Skip to main content

Présentation de Marvel VS Capcom 3 par Ryota Niitsuma

A un mois de la sortie du dernier crossover de Capcom, Capcom France et la Fnac des Halles ont de nouveau collaboré pour organiser cette présentation en présence du producteur du jeu, Ryota Niitsuma.

Hier donc, jeudi 20 janvier, tous les intéressés étaient conviés à l’espace rencontres de la Fnac des Halles pour assister à un show autour de Marvel VS Capcom 3. A l’instar du tour européen de Yoshinori Ono pour Super Street Fighter IV, Ryota Niitsuma fait de même pour présenter le dernier jeu de combat de Capcom.

Avec quelques minutes de retard, la salle s’est vite remplie (dépassant largement le nombre de places assises malgré le fait que les organisateurs avaient visé large). Assis au premier rang, j’en ai pris pleins les mirettes. La séance a été beaucoup plus animée que celle de Super Street Fighter IV. La présence de nombreux guests y était pour beaucoup. Toujours chargé de traduire les paroles des invités japonais, Grégoire Hellot était présent ; avec en animateur non pas Ken Boloss mais Julien Chièze de Gameblog ; et pour finir la team aAa (Lorddvd, Kayane et Yamazaki93).

Le jeu tournait sur Xbox 360 et c’était une version un peu plus avancée de ce qu’on avait eu pendant le Paris Games Week 2010, dommage qu’on n’ait pas vu une toute dernière version intégrant les derniers personnages dévoilés depuis. On n’a pas pu voir les différents modes, s’il y avait des modes défis, du team Battle, le fonctionnement des versus en réseau etc… Rien de tout ça. Ryota Niitsuma s’est uniquement concentré sur le système de jeu en lachant quelques morceaux intéressants que je vais vous détailler peu après, et pendant ce temps là, le producteur européen se frittait contre Kayane.

Après son speech, le jeu des questions-réponses qui était comme d’habitude bien pourri. Ok, c’est facile de dire ça, vous me direz que j’aurai pu poser des questions mais j’avais réponse à toutes les interrogations posées et les seules questions que je me posais n’étaient pas assez intéressantes pour que je solliscite un slot. Contrairement à certaines personnes déjà remarquées pendant l’event de SSFIV qui n’hésitent pas à poser des questions dignes d’enfant de 10 ans, allez lachons-nous, de vraies questions de débile. La meilleure à mon goût, « Gouki est-il le père de Ryu ? », ce à quoi Niitsuma a répondu après les moqueries de l’assemblée « la réponse est dans ton coeur ». Juste mortel, j’aurai pas fait mieux.

Ensuite, quelques joueurs ont pu affronter la team aAa. Et pour finir la présentation, une séance de dédicace. J’ai pu faire signer mon stick Tatsunoko et surprise, tout le monde a eu droit à un splendide T-Shirt Marvel VS Capcom 3.

03.jpg

Alors, dix ans après Marvel VS Capcom 2, qu’est-ce que cette suite a dans le ventre ?

Tout d’abord, il ne faut pas s’attendre à voir 56 personnages dans MvC2, on arrivera pas à ce panel de folie, une trentaine de personnages seront présents. Dans la version présentée, il manquait les derniers révélés, dont Gouki, mais la grosse partie était là. Avant la sélection des personnages, on a deux choix de jeu, Normal et Simple. Toujours dans l’envie de ne pas oublier les « casuals » le mode simple servira à rendre les coups spéciaux et autres enchainements infernaux beaucoup plus simples à réaliser. La particularité de ce jeu est de proposer des combats 3 contre 3 avec des personnages que l’on peut intervertir quasiment à n’importe quel instant par le biais d’un bouton. Maintenant, le choix des personnages est assez stratégique car suivant le type que vous choisissez pour chaque personnage (3 types possibles), son intervention varie et peut faire basculer une phase.

Si vous êtes un habitué du précédent Marvel VS Capcom, à la première seconde où le round commence, on retrouve ses marques. Le jeu est clairement basé sur l’enchainement spectaculaire à outrance avec furies démesurées et autres combos par changement de personnage. Dans le gameplay, vous verrez qu’on peut continuer à blesser son adversaire même à terre. Contrairement au 2, les enchaînements sont globalement plus longs tout simplement à cause d’une modification du gameplay qui a son importance. Dans le 2, on n’avait que deux possibilités pour l’enchainement : ou bien c’était en phase en bas pour finir avec une furie, ou bien on commençait en bas, on continuait dans les airs avec un coup dit « launcher ». Dans Marvel VS Capcom 3, on a toujours ces mêmes possibilités mais rajoutez le fait qu’après un aerial combo, il est possible de retourner en combo au sol pour repartir une énième fois dans les airs. Néanmoins attention, le combo peut continuer sur l’adversaire après un seul rebond, quand le second arrive, c’est fini. Malgré ça, si vous avez bien compris le principe, c’est complètement cracké. Vous comprendrez donc pourquoi le compteur de hits est en moyenne à 30 hits sans forcer.

Toutes les subtilités du gameplay de MvC2 ont été reprises dans le 3, les Advanced Guard (gardes un peu plus sophistiquées pour éviter de se faire gratter au corps à corps) les dash, les rattrapages dans les airs etc…

Tous les personnages ont été retravaillés en 3D et les décors sont toujours aussi vivants. Celui dans la ville avec un espèce de carnaval avec des énormes ballons à l’effigie des persos du jeu me fait toujours autant kiffer. L’animation est sans faille, le jeu est vif, ça explose de partout et les couleurs sont chatoyantes. En HD le rendu final est assez impressionnant.

Ryota Niitsuma a lâché des infos de taille : le projet du jeu était déjà en gestation avant que Capcom ne décide de faire Street Fighter IV. Ensuite, bien sûr qu’il y aura des DLC au niveau des personnages mais pour le reste ça viendra si jamais il y a besoin et à mon avis on va en avoir besoin. Le jeu ne sort pas en arcade, sans aucun loc-test ce qui veut dire qu’il y aura forcément des abus que les joueurs remarqueront et qu’ensuite Capcom s’empressera de corriger par le biais de patchs. Ensuite, au niveau des voix, les persos de Capcom pourront s’exprimer soit en anglais, soit en japonais. Par contre, les persos de Marvel parleront exclusivement anglais, vous imaginez Deadpool parler japonais franchement ? Et pour finir le tout, sachez qu’un stick est également prévu à l’image du jeu, toujours par le fabricant Madcatz, on en a déjà dix à la maison mais un de plus ne fait pas de mal non ? Sans plus de détail si ce sera un SE-like ou un TE-like, ça arrivera chez nous en février en même temps que le jeu.

Bien que ce jeu ait du mal à être joué dans les tournois (sauf par les américains, férus de shmup fighting), j’attends ce jeu avec impatience parce que c’est le type même du jeu à faire entre potes qui jouent pas trop, car ils peuvent tout faire sans se prendre la tête et apprendre des manips par coeur. Le jeu est beau, ça va vite, ça pète de partout, c’est complètement cracké dans le jargon Shin. Ca déboule chez nous à partir du 19 février prochain sur Xbox 360 et PlayStation 3.

Je tiens à remercier Jean-Charles de la Fnac des Halles ainsi qu’Alexandre Lecler de Capcom France et Ryota Niitsuma pour leur générosité et leur gentillesse. A la prochaine présentation, allez, Super Street Fighter IV Arcade Edition ? 🙂

PS : désolé pour l’absence totale de photo je n’ai pas l’habitude de prendre des photos pendant ce genre d’événement mais promis la prochaine fois j’essaierai de faire de mon mieux =).

02.jpg

Kendo

Joueur de jeux vidéo depuis très très longtemps, partisan du si tu ne sais pas, ce n'est pas grave mais apprends au lieu de raconter des salades. Mon Shin vous guidera.

7 thoughts to “Présentation de Marvel VS Capcom 3 par Ryota Niitsuma”

  1. Comme à l’accoutumé, merci d’avoir couvert l’évent, Tres bon article encore une fois ^^ dommage ue la version proposée du jeu était pas à jour…

  2. J’ y étais mais je voulais demander vous savez pas quelle magazine ou site de jeux video était sur place pour tourner l’ event ? Je cherche les video partout mais je trouve rien ( en plus on m’ a interviewé 🙂 ) Une petite idée ? Merci d’ avance

Laisser un commentaire