter des salades. Mon Shin vous guidera.

Une réponse à “Motorstorm : Apocalypse au Sony Style

Laisser un commentaire