Skip to main content

Critique musicale : Super Street Fighter II Turbo HD Remix

OC_ReMix_Super_Street_Fighter_II_Turbo_HD_Remix_Official_Soundtrack_front_cover.jpg Non content d’offrir le titre d’article le plus long de toute l’histoire de Café Gaming, Capcom nous a également fait découvrir, avec son Super Street Fighter II Turbo HD Remix, sorti récemment en téléchargement sur Xbox 360 et PlayStation 3, une bande originale du tonnerre. On le fera remarquer avec d’autant plus d’enthousiasme qu’il s’agit d’une première dans le petit monde du jeu vidéo : cette BO a été réalisée intégralement par des fans, les musiciens du célèbre site OverClocked ReMix !

Pour les trois du fond qui ne connaîtraient pas : OC ReMix est un site permettant aux musiciens amateurs, quel que soit leur genre de prédilection, de soumettre des remixes de thèmes connus de jeux vidéo. Si, comme dans tout site de ce genre, la qualité est loin d’être toujours au rendez-vous, on pouvait néanmoins y trouver de nombreuses perles. Beaucoup de musique électronique, mais aussi des arrangements rock ou plus classiques ; tout y est.

Conscients de la difficulté à dénicher les meilleurs morceaux dans l’immense base de données que propose le site, l’équipe en charge décide de coordonner la création d’albums à thèmes et d’en confier la réalisation aux meilleurs musiciens du site. Autant de projets dont la qualité est surprenante, bluffante même. On citera notamment Voices of the Lifestream (Final Fantasy VII), Hedgehog Heaven (Sonic the Hedgehog 2), Project Chaos (Sonic the Hedgehog 3 & Knuckles) ou encore Relics of the Chozo (Super Metroid).

C’est surtout un album bien particulier qui a attiré l’attention de Capcom : Blood on the Asphalt, une série de remixes de Super Street Fighter II Turbo. On sait que ce genre de projets amateur n’est pas toujours bien vu des éditeurs et des compositeurs originaux, étant faits sans autorisation et donc dans la plus totale illégalité. Seuls certains ont bien compris que la communauté ne représentait aucunement une menace pour les intérêts des éditeurs. Capcom a même su en tirer profit pour le plus grand bonheur de tous ses fans, puisque lors de la conception de leur version HD Remix, ils contactèrent OC ReMix afin de leur proposer de réaliser entièrement toute la bande originale du jeu !

Si on retrouvera donc quelques morceaux de l’album Blood on the Asphalt dans ce projet (réadaptés pour les besoins du jeu), on aura aussi droit à une tripotée de nouveaux remixes pas piqués des vers. C’est au total pas moins de 66 pistes, couvrant l’intégralité des morceaux disponibles dans le jeu d’origine, qui sont disponibles gratuitement sur OC ReMix

akuma_gouki.jpg Le jeu s’ouvre sur l’incroyable Clamato Fever, remix très orienté “guitare électrique” du thème de Ken. Sans doute le meilleur morceau du jeu, il ne pouvait donc pas y avoir de choix plus pertinent pour la musique du menu.

Parmi les thèmes les plus mémorables, on citera également Red Cyclone, le thème de Zangief remanié façon rock avec un dynamisme qu’on ne lui connaissait pas ; New Mexican Thunderbird, thème de T. Hawk aux consonances originales et au rythme endiablé : ou encore Spittin’ Narcissism, thème de Vega (nom européen), à l’origine rapide, transposé dans une version électro lente et lancinante, se barrant totalement en couille dans sa version “Heavy damage”… tout simplement jouissif.

Evidemment, on rappellera que tout ce travail aurait été impossible sans les mythiques compositions d’origine, que l’on doit à la très talentueuse Yoko Shimomura, et à son acolyte Isao Abe. La bande originale de Street Fighter II restant une référence, on vous invitera surtout à (ré)écouter l’incroyable Street Fighter Tribute Album en complément de cet article.

En attendant on vous laisse à l’écoute de ce qui restera inscrit dans les annales du jeu vidéo pour avoir été la première bande originale conçue entièrement par une communauté de fans. Rappel : c’est par là, et c’est gratuit. Enjoy !

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

3 thoughts to “Critique musicale : Super Street Fighter II Turbo HD Remix”

  1. Yop, tout d’abord bonjour et bravo pour ton chti blog bien sympathique 🙂
    J’aime bien tes articles et la musique de jeu vidéo nécessite d’être plus mise en valeur en france qu’elle ne l’est actuellement. Bonne continuation!

    NB: Il me semble que Street Fighter II Turbo HD Remix s’est fait coiffé sur le poteau quand à l’initiative d’avoir pour le première fois une bande son réalisée par une communauté de fans. Castle Crashers sorti sur le XLA un peu avant a lui aussi une BO -presque- entièrement composée par la communauté Newgrounds.

    A voir.

  2. Hum, non, pas vraiment…

    C’est le jeu en lui-même qui était d’abord sorti sur Newgrounds, tout comme Alien Hominid (par la même équipe)… et d’autres jeux flash réadaptés sur console par la suite (N+).

    Là, ce qui est intéressant, c’est que Capcom est parti chercher des remixeurs amateuirs, qui n’avaient aucun lien avec l’équipe de développement, ni avec Capcom, et qui n’avaient d’ailleurs même pas les autorisations légales…

    PS  : concernant ta remarque sur la musique de jeux en France, je suis d’accord et on fait tout pour que ça s’améliore sur CG, en en parlant beaucoup ! Heureusement il y a un sursaut notable ces derniers temps, grâce à l’association DoReMi Game & Cie qu’on soutient de tout coeur, ainsi que des grands événements comme le Video Games Live au Palais des Congrès…

  3. Castle Crashers n’est pas sorti sur le site Newgrounds, il s’agit bien d’un jeu original qui était destiné au XLA. La musique du jeu fut l’objet d’un concours sur Newgrounds qui a su mobiliser la communauté “musicale” de Newgrounds. Quoiqu’il en soit il s’agit de deux démarches différentes et originales.

    Pi si jamais tu vas au Video Games Live on aura peut être l’occasion de se croiser, j’y serai! En tout cas ravi de voir qu’on n’est pas les seuls à essayer de promouvoir la musique de jeu vidoé en france. 🙂

    Bon courage et peut être à bientôt!

Laisser un commentaire