Skip to main content

Age of Empires : Edition Collector (2/2)

0aoecollec.jpg Suite et fin de cette petite rétros­pec­tive sans pré­ten­tion sur cette saga mythi­que ! Atta­quons nous à pré­sent au mémo­ra­ble Age of Empi­res II : The Age of Kings et à son add-on, The Con­que­rors Expan­sion.

Seu­le­ment un an après les pre­miers opus, Ensem­ble Stu­dio nous gra­ti­fie en 1999 du deuxième épi­sode. Finie l’Anti­quité et place au Moyen Âge !

Age of Empi­res II : The Age of Kings

  • Édi­teur : Micro­soft Game Stu­dios
  • Déve­lop­peur : Ensem­ble Stu­dio
  • Type : STR
  • Sup­port : PC
  • Date de sor­tie : 10 Novem­bre 1999
  • Clas­si­fi­ca­tion : 12+

Ce nou­vel opus con­verse les bases de la série tout en appor­tant quel­ques nou­veau­tés non négli­gea­bles !

Tout d’abord, une nou­velle épo­que et donc de nou­vel­les civi­li­sa­tions ! Le Moyen Âge est là, et cela se res­sent logi­que­ment dans le style gra­phi­que. Les décors sont bien plus fins et les sty­les d’archi­tec­tu­res ont évo­lués en fonc­tion des civi­li­sa­tions même si, encore une fois, demeu­rent quel­ques inco­hé­ren­ces dans leur appar­te­nance à un style archi­tec­tu­ral. A ce sujet, on dis­pose cette fois des civi­li­sa­tion sui­van­tes : Bri­tan­ni­ques, Cel­tes, Francs, Teu­tons, Goths, Vikings, Byzan­tins, Turcs, Sar­ra­sins, Per­ses, Chi­nois, Japo­nais, Mon­gols.

Pour les méca­ni­ques de jeu, je vous ren­vois à mon arti­cle pré­cé­dent. En mode escar­mou­che on retrouve donc tou­jours 3 vil­la­geois et un forum pour com­men­cer le déve­lop­pe­ment de notre civi­li­sa­tion. Caserne, écu­ries, ate­liers de siè­ges et for­ge­rons sont donc tou­jours de la par­tie. Le game­play ne souf­fre cepen­dant plus de la lour­deur du pre­mier opus. Il est pos­si­ble d’enchaî­ner l’entraî­ne­ment de plu­sieurs uni­tés dif­fé­ren­tes dans un même bâti­ments.

00101847-photo-age-of-empires-2-the-conquerors.jpg

Autre nou­veauté qui me revient en tête, les fer­mes se régé­nè­rent auto­ma­ti­que­ment au mou­lin, et atout fon­da­men­tal, un bou­ton per­met de retrou­ver les vil­la­geois inac­tifs.
Les pro­blè­mes de path­fin­ding ont aussi été quel­ques peu réglés.Citons aussi des uni­tés plus nom­breu­ses, et diver­si­fiées, l’appa­ri­tion d’uni­tés spé­ci­fi­ques à cha­que civi­li­sa­tion ainsi que celle des châ­teaux et on obtient un jeu par­fait. Par­fait ? Non pas tota­le­ment. D’un point de vue tech­ni­que, le jeu reste très simi­laire à son pré­dé­ces­seur mais cer­tai­nes tex­tu­res sont tâches et un peu trop pixe­li­sées : je pense notam­ment aux pala­dins et aux falai­ses. Les thè­mes musi­caux qui m’avait mar­qué pro­fon­dé­ment dans AoE ont eu moins d’impact sur moi. La faute peut-être à cer­tains brui­ta­ges fran­che­ment pas ter­ri­bles, comme ceux des vil­la­geois. Der­nier détail et non des moin­dres : l’équi­li­bre des for­ces. Si le mode escar­mou­che demande dans les niveaux de dif­fi­cul­tés les plus éle­vés une ges­tion par­faite de tout type d’uni­tés, il n’en était pas de même dans les LAN aux­quel­les j’avais pris part. Ces der­niè­res se résu­maient géné­ra­le­ment à quel­ques châ­teaux, beau­coup de tours de bom­barde et de pala­dins et quel­ques piquiers (pour con­trer d’éven­tuels pala­dins enne­mis). La diver­sité était donc absente au pro­fit d’une trop grande effi­ca­cité de cer­tai­nes uni­tés.

410698166.jpg

Outre les escar­mou­ches, on retrouve bien évi­dem­ment le fameux mode Cam­pa­gne vous met­tant dans la peau de figu­res emblé­ma­ti­ques de l’épo­que ! Signa­lons la pré­sence fort agréa­ble à l’épo­que d’une base de don­nées por­tant sur les prin­ci­paux élé­ments du jeu.

Age of Empi­res II : The Con­que­rors Expan­sion

  • Édi­teur : Micro­soft Game Stu­dios
  • Déve­lop­peur : Ensem­ble Stu­dio
  • Type : STR
  • Sup­port : PC
  • Date de sor­tie : 16 Sep­tem­bre 2000
  • Clas­si­fi­ca­tion : 12+

Comme pour le pre­mier opus, Ensem­ble Stu­dio nous offre (pour une tren­taine d’euros tout de même !) une exten­sion, un an après le mémo­ra­ble Age. Le jeu ne change pas fon­da­men­ta­le­ment : les uni­tés déjà exis­tante subis­sent de légè­res modi­fi­ca­tions por­tant sur leurs coûts ou encore leur bonus con­tre cer­tains types d’uni­tés. Il en va de même pour les civi­li­sa­tions exis­tan­tes qui se voient dotées de nou­vel­les carac­té­ris­ti­ques. Les ajouts nota­bles con­cer­nent les civi­li­sa­tions et les cam­pa­gnes ! 5 nou­veaux peu­ples répon­dent à l’appel : Aztè­ques, Coréens, Espa­gnols, Huns et Mayas. Sont par ailleurs dis­po­ni­bles de nou­vel­les cam­pa­gnes. Mal­gré tout, l’add-on laisse un sen­ti­ment amer. Cer­tes on le pré­fé­rera à l’édi­tion de base, mais il passe rela­ti­ve­ment ina­perçu.

aoe2_conquerors_3.jpg

Cette deuxième étage dans la saga Age of Empire m’aura cepen­dant beau­coup moins mar­qué que le pre­mier opus. Le jeu n’est pas moins bon, loin de là ! Il cor­rige les défauts de l’opus pré­cé­dent, à savoir une cer­taine lour­deur et gagne de ce fait en dyna­misme, mais l’ambiance du titre m’a moins con­vaincu, ayant moins d’affi­nité avec l’épo­que con­cer­née. Néan­moins, Age of Empire II demeure pour beau­coup une réfé­rence, et un Must Have, ce que je ne peux que con­fir­mer.

On retien­dra sur­tout… :

  • Durée de vie plus que con­sé­quente
  • Game­play plus sou­ple
  • Énorme tra­vail d’ambiance

Mais on regret­tera… :

  • Cer­tains désé­qui­li­bres en LAN
  • Cer­tains élé­ments gra­phi­ques gros­siers (falai­ses…)

Avis final : 16/20

Retrou­vez cet arti­cle sur Gee­kou­net’s Blog

Eldroth

Je suis là pour apporter une touche fashion dans ce monde de geek. Que tu veuilles prendre une raclée sur Fifa ou des infos sur la dernière chemise bûcheron Saint Laurent : c'est ici qu'il faut s'adresser. Sinon j'aime Hedi Slimane, Kate Moss, Karlie Kloss et Cara Delevingne, The Kills, et faire des photos avec Jean-Claude Larue.

Une réponse à “Age of Empires : Edition Collector (2/2)

  1. Here you can find good quality Cycling Jerseys, Cycling Shorts, Cycling Bib Shorts, Cycling Pants and Team Cycling Jerseys, We are the destination for Cycling jerseys. Welcome to go shopping on the CyclingJerseyss.com!

Laisser un commentaire