Skip to main content

VALC : plêh-steh-sheun

Hé, toi là ! Tu te sou­viens de l’épo­que où, en l’absence d’Inter­net et avant les DVD, les vidéos pro­mo­tion­nel­les pour les jeux, jouets et con­so­les de jeux étaient dis­tri­buées sous forme de VHS ? Hein, dis ? Tu t’en sou­viens ? (Ah merde, tu t’en sou­viens ?)

En lieu et place de nos trai­lers actuels qu’on regarde pei­nard, l’oeil hagard, en se grat­tant l’entre­jambe, il fal­lait donc se bou­ger jusqu’à son petit maga­sin pour obte­nir son pré­cieux — géné­ra­le­ment, au prix d’une réser­va­tion obli­ga­toire… Et on repar­tait ainsi avec une cas­sette dont la durée variait entre 5 et 20 minu­tes : imman­qua­ble­ment, de purs con­cen­trés de kit­sch qui trans­pi­rent les nine­ties, avec voix-off NRJ de rigueur…

En voici un magni­fi­que exem­ple, pour toi, ami jeune. Et sur­tout n’oublie pas : le réa­lisme, c’est ce qu’on res­sent en jouant à Wipeout. C’est un style de vie. Bien­ve­nue dans le monde plêh-steh-sheun.

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d’autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J’aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n’écris pas sur Café Gaming, j’écris… sur Freenews — il paraît même que c’est mon job.

4 thoughts to “VALC : plêh-steh-sheun”

Laisser un commentaire