Skip to main content

[GC] Day 1 : Sony, yesterday my life…

                               La première journée à la Games Convention (la seule où le salon est exclusivement réservé aux journalistes) vient de s’achever. Retour rapide sur les principales news du jour.

Un billet intégralement consacré à Sony, avec pas mal d’annonces divulguées lors de leur conférence de presse.

PSP-3000

D’entrée de jeu, la première grosse annonce est celle d’un nouveau modèle de PSP. Sobrement baptisée PSP-3000 (il s’agit du nom de code, mais il semble que Sony veuille le conserver), la bestiole promet un écran amélioré (meilleur éclairage et revêtement anti-reflets). La console inclut également un micro, qui ne devrait pas servir pour les jeux mais pour le logiciel de discussion Skype, qui sera intégré à la console. En dehors de ça, elle reste strictement identique à la PSP Slim & Lite.

La console sera disponible dès le 15 octobre chez nous, et sera vendue 199€ en pack avec un jeu. Sony nous précise que les stocks de PSP Slim & Lite seront écoulés à 169€, et que lorsqu’il n’y en aura plus, la PSP-3000 viendra s’aligner sur ce tarif. Cette politique n’est pas étonnante, c’est celle que Sony a toujours pratiqué avec ses PlayStation (à l’exception, pour l’instant, de sa PS3) : améliorer régulièrement ses machines tout en conservant le même tarif.

PS3 160 GB

On sait que les modèles de PlayStation 3 ont connu un historique chaotique. 80 GB, 60 GB, 40 GB, avec un nombre de ports USB variable et une rétrocompatibilité PS2 qui l’est tout autant… il y avait de quoi en perdre son latin, mais Sony s’était vite retrouvé obligé de trancher dans les fonctionnalités de la console pour la proposer à un prix décent.

Maintenant que la PS3 s’est installée dans les foyers et que Sony va mieux Microsoft montre les dents et équipe en standard ses Xbox 360 de disques durs 60 GB (avec un modèle à 120 GB), le tout pour un prix bien moins élevé que les modèles PS3 équivalents… Sony se devait de réagir et de prouver qu’il a la plus grosse une fois pour toutes.

La PS3 sera donc disponible dès le 31 octobre dans un modèle avec disque dur 160 GB, reprenant les caractéristiques du regretté modèle 80GB (comprenez que vous aurez suffisamment de ports USB cette fois-ci). Et tout ceci, Maryse, pour le prix incroyable de 449€ ! Ouch.

Clavier

Dans le rang des accessoires bizarroïdes, on a nommé le clavier PS3 qui se branche à la manette. Etant donné sa position, au dessus du pad, on est en droit de douter de la parfaite autonomie de la chose… et les premiers retours à son sujet ne semblent pas pour nous rassurer.

On rappellera quand même que la PS3, tout comme ses deux rivales, reconnaît directement les claviers USB. Pourquoi se compliquer la vie ?

Streaming multimédia

Dans son orientation multimédia subite déjà remarquée à l’E3, Sony continue sur sa lancée et nous propose un service de streaming audio et vidéo baptisé Vidzone. Bon, pour être honnête avec vous, on n’a pas tout à fait compris en quoi ça consistait ni comment ça fonctionnait exactement, car on s’y perd un peu avec tous ces services (on nous précise qu’il s’agit d’un service différent du PSN Music Store précédemment annoncé, et qui lui ne sortira pas avant fin 2009).

Ce qu’il faut retenir c’est qu’on pourra écouter de la musique sur sa PS3, et que ce service (prévu pour début 2009) est annoncé comme entièrement gratuit et illimité ! Ou presque car streamer vers sa PSP ou vers un téléphone portable sera visiblement facturé.

Des jeux !!!

Oui, on se demandait où ils étaient passés, mais rassurez-vous il y a bien été aussi question de jeux vidéo chez Sony lors de cette conférence.

On commence vite fait par une des licences de social gaming phares de la firme, SingStar. On nous annonce qu’il sera bientôt possible d’utiliser ses disques de SingStar PS2 dans la version PS3 afin d’avoir accès aux chansons qu’ils contiennent. En dehors de ça, on nous annonce de nouveaux titres prochainement disponibles, et surtout, l’arrivée d’un SingStar Disney en automne. Vous aviez toujours rêvé de chanter Hakuna Matata en karaoké, Sony l’a fait.

Puisqu’on en est à rigoler, voici EyePet. Ce « jeu » s’annonce comme un croisement entre Tamagotchi et Nintendogs. On ne sait pas vraiment quoi en penser, c’est familial, c’est accessible, c’est kawai tout plein… bref, c’est absolument insupportable.

Trève de plaisanteries, on a aussi du gros pour les vrais gamers poilus qui ne se lavent pas. La première véritable présentation du très attendu Heavy Rain. Jusqu’à maintenant, on n’avait eu droit qu’à des vidéos à mi-chemin entre la cinématique et la démo technique. Cette fois-ci c’est bien une phase de gameplay. A l’instar de l’excellent Fahrenheit (du même studio), les scènes narratives semblent ponctuées par des épreuves de QTE (appuyer rapidement sur les boutons s’affichant à l’écran). On peut influer sur le cours des événements en réalisant diverses « actions rapides ». Ca reste encore assez flou concept, mais trop de révélation tuerait la surprise en jeu, pas vrai ? (voir la vidéo)

Pour terminer, le « messie » LittleBigPlanet, lui aussi fort attendu, est enfin daté : il faudra encore patienter jusqu’au 29 octobre de par chez nous pour pouvoir se procurer la galette magique. Consolez-vous en vous disant qu’il vaut définitivement l’attente.

Sur le salon

Pendant ce temps-là sur le salon, l’époustouflant Mirror’s Edge semble ne pas trahir les espoirs fondés en lui… on essayera de vous en reparler très vite. A demain pour un prochain résumé !

Bonus track

La phrase qui tue, rapportée par Eurogamer :
The losers very quickly become winners. We have known this, and no doubt others will too. (David Reeves, président de Sony Computer Entertainment Europe)

Yoann Ferret

Directeur de la publication, fondateur de Café Gaming, et plein d'autres titres pompeux qui ne veulent rien dire. J'aime la bière, le chiptune bien fat, SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band. Quand je n'écris pas sur Café Gaming, j'écris... sur Freenews — il paraît même que c'est mon job.

2 thoughts to “[GC] Day 1 : Sony, yesterday my life…”

  1. Pour ce qui est de la phrase qui tue, j’ai toujours eu ma petite théorie d’un théorème qui fait entrer en compte deux facteurs: qualité/popularité.

    Ce théorème s’applique parfaitement aux trois constructeurs principaux du marché. ;_;

    (bien entendu y’a des exceptions genre la N-Gage toussa)

    Sinon, a propos de ce clavier, tu dis que la PS3 reconnait les claviers USB, et ca m’a fait bien rire. J’veux dire, ca devient limite un PC là 🙂 (j’attends la compatibilité souris si elle n’existe pas déjà).

Laisser un commentaire