VALC : plêh-steh-sheun

Hé, toi là ! Tu te sou­viens de l’épo­que où, en l’absence d’Inter­net et avant les DVD, les vidéos pro­mo­tion­nel­les pour les jeux, jouets et con­so­les de jeux étaient dis­tri­buées sous forme de VHS ? Hein, dis ? Tu t’en sou­viens ? (Ah merde, tu t’en sou­viens ?)

En lieu et place de nos trai­lers actuels qu’on regarde pei­nard, l’oeil hagard, en se grat­tant l’entre­jambe, il fal­lait donc se bou­ger jusqu’à son petit maga­sin pour obte­nir son pré­cieux — géné­ra­le­ment, au prix d’une réser­va­tion obli­ga­toire… Et on repar­tait ainsi avec une cas­sette dont la durée variait entre 5 et 20 minu­tes : imman­qua­ble­ment, de purs con­cen­trés de kit­sch qui trans­pi­rent les nine­ties, avec voix-off NRJ de rigueur…

En voici un magni­fi­que exem­ple, pour toi, ami jeune. Et sur­tout n’oublie pas : le réa­lisme, c’est ce qu’on res­sent en jouant à Wipeout. C’est un style de vie. Bien­ve­nue dans le monde plêh-steh-sheun.

Yoann Ferret

J'ai créé Café Gaming lors d'un moment d'égarement, la décennie passée. J’aime SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band ; je fais de la musique sous le pseudonyme Lucifer Cedex.

4 thoughts to “VALC : plêh-steh-sheun”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.