La VALC du dimanche #15 : Very Much Useless

Ceux d’entre vous ayant connu la Dream­cast se sou­vien­nent obli­ga­toi­re­ment du VMU (Visual Memory Unit), cette carte mémoire si par­ti­cu­lière s’insé­rant dans la manette, dis­po­sant d’un écran (uti­li­sa­ble à tout moment en jeu), mais éga­le­ment d’un com­par­ti­ment à piles et de bou­tons qui lui per­met­tait d’agir en tant que modeste petite con­sole por­ta­ble. A ce jour, l’idée de SEGA est res­tée uni­que…

Si les jeux offi­ciel­le­ment dis­po­ni­bles sur ce sup­port se résu­ment sur­tout à des mini-jeux four­nis avec les jeux Dream­cast (Sonic Adven­ture, Soul Cali­bur, Power Stone…) ne brillant pas tou­jours par leurs qua­li­tés, les déve­lop­peurs de la com­mu­nauté home­brew se sont empa­rés de la carte mémoire aussi vite que pos­si­ble. Et ce qui devait arri­ver arriva : un duo de demo­ma­kers (Sha­dow/Noice et Ptoing/Proll­co­der) a fini par se pen­cher sur la pla­te­forme en 2008. Le résul­tat, bap­tisé Very Much Use­less, impres­sionne assu­ré­ment lorsqu’on con­naît le CPU plus que mini­ma­liste embar­qué dans la bes­tiole. Une vidéo sans son (VMU oblige), dotée d’un charme anec­do­ti­que, donc irré­sis­ti­ble :

Yoann Ferret

J'ai créé Café Gaming lors d'un moment d'égarement, la décennie passée. J’aime SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band ; je fais de la musique sous le pseudonyme Lucifer Cedex.

3 thoughts to “La VALC du dimanche #15 : Very Much Useless”

  1. Ca se transfère via la Dreamcast comme une banale sauvegarde (à partir d’un jeu pour les programmes officiels, ou d’un utilitaire homebrew). Après, c’est totalement stand-alone 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.