Skip to main content

Mario & Yoshi

Mario___Yoshi_Game_Boy.jpg Le Vir­tual Con­sole a été une occa­sion uni­que pour res­sor­tir des titres mythi­ques, mais aussi de som­bres navets vidéo-ludi­ques, con­fir­mant le fait que deux mas­cot­tes ne sont pas syno­ny­mes de qua­lité.


  • Édi­teur :Nin­tendo
  • Déve­lop­peur : Game Freak
  • Type : Puzzle Game
  • Sup­port : NES, Game Boy, Con­sole Vir­tuelle
  • Date de sor­tie : 10 décem­bre 1992 (NES, Game­Boy) & 18 mai 2007 (Con­sole Vir­tuelle)
  • Clas­si­fi­ca­tion : 3+

Tout bon puzzle game se doit d’avoir un con­cept sim­ple mais accro­cheur et addic­tif. Cer­tains ont admi­ra­ble­ment réussi ce tour de force. D’autres ont échoué, et Mario & Yoshi fait par­tie de ceux-ci. A la manière d’un Tetris des objets tom­bent depuis le haut de l’écran. Nin­tendo oblige, ces der­niers font par­tie inté­grante de l’uni­vers du plom­bier mous­ta­chu : Goomba, Boo et bien d’autres défi­lent donc le long de l’écran selon 4 colon­nes.

Mario___Yoshi_Game_Boy_3.jpg

Votre mis­sion, si vous l’accep­tez sera d’éli­mi­ner ces blocs deux à deux en les asso­ciant par type. Pour ce faire Mario peut se dépla­cer et inter­ver­tir deux colon­nes adja­cen­tes. Il ne reste plus alors qu’à empi­ler les items.
Petite par­ti­cu­la­rité : de temps à autre tom­bent des moi­tiés d’œufs de Yoshi. Pour engran­ger un maxi­mum de point, il con­vient de ren­fer­mer cet œuf à l’aide des deux moi­tiés, avec le plus d’items à l’inté­rieur. Vous aurez alors la joie d’assis­ter à la nais­sance d’un Yoshi d’autant plus gros qu’il y aura d’objets.
N’est-ce pas mignon ?

Mario___Yoshi_Game_Boy_2.jpg

Comme dans tout jeu du genre, la vitesse de défi­le­ment des blocs aug­mente avec vos points et niveau.
Un con­cept très sim­ple en somme. Mal­heu­reu­se­ment celui-ci est las­sant au pos­si­ble. Si on passe les cinq pre­miè­res minu­tes à faire dis­pa­raî­tre Goomba, Boo ou plan­tes Pirahna, on cher­chera ensuite en vain à faire dis­pa­raî­tre le pro­fond ennui qui émane du titre.
Il laisse donc un goût assez amer. Deux mas­cot­tes pour atti­rer l’œil, mais se révé­lant creux et inin­té­res­sant.
Si mal­gré tout l’envie vous prends de l’essayer, sachez qu’un jeu iden­ti­que -à l’uni­vers près- est dis­po­ni­ble gra­tui­te­ment sur les cal­cu­la­tri­ces gra­phi­ques Texas Ins­tru­ment.

Ça évite les dépen­ses et sur­tout les regrets.

Mario___Yoshi_Game_Boy_4.jpg

On retien­dra sur­tout… :

  • Sym­pa­thi­que…

Mais on regret­tera… :

  • …mais seu­le­ment 5 minu­tes
  • Le même sur une bonne TI
  • Pas accro­cheur du tout

Avis final : 07/20

Eldroth

Je suis là pour apporter une touche fashion dans ce monde de geek. Que tu veuilles prendre une raclée sur Fifa ou des infos sur la dernière chemise bûcheron Saint Laurent : c'est ici qu'il faut s'adresser. Sinon j'aime Hedi Slimane, Kate Moss, Karlie Kloss et Cara Delevingne, The Kills, et faire des photos avec Jean-Claude Larue.

Laisser un commentaire