The Conduit 2

La semaine der­nière, SEGA France orga­ni­sait une ren­con­tre avec les déve­lop­peurs de High Vol­tage Soft­ware venus à l’occa­sion pour pré­sen­ter leur der­nier tra­vail, Con­duit 2, FPS exclu­si­ve­ment sur Wii. Eric Nof­sin­ger et Matt Corso, res­pec­ti­ve­ment res­pon­sa­ble créa­tif et direc­teur créa­tif, nous ont pré­senté le mode solo puis se sont joints aux per­son­nes pré­sen­tes pour dis­pu­ter quel­ques par­ties en mul­ti­joueur.

Comme d’habi­tude, l’ambiance était ultra déten­due et con­vi­viale. Les ses­sions réa­li­sées en petit comité per­met­tent de mieux s’entre­te­nir avec les déve­lop­peurs à qui j’ai posé quel­ques ques­tions.

Avec Matt Corso wii­mote et nun­juk en main, Eric Nof­sin­ger nous expli­que briè­ve­ment que Con­duit 2 est la suite directe de The Con­duit. Le scé­na­rio reprend là où se ter­mine le pre­mier épi­sode, tou­jours avec cette his­toire d’inva­sion extra­ter­res­tre qui avait tou­ché Washing­ton DC mais qui s’étend désor­mais sur la pla­nète toute entière. Avant de com­men­cer cette suite, HVS a long­temps étu­dié les dif­fé­rents retours et cri­ti­ques des joueurs afin de nous pro­po­ser un jeu meilleur. Nof­sin­ger nous indi­que que Con­duit 2 sera plus long, plus diver­tis­sant et beau­coup moins linéaire. D’après les docu­ments four­nis, la cam­pa­gne solo devrait être com­prise entre 6 et 8h (entre 4 et 6 pour The Con­duit), un nom­bre de mis­sions plus con­sé­quent (16 au lieu de 9), des enne­mis plus variés et grande nou­veauté des affron­te­ments con­tre des boss gigan­tes­ques. La pré­sen­ta­tion nous a per­mis de voir le pre­mier, le Levia­than.

Gra­phi­que­ment, le jeu m’a sem­blé plus lisse et agréa­ble à regar­der et quand on com­pare aux autres pro­duc­tions Wii du même aca­bit, c’est pas mal. Le jeu n’était pas exempt de quel­ques ralen­tis­se­ments mais glo­ba­le­ment le fra­me­rate était sta­ble. Selon Nof­sin­ger, la dif­fi­culté a été de ne pas oublier la cible visée de joueurs afin de ne pas les effrayer sur les déci­sions artis­ti­ques. De la même façon, s’ils res­taient dans du clas­si­que et déjà vu, les joueurs auraient eu le sen­ti­ment de jeu ennuyeux et peu con­vain­cant. Ils se sont donc posés de mul­ti­ples ques­tions et ont fina­le­ment choisi le thème de la science-fic­tion mais avec des valeurs de pro­duc­tions éle­vées. Le tra­vail à effec­tuer a donné lieu à de mul­ti­ples reports de façon à opti­mi­ser le moteur de jeu mais éga­le­ment le game­play géné­ral.

01.jpg

En effet, de nou­veaux mou­ve­ments et sub­ti­li­tés voient le jour, cer­tains pou­vant sem­bler ano­dins dans un FPS à notre épo­que. Avec un nom­bre accru d’armes, elles pos­sè­dent éga­le­ment une fonc­tion alter­na­tive variant évi­dem­ment sui­vant le type de l’arme. La joua­bi­lité est moins lour­din­gue, on peut désor­mais sprin­ter, le sup­port du Wii Motion Plus est un atout non négli­gea­ble pour la pré­ci­sion du FPS. Si le combo Wii­mote/Nun­juk ne vous plaît pas, les déve­lop­peurs ont pensé à ren­dre le con­trô­leur clas­si­que com­pa­ti­ble. Ils ont gardé le prin­cipe de per­son­na­li­sa­tion totale de l’écran. On peut agen­cer les dif­fé­ren­tes infor­ma­tions comme bon nous sem­ble, voire tout faire dis­pa­raî­tre.

Après cette pré­sen­ta­tion du solo, on a pris les com­man­des de la bête par le biais d’une ses­sion mul­ti­joueurs à 6. Bien sûr, on pourra jouer jusqu’à 12 en ligne et gran­des nou­veau­tés, on peut y jouer en local, à 4 sur un écran splitté, mais éga­le­ment pro­fi­ter d’un mode co-op se limi­tant néan­moins au mode Inva­sion. 14 modes mul­ti­joueurs sont déjà pré­vus pour 12 car­tes, tous les ingré­dients sont pré­sents pour avoir un mode multi très solide. Les modes clas­si­ques sont tou­jours pré­sents, mais cer­tains spé­ci­fi­ques à l’uni­vers par­ti­cu­lier de Con­duit 2 valent le coup. Il y a beau­coup d’ins­pi­ra­tion chez d’autres jeux, comme le mode inva­sion qui est simi­laire au mode Sur­vi­vor d’Aliens VS Pre­da­tor et où donc vous affron­tez en groupe de 4 des vagues d’enne­mis suc­ces­si­ves de plus en plus inten­ses.

Heu­reu­se­ment que tou­tes les com­man­des sont per­son­na­li­sa­bles, j’ai pas trouvé la mania­bi­lité très évi­dente, l’ensem­ble est très sen­si­ble. L’exem­ple type est lorsqu’on atta­que au corps à corps ; on doit pour cela exé­cu­ter un petit geste vers l’avant avec la Wii­mote. Le pro­blème est que lorsqu’on fait ça trop vite ou trop de fois pour anéan­tir son adver­saire, la Wii perd le fil et notre visée se retrouve vers le ciel, on tourne dans tous les sens, bref c’est rapi­de­ment le bor­del. A part ça, je dirai que la dis­po­si­tion des bou­tons n’est pas évi­dente et quel­ques fonc­tions ne m’ont pas sem­blé bien natu­rel­les.

Pour finir, Con­duit 2 intè­gre un sys­tème de pro­fils rapi­des, his­toire de ne pas avoir à choi­sir tout le temps son équi­pe­ment. On peut direc­te­ment pren­dre son équi­pe­ment féti­che grâce à des rac­cour­cis. Tou­jours dans le tout per­son­na­li­sa­ble, on peut faire des skins qua­si­ment uni­ques, il existe un grand nom­bre de con­fi­gu­ra­tions pos­si­bles.

Ultime pré­ci­sion, les déve­lop­peurs n’excluent pas de pat­cher le jeu après la sor­tie s’il y a trop de tri­che­ries en ligne. Et éga­le­ment de tou­cher la balance des armes s’il s’avère que cer­tai­nes sont trop puis­san­tes.

Fina­le­ment, Con­duit 2 ne sera pas une révo­lu­tion, les déve­lop­peurs ont joué la carte de la sureté en pre­nant tout ce qui était bon dans le pre­mier épi­sode et en rajou­tant de nou­vel­les fea­tu­res pour nous don­ner envie. Le jeu rem­plit bien son rôle, je me le ferai comme j’ai fait le pre­mier mais sans grande pré­ten­tion. Con­duit 2 est prévu pour le 22 avril pro­chain.

02.jpg

Kendo

#1jour1baston je déchire toute forme de vie à Saturn Bomberman. Team rétro, MO5.COM.

One thought to “The Conduit 2”

Répondre à High-Tech Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.