Skip to main content

Portal

TF2-EApcSLP03 Vous êtes maintenant en symbiose avec les portails.

Nota: pour ceux qui veulent voir les vingt premières minutes (et ainsi, vous vous spoilerez la moitié du jeu), cliquez ici.

En lancant une partie, vous vous réveillez à l’intérieur d’une sorte de lit. Une douce voix d’ordinateur vous accueille, et vous explique que vous allez participer a un test. C’est ainsi qu’après avoir passé par un petit bug de changement de langage (car GlaDOS, l’ordinateur qui vous teste, est aussi très buggué… non, pas les bugs du jeu, c’est des bugs fictifs quoi), un portail bleu s’ouvre pour vous téléporter dans une autre pièce.

Ce n’est que le début que je me sens capable de décrire, car les évènements seraient tellements longs a écrire qu’il faudrait occuper la moitié du disque dur de Café Gaming! alors qu’il y’a un lien vers une vidéo un peu plus haut. Non mais.

Le jeu possède une magnifique voix off: GlaDOS (son nom), qui ne se répète jamais, toujours amusante avec des sarcasmes et du foutage de gueule absolument énorme. L’humour dans ce jeu, c’est une perle. Je cite: Selon le protocole de test, vous faire croire que vous ne seriez pas surveillé dans cette chambre était un mensonge. Nous cesserons d’améliorer la vérité dans trois… deux… *bzzt*.

Portal - To Infinity and Beyond

Le jeu est très dépouillé esthétiquement, mais il est loin d’être techniquement à la ramasse. L’ambiance créee par ces graphismes est tout simplement hallucinante, et rappelle le film « Cube ». On a un sentiment permanent de claustrophobie, de recherche de hauteur, le but étant tout de même de regagner la surface… La bande-sonore est très oppressante et très jolie: mention spéciale pour « Taste of Blood » et « Self esteem fund ».

Le seul point faible du jeu est sa durée de vie. Malgré tout, si vous arrivez a trouver tous les easter-eggs, a battre tous les niveaux avancés, vous y passerez beaucoup plus de temps que le simple après-midi qui m’a suffi à terminer le mode scénario classique.

Notez que le jeu se déroule en parallèle avec Half-Life: vous pouvez trouver dans quelques niveaux du jeu des projections parlant de Black Mesa… et GlaDOS, pendant que sa personnalité dégénère, prononce cette phrase pour le moins étrange: Les choses ont changé depuis que tu as vu l’extérieur pour la dernière fois. Je suis la dernière chose entre nous et eux. Cependant, elle ne parle pas de l’identité de « eux », mais on peut penser aux aliens de Half-Life ou bien à Combine dans Half-Life².

Ainsi, ce jeu est un must-have complet. Son background est riche, ses graphismes dépouillés ont du charme, et il est bourré d’humour. C’est la cerise sur le gâteau qu’est The Orange Box.

maxofs2d

Fanboy officiel de Valve au lancement du site. Rétrogradé, il s'est vengé sur ses cours d'anglais, et est désormais de corvée de sous-titrage pour les vidéos de Café Gaming. Il est également développeur et machinimiste : vous pouvez voir ses productions sur son site ou sa chaîne Youtube...

2 thoughts to “Portal”

Laisser un commentaire