Skip to main content

New Super Mario Bros. Wii

Jaquette Avant. Si Nin­tendo n’a pas tenu ses pro­mes­ses quant à la fré­quence de jeux dis­po­ni­bles sur Wii, pour l’ins­tant beau­coup d’entre eux étaient d’une qua­lité tout à fait appré­cia­ble avec un Mario Kart Wii dan­tes­que, un Super Smash Bros Brawl incroya­ble­ment com­plet et jouis­sif ou un Super Mario Galaxy devenu rapi­de­ment une légende du jeu vidéo. Des sui­tes en fait, des licen­ces exploi­tées jusqu’à la moelle. Avec New Super Mario Bros. Wii, Nin­tendo n’aurait-il pas été trop loin ?

  • Édi­teur : Nin­tendo
  • Déve­lop­peur : Nin­tendo
  • Type : Pla­tes-for­mes
  • Sor­tie France : 20 novem­bre 2009 (15 novem­bre 2009 aux États-Unis – 3 décem­bre 2009 au Japon)
  • Clas­si­fi­ca­tion : Tous publics

Nou­vel essai dans le monde Café Gaming qui vous plaira à n’en pas dou­ter, ce test sera un test écrit à la fois par Nadrien et moi-même. Pour­quoi cela ? Car chez Café Gaming on tient à la qua­lité de nos dos­siers et on aime savoir de quoi on parle. Pour vous expli­quer rapi­de­ment la chose, Nadrien a pu tes­ter en long et en large le mode mul­ti­joueur du jeu, con­trai­re­ment à moi qui n’y ai joué qu’en solo. Alors que je par­le­rais du mode solo, Nadrien s’occu­pera du mul­ti­joueur! Elle est pas belle la vie ?

New Super Mario Bros. Wii ou le déjà-vu par Nin­tendo.

Je serais pres­que tenté de par­ler de por­tage si je devais qua­li­fier New Super Mario Bros. Wii en un mot. Allant jusqu’à repren­dre le nom de son homo­lo­gue DS, tout dans ce jeu res­pire le déjà-vu. Voilà plus de 20 ans que la licence Super Mario Bros existe, et la recette magi­que ne serait-elle pas en train de s’essouf­fler ? Si l’opus DS avait pu relan­cer l’inté­rêt des joueurs grâce à pas mal de nou­veau­tés sym­pa­thi­ques, l’opus Wii n’apporte rien de neuf, si ce n’est un mode mul­ti­joueur à l’inté­rêt limité. Mêmes mon­des, même design, mêmes idées, mêmes objets, même à peu près tout. Pour un jeu qui se veut le fer de lance de cette fin d’année pour Nin­tendo, ça fait un peu léger…

Des bon­nes sur­pri­ses, des bon­nes idées et le Super Guide.

Mal­gré tout, New Super Mario Bros. Wii regorge de sur­pri­ses qui méri­tent qu’on s’y attarde. Ter­mi­nés les niveaux trop sou­vent ennuyeux et dépour­vus d’ori­gi­na­lité de l’opus DS, place à un level-design de plus en plus ins­piré et inté­res­sant. Les niveaux pos­sè­dent de nom­breu­ses par­ti­cu­la­ri­tés qui per­met­tent de les envi­sa­ger sous de nom­breux rap­ports dif­fé­rents. Ainsi il ne sera pas rare de pes­ter con­tre une pièce Etoile trop dif­fi­cile à attein­dre alors qu’une sim­ple tech­ni­que per­met­tra son acqui­si­tion. De ce côté-là, le jeu a été con­si­dé­ra­ble­ment amé­lioré par rap­port à la DS. La plu­part des piè­ces Etoile ne seront pas direc­te­ment à votre por­tée ou seront cachés dans des pas­sa­ges vicieux. Plus ques­tion de finir tous les niveaux avec tou­tes les piè­ces du pre­mier coup dans ce cas. Et comme récu­pé­rez ces piè­ces per­met­tra l’achat de vidéos ou d’astu­ces diver­ses comme le 1Up infini, elles ne seront jamais à négli­ger. Un bon point.

Autres ajouts: les cos­tu­mes. 3 objets vien­nent s’ajou­ter au panel déjà nom­breux de l’uni­vers Mario à savoir le cos­tume Hélice, le cos­tume Pin­gouin et la fleur de glace. Cette der­nière, toute droit issue de Super Mario Galaxy, pré­sente de nom­breux avan­ta­ges et incon­vé­nients qu’il est impé­ra­tif de gérer. Si elle per­met de tou­cher tous les enne­mis con­trai­re­ment à la fleur de feu qui est impuis­sante face aux Ske­re­lex, elle con­gèle, mais ne tue pas. Les enne­mis revien­dront donc à la vie après un court labs de temps. Gla­cer les enne­mis en l’air vous per­met­tra aussi de créer des pla­te­for­mes assez ins­ta­bles pour attein­dre des endroits secrets. Sympa. Le cos­tume Hélice est quant à lui à dou­ble tran­chant. S’il sera d’une aide pré­cieuse dans cer­tains niveaux aériens, il en ennuiera plus d’un dans les niveaux dits bas de pla­fonds. Enfin, le meilleur de tous, le cos­tume Pin­gouin allie la fleur de glace à de nom­breux avan­ta­ges. Vous pour­rez nager avec aisance, glis­ser sur la glace avec rapi­dité et lan­cer des bou­les de gla­ces à foi­son. Jouis­sif! Notons que le Mega Champi de l’opus DS a été tout sim­ple­ment retiré, ce qui n’est pas for­cé­ment un mal.

Lors de son annonce, le mode Super Guide de New Super Mario Bros. Wii avait fait grand bruit. Une étape de plus vers la « casua­li­sa­tion » des jeux vidéos venait d’être fran­chie. Pour­tant, fort de son expé­rience dans ce domaine, Nin­tendo a su une nou­velle fois allier les joueurs aguer­ris et les débu­tants. Mour­rez huit fois con­sé­cu­ti­ves dans un même niveau et le Super Guide s’acti­vera dans ce niveau. Choi­sis­sez l’option et regar­dez Luigi avan­cer tran­quille­ment en évi­tant soi­gneu­se­ment tous les dan­gers et en pre­nant la route la plus directe (il ne vous dévoi­lera jamais les secrets). Une fois son péri­ple ter­miné deux choix s’offrent à vous: soit vous recom­men­cez en sui­vant le che­min de Luigi, soit vous pas­sez au niveau sui­vant. Si le Super Guide peut paraî­tre comme une alter­na­tive trop facile aux joueurs, il est en réa­lité savam­ment conçu et per­met à tous de jouer sans pro­blème. Pou­voir recom­men­cer les niveaux selon son bon gré réduit en effet la sen­sa­tion de tri­che et on appré­ciera l’idée vu le carac­tère « crise de nerfs » de cer­tains niveaux. Au final le Super Guide c’est peut-être LA bonne idée du jeu.

Pingouin Mario ! Le cos­tume Pin­gouin n’apporte rien de trans­cen­dant mais reste sym­pa­thi­que.

L’avis solo de Kyubi.

S’ennuyer en solo dans les jeux Nin­tendo, c’est un pro­blème récur­rent. Jusqu’ici la série Super Mario Bros avait échap­per à ce fléau grâce à l’opus DS qui avait su redon­ner vie à cet uni­vers. C’est pour­tant là qu’inter­vien­nent les défauts du jeu: à trop vou­loir faire comme sur la DS, on en perd l’ori­gi­na­lité. C’est en cela que le jeu est ennuyeux. On déam­bule dans des niveaux tous iden­ti­ques, sur des mon­des trop sem­bla­bles. On surfe inces­sam­ment sur le déjà-vu et c’est quand même bien dom­mage, car les bon­nes idées étaient là. Pire, le jeu n’est pas très dif­fi­cile en solo: les mon­des 1 et 2 feront office d’entraî­ne­ment et vous ne souf­fri­rez pas réel­le­ment avant le monde 6. Rares (très rares) seront les fois où l’option Super Guide fera son appa­ri­tion. Et la récolte des piè­ces Étoi­les n’inté­res­sera pas tout le monde. Plu­tôt dom­mage…

En bref, le mode solo n’a guère d’inté­rêt et reste vrai­ment anec­do­ti­que. Amu­sant un temps, puis ennuyeux. Amu­sant encore dans les mon­des de dif­fi­cul­tés supé­rieu­res, et encore ennuyeux…

Nostalgie... Nos­tal­gi­que jusqu’au bout, et peut-être un peu trop.

L’avis multi de Nadrien.

Et le mul­ti­joueur alors ? Pré­senté comme l’atout fort du jeu, cette ver­sion Wii per­met de jouer à qua­tre joueurs, en incar­nant donc Mario, mais aussi son frère Luigi et deux Toads (je ne com­prends pas vrai­ment le choix des deux der­niers, pour­quoi ne pas pren­dre d’autres per­son­na­ges de l’uni­vers de Mario ?) Kyubi n’ayant pas la pos­si­bi­lité de le tes­ter en mul­ti­joueur , c’est donc moi qui m’y colle ! Le mode multi per­met donc de faire l’inté­gra­lité du jeu à qua­tre : à vous d’aider et de vous faire aider par vos coéqui­piers afin d’attein­dre l’arri­vée. Car en effet, si en solo le jeu n’est pas for­cé­ment dif­fi­cile, jouer à plu­sieurs corse le tout. A un joueur ça va, à plu­sieurs, bon­jour les dégâts. Une fois à qua­tre, c’est l’anar­chie au royaume cham­pi­gnon : entre celui qui veut attra­per tou­tes les piè­ces, l’autre qui veut arri­ver en pre­mier et enfin le néo­phyte qui ne com­prend pas com­ment sau­ter cor­rec­te­ment, il est dif­fi­cile de s’y retrou­ver. Si vous cher­chez vrai­ment à vous amu­sez avec votre petite frère ou vos amis qui ne jouent pas aux jeux vidéos, pas­sez votre che­min : le jeu se révèle trop brouillon lors­que tout le monde ne fait pas la même chose, et le côté casual existe seu­le­ment entre “non-joueurs” ou à vous de faire un effort pour jouer tran­quille­ment, car avec un joueur qui ne suit pas der­rière, c’est vrai­ment dur de s’amu­ser. Et pour les fanas du mous­ta­chu, l’expé­rience change-t-elle avec 4 joueurs prêts à en décou­dre avec l’infâme Bow­ser ? Mal­heu­reu­se­ment, c’est tout aussi brouillon. Ayant invité d’autres amis joueurs à venir par­ta­ger l’expé­rience vidéo­lu­di­que de cette fin d’année sur Wii (c’est pas moi qui le dit, c’est Nin­tendo !), et bien l’avis est una­nime : le jeu man­que de saveur, de fun, en bref, il peine à don­ner du plai­sir. Les niveaux s’enchaî­nent et se res­sem­blent tous, et jouer à plu­sieurs se relève par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile, puisqu’il y a tou­jours quelqu’un à la traîne. Même cons­tat en jouant avec une per­sonne expé­ri­men­tée qu’avec un novice donc. Que pou­vons nous en con­clure ? En jouant à ce jeu, j’ai vrai­ment l’impres­sion de jouer à New Super Mario Bros. dans sa ver­sion DS “1.5”. Le mul­ti­joueur est mal opti­misé, et le sen­ti­ment de “pour le sor­tir sans se faire taper sur les doigts par les gamers, il nous faut du multi” est bel et bien pré­sent. Et où est donc le online…

Aide-moi! En cas de pha­ses cor­sées, vous pou­vez por­ter les plus fai­bles sur vos épau­les. Pra­ti­que!

Con­clu­sion com­mune: Con­si­déré comme le jeu gamer de cette fin d’année, New Super Mario Bros Wii ne par­vient pas à tenir ses pro­mes­ses. Tou­te­fois, bons nom­bres de qua­li­tés indé­nia­bles en font un titre appré­cia­ble et inté­res­sant. Pro­po­sant un game­play sim­ple (sem­bla­ble à celui d’un jeu NES une fois votre Wii­mote tenue à l’hori­zon­tale et d’une bande son repre­nant les célè­bres thè­mes de la série sans tou­te­fois en pro­po­ser de nou­veaux (dom­mage !), il va s’en dire que vous pas­se­rez de bons moments sur New Super Mario Bros Wii. A vous de voir si le jeu, sim­ple remix un peu plus sympa du jeu DS, en vaut réel­le­ment la peine…

Kyubi

Je suis l'éternel mec qu'on ne voit jamais IRL pour entretenir le mythe. Tout le monde est jaloux de mon pseudo et je les comprend. Il n'est pas rare qu'on adule mes goûts musicaux et mes compétences à Mario Kart. Sinon j'aime mater des films, l'informatique et manger équilibré.

Laisser un commentaire