Skip to main content

Les James Bond c’était mieux avant ! Épisode 1 : 007 NightFire

Jaquette avant Et oui, les jeux James Bond était mieux avant. Il suffit de voir où en est rendu la série aujourd’hui pour s’en rendre compte. J’imagine qu’à la lecture de ce titre vous avez crié: « Oh mon dieu il va parler de GoldenEye! ». Mais GoldenEye c’est quoi si ce n’est un jeu qui a très mal vieilli ? Non, dans ce dossier composé de trois épisodes, je vais vous parler des James Bond qui ont suivi, ceux de l’ère précédente. Souvent décrié, parfois qualifié de mauvais, je vais vous montrer aujourd’hui que les jeux James Bond sur PS2, XBOX ou Gamecube sont tous de très bons jeux, avec leurs défauts, certes, mais aussi avec un lot de qualités indéniables. Fanboyisme inside !

Episode 1: 007 NightFire. Pourquoi pas Espion Pour Cible ? Parce que selon moi, Espion Pour Cible c’est NightFire en moins bien et qu’il ne vaut pas le coup d’être testé. Je commence donc par NightFire. Suivront Quitte ou Double et Bons Baisers de Russie. Quel beau programme n’est-ce pas ?

  • Éditeur : Electronic Arts
  • Développeur : Electronic Arts
  • Type : Action
  • Sortie France : 28 novembre 2002
  • Classification : Déconseillé aux – de 12 ans

NightFire, où quand le solo n’a qu’un seul but.

Comme dans tous les James Bond, on commence le solo avec un niveau d’introduction prenant, jouissif et bourré d’action. Ici, vous devez protéger une jeune française du nom de Dominique (oui elle est belle et bien française) poursuivie par des hommes peu scrupuleux. N’hésitez pas! Prenez un sniper et tuez les tous, bien à l’abri dans votre hélicoptère. Une fois le ménage effectué, sautez dans votre Aston Martin V12 Vanquish Gris Métallisé GPS et Missiles Intégrés + 17 rangements intérieurs pour arrêter un camion chargé d’explosif fonçant vers notre bien-aimé Tour Eiffel. Un beau début en somme.

Drake vote Europe Ecologie. C’est ce qu’il veut nous faire croire en tout cas. En plus de démanteler de nombreuses centrales nucléaires, pendant ses heures de libres, il construit un satellite armé capable de mettre le monde à ses pieds. Nom de code de l’arme: Nightfire. 007, c’est une mission pour vous. Allez dans le trou de Q (rho!) pour récupérer vos gadgets et arrêtez cette crapule!

Ce scénario est bien évidemment très anecdotique. Il n’est même pas rare de l’oublier au profit de l’action. Cependant, malgré sa banalité, il parvient à offrir au joueur une variétés de situations plutôt impressionnantes. Que ce soit dans une somptueuse villa japonaise, dans une jungle épaisse et truffée de pièges, ou même dans l’espace, NightFire regorge d’environnements bien pensés bien que linéaires. Infiltration, action, ou utilisation de gadgets tous aussi improbables les uns que les autres, il est évident que la patte James Bond est respectée et mise en avant.

12 missions. C’est peu, très peu, d’autant que quelques unes peuvent s’avérer très ennuyeuses et sans réel intérêt. De ce fait, il ne faudra pas s’étonner si vous terminez NightFire en à peine quelques heures, d’autant que l’IA des ennemis frôle le ridicule. Heureusement, un système de classement apportera un petit challenge supplémentaire au joueur. En somme, le mode solo n’est pas le point fort du jeu. Non, en réalité je ne lui vois qu’un seul intérêt, qu’un seul but: il permet de débloquer pleins de trucs sympa pour le mode multijoueur!

Conduite Les phases de conduite ne manquent pas à l’appel!

Le mode multijoueur de 007 NightFire est une bombe atomique!

Maintenant que le jeu en ligne a pris une importance considérable, le offline tombe peu à peu dans la désuétude. C’est dommage car rien ne vaudra jamais un multijoueur entres amis dans une même pièce. NightFire l’avait bien compris en proposant ce que je considère comme l’un des meilleurs modes multijoueur de la génération précédente.

Oui, tout y était, absolument tout. Les maps, bien qu’au final peu nombreuses, sont pour la plupart ingénieuses. Reprenant les environnements du solo, elles ont été repensées en intégralité pour coller parfaitement avec le jeu en multijoueur. Et qu’elles sont bonnes!

Mais NightFire propose avant tout une richesse d’options, de personnages et de modes de jeux inégalées. Vous pouvez tout configurer selon vos envies, ajouter des bots et changer le comportement de ces bots selon vos envies, changer le type d’arme (et dieu sait qu’elles sont nombreuses et diverses! Ma préférée ? Une mitrailleuse fixe tirant sur tout ce qui bouge pouvant être placée où vous le désirez), configurer les points, le temps, les armes fixes, les gadgets comme les chars ou les hélicos, etc, etc, etc. Les combinaisons sont infinies! Les modes de jeux sont tous présents: deathmatch en solo, en équipe, domination en solo, en équipe, capture du drapeau, contrôle de point, assassinat, etc. Il vous sera simplement impossible de ne pas trouver votre bonheur. De plus, un grand nombre de personnages est disponible, notamment dans le camp des méchant où le fameux Oddjob vous transperçera de son chapeau coupant.

A quatre, donc, NightFire promet de très nombreuses heures d’amusement et de challenge. Personnellement, mon compteur doit être à plusieurs dizaines d’heures, voire centaines d’heures, et je ne m’en lasse toujours pas!

Multijoueur Nightfire: le multijoueur ultime ?

Graphismes, bande-son: qu’en dire?

A vrai dire, pas grand chose. Ce n’est pas exceptionnellement beau, ce n’est pas laid non plus. On va dire que c’est très acceptable, d’autant que les environnement, comme dit plus haut, sont vraiment variés. Au niveau de la bande-son, là non plus rien de particulier à signaler. Les doublages restent potables et on notera tout de même d’excellents bruitages en ce qui concerne les armes.

Bien entouré! Au cours de son aventure, James ne manquera pas d’être bien entouré…

Que retenir de ce James Bond 007 NightFire ? Une chose, que c’est une perle en multijoueur. Rarement un jeu aura pu se vanter d’être aussi complet, jouissif et amusant. Du bonheur à l’état pur et une lassitude qui ne pointe jamais le bout de son nez. Si vous désirez revivre de vrais bons moments en offline, n’hésitez pas une seule seconde: 007 Nightfire saura vous satisfaire!

Episode 2: James Bond 007 Quitte ou Double

Episode 3: James Bond 007 Bons Baisers de Russie

Kyubi

Je suis l'éternel mec qu'on ne voit jamais IRL pour entretenir le mythe. Tout le monde est jaloux de mon pseudo et je les comprend. Il n'est pas rare qu'on adule mes goûts musicaux et mes compétences à Mario Kart. Sinon j'aime mater des films, l'informatique et manger équilibré.

8 réponses à “Les James Bond c’était mieux avant ! Épisode 1 : 007 NightFire

  1. Multijoueur ultime ? Rhâaaaaaah, comment ça m’arrache les couilles par le gros intestin de lire ça.

    Sincèrement, Perfect Dark en plus vieux faisait déjà bien mieux, et à l’époque on avait quand même les Timesplitters, AUCUNE comparaison possible.

    Nightfire c’était quand même juste un (mauvais) clone de Goldeneye, des années après, l’évolution en moins et la concurrence en plus.

  2. Ben je ne sais pas, c’est juste que Nightfire a débarqué à une époque où on avait du Quake III, du UT, du Timesplitters, … c’est chaud de parler de référence multijoueur pour ce jeu, sérieusement.

    Rien qu’en terme de nombre de modes, de dynamismes, d’armes, de fun… le multi de Timesplitters 2 lui fout un PERFECT sans comparaison.

  3. Oui, je ne dis pas le contraire. Mais selon moi il se place sans aucun doute dans la moyenne très haute des jeux multijoueurs. 🙂

  4. Le test est en effet assez subjectif, on sent que c’est un jeu qui t’as marqué. C’est sans doute un bon FPS GameCube (plate-forme de test) où la concurrence n’a pas été très rude mais effectivement d’autres jeux de cette époque resteront plus dans la mémoire collective que celui-ci sur d’autres machines (Unreal Tournament restera clairement une dose de fun énorme pour ma part).

  5. Oui, je ne renie absolument pas le côté subjectif de ce test. D’ailleurs les deux suivants vont suivre la même voie, cela était dans mes intention. Je pense néanmoins que les personnes ayant joué à ce jeu sont nombreuses à l’avoir appréciées pour ce fameux mode multijoueur. :p

    1. Je suis absolument d’accord avec le testeur. Qu’est-ce que j’ai pu m’éclater grâce à son mode multi pour ma part inégalé (et pourtant je vous rassure goldeneye et time splitters 2 sont passés entre mes mains bien avant). Bien sûr, Nightfire n’est pas un chef d’oeuvre mais un jeu vraiment fun dans lequel moi et mes amis nous sommes frités pendant des ……aines d’heures inlassables et c’est bien le minimum que l’on demande à un jeu quels que soient ses défauts!
      C’est pourquoi je n’ai jamais compris les mauvaises notes (pour moi loin d’être toujours justifiées) qui lui ont été infligées mais heureusement elles ne m’ont pas empêché d’apprécier ce titre comme il se doit.

  6. Salut Kyubi,

    Je suis entièrement d’accord avec toi concernant le mode multijoueur rarement égalé, même dans les jeux modernes (la faute au jeu en ligne). Justement, est-ce que tu sais quels sont les jeux récents sur ps3 ou sur Xbox 360 qui ont un mode multijoueur comparable à celui de Nightfire, ou même de Quake III que j’ai vu cité plus haut.

    Merci.

Laisser un commentaire