Skip to main content

Dream Club, paradis pour otaku sur Xbox 360

Un jeu qui vous pro­pose de satis­faire vos plus bas ins­tincts d’otaku, comme se faire ser­vir par des sou­bret­tes bien mignon­nes dans un club VIP pro­po­sant diver­ses acti­vi­tés, comme le karaoke, les jeux avec de l’alcool, etc… Ca vous tente ?

On m’informe dans l’oreillette que vous pour­rez éga­le­ment invi­ter vos hôtes­ses en ren­dez-vous galant ! Oh joie !

Banniere

  • Déve­lop­peurs : D3
  • Date de sor­tie : le 27/08/2009 (JP)
  • Genre : Simu­la­tion sen­ti­men­tale à thème
  • CERO B : int. -15 ans
  • Remar­ques : Sor­tie impro­ba­ble en dehors du Japon. Au Japon il est illé­gal d’ache­ter et de con­som­mer de l’alcool avant la majo­rité, soit 20 ans.

Ce billet n’est pas par­ti­cu­liè­re­ment rédigé dans le but de vous per­met­tre de faire un choix pour ache­ter ou non ce jeu. Si je pose mal­gré tout ces quel­ques lignes, c’est plus dans une opti­que “vidéo cul­tu­relle” d’un genre peu, ou même pas du tout repré­senté en Occi­dent. J’en pro­fi­te­rai donc pour y insé­rer des pré­ci­sions rela­ti­ves aux métho­des carac­té­ris­ti­ques des Japo­nais.

setsu vous dit bonjour Salut c’est Setsu! Bien­ve­nue à Dream Club! <3

La pro­duc­tion de D3 nous pro­pose de satis­faire nos plus bas ins­tincts d’otaku en man­que de CUL­ture popu­laire et fan­tas­mes plus que com­muns au Japon. A savoir, se faire ser­vir dans nos moin­dres désirs par des sou­bret­tes (“french maid”… on a tou­jours eu la cote au pays du soleil levant !) tou­tes mieux rou­lées les unes que les autres dans un club, plu­tôt du genre VIP et pro­po­sant diver­ses acti­vi­tés, comme le karaoké, les jeux avec de l’alcool, etc…

vVG4RejYZdnFzPnK2B4w62JpTcVU55qK.jpg Oui oui, on peut faire boire les filles ! Cela modi­fiera leur com­por­te­ment, et elles pour­ront même chan­ter bour­rées ! ^^

Voila qui place le back­ground prin­ci­pal, sachant qu’on peut aussi les invi­ter à sor­tir en ville (les fameux “deeto”, de l’anglais “to date”, bref le bon vieux ran­card !).

Clai­re­ment motivé par l’immense suc­cès des jeux musi­caux “The Idolm@s­ter” (im@s) où le but est de trans­for­mer des jeu­nes filles en l’Idole numéro 1 du Japon, Dream Club quand à lui atta­que cer­tes sur le même ter­rain, mais en usant de moyens disons… dif­fé­rents.
Si les chan­sons cho­ré­gra­phiées sont encore de la par­tie, D3 a eu l’intel­li­gence de ne pas faire une copie con­forme du mons­tre de Namco pour autant. La finesse de réa­li­sa­tion et la sub­ti­lité rela­tive qui régnait dans im@s sem­blent d’ailleurs man­quer à l’appel…

d20.jpg Les chan­sons cho­ré­gra­phiées sont encore de la par­tie

Un mal pour un bien me direz vous? Cer­tes, ques­tion de point de vue : ce que vous gagne­rez dans Dream Club ris­que for­te­ment de déplaire à un public qui pour­tant adore “The Idolm@s­ter” : la gent fémi­nine.
Seins qui rebon­dis­sent (“boïn boïn” comme on dit en japo­nais, cette ono­ma­to­pée se suf­fi­sant à elle seule pour défi­nir une paire de gros seins), filles qui rou­gis­sent en se tor­tillant à la moin­dre allu­sion coquine (=”un tant soit peu sen­ti­men­tale” au Japon..), crise du tex­tile avec des jupes tou­tes plus cour­tes les unes que les autres, voire fen­dues jus­que sous les bras, ou encore les “touch event” con­sis­tant par exem­ple à “reti­rer la pous­sière” sur l’épaule de la fille, sans céder à la ten­ta­tion de tou­cher à coté… Mais en aurez-vous la force ?
D’un point de vue plus per­son­nel, je trouve aussi les chan­sons bien loin der­rière cel­les de im@s niveau qua­lité.. Mais c’est tout à fait sub­jec­tif !

bn53f467n927t8ntYzN6Bn98UHqEMCz6.jpg Laisse-moi reti­rer cette vilaine pous­sière sur ton épaule.. j’ai dit l’épaule!

Pour en reve­nir aux soi­rées au Club, il vous sera pro­posé tou­tes sor­tes de jeux avec les hôtes­ses. Géné­ra­le­ment axés sur la bouffe/bois­son et la cui­sine, on aura droit à tous les clas­si­ques du genre : le mikado qu’on mange à deux, écrire avec le ket­chup sur votre ome­lette, et les con­ver­sa­tions sen­ti­men­ta­les diver­ses et variées rem­plies de for­mu­la­tions à dou­bles sens (le Japo­nais est une lan­gue for­mi­da­ble <3).

LCyegY71K4876Bd6fQg7J5BiP7k6752J.jpg “Désolé de t’inter­rom­pre, mais ça veut dire quoi “se la four­rer”?”… Pen­che-toi encore un peu et je te le dirai !…

d02.jpg “Je ne peux pas boire d’alcool, je ne suis pas encore majeure !”

Autre point capi­tal de tout bon jeu japo­nais du genre qui se res­pecte, la cus­to­mi­sa­tion des cos­tu­mes. Vête­ments, bar­ret­tes, orne­ments en tous gen­res, tout peut y pas­ser à votre con­ve­nance ! Vous pour­rez ainsi chan­ger les cos­tu­mes de maid pour des tenues d’éco­liè­res, jupet­tes de pom pom girls, ou autres mou­mou­tes blan­che et rouge de “mère Noël”. Qui a dit “cli­ché” ?

HHmEx7M6yF9EAb9J63dQRO6CIphhTK6a.jpg Vête­ments, bar­ret­tes et orne­ments en tout genre : la cus­to­mi­sa­tion est de mise !

Vous me direz qu’on sent venir de très loin le DLC payant et bien cher… Et je répon­drai oui, du moins pro­ba­ble­ment. A noter éga­le­ment qu’au même titre que im@s, seront dis­po­ni­bles des car­tes de Points Micro­soft déco­rées à l’image du jeu ! Le rêve de tout col­lec­tion­neur japo­nais!
J’édi­te­rai peut-être le billet quand il y aura quel­ques pro­duits sur le mar­ket­place pour indi­quer les prix…

naXdmS9jSJpsbA1f49Q314seXtAOiP5E.jpgVLaBr767KBCu667DxfG3J1GYqII9Ki4t.jpg Tenues d’éco­liè­res, jupet­tes de pom pom girls… qui a dit “cli­ché” ?

Du con­tenu caché est éga­le­ment pré­sent, dont 2 filles! (Whoa!) Ou plus exac­te­ment, une humaine et un… robot à l’appa­rence de fille (re-Whoa !). Mais ne cher­chez pas, vous ne ver­rez jamais un robot aussi bien roulé que celui-ci !

C’est là-des­sus que je ter­mi­ne­rai cet arti­cle s’appa­ren­tant à une pre­view, en espé­rant que tout cela vous aura donné envie!
Envie de l’ache­ter, envie d’aller visi­ter les maid cafés de Aki­ha­bara pour enfin met­tre en pra­ti­que tout ça, ou envie de vomir, c’est selon!

6 thoughts to “Dream Club, paradis pour otaku sur Xbox 360”

  1. pff tout de suite les grands mots! 😀
    si c’etait mon GOTY je l’aurai deja acheté!

    Mais bien sur je ne compte pas passer a coté plus tard! 🙂

    a oui, et j’ai oublié un truc dans l’article : j’ai pleine confiance en les possibilités de NATAL.

Laisser un commentaire