VALC: Fuck Umbrella

Une petite VALC corporate pour changer, dans laquelle votre serviteur fait office de monteur et apparaît en tant que pseudo-acteur. Pour ce véritable reboot de la saga Resident Evil au cinéma, au budget absolument démesuré, vous verrez que les films de Paul W.S. Anderson ne sont pas aussi catastrophiques qu’on veut bien le croire…

Yoann Ferret

J'ai créé Café Gaming lors d'un moment d'égarement, la décennie passée. J’aime SEGA, Tetsuya Mizuguchi et Rock Band ; je fais de la musique sous le pseudonyme Lucifer Cedex.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.